taquet

taquet

n.m. [ onomat. ]
1. Petit morceau de bois taillé servant à tenir en place un objet, à caler un meuble.
2. Dans la marine, pièce de bois ou de métal pour amarrer les cordages.

taquet

(takɛ)
nom masculin
petite pièce mobile pour maintenir une porte abaisser le taquet

TAQUET

(ta-kè) s. m.
Terme de marine. Crochet de bois à deux branches, qu'on attache sur le mât ou sur le plat-bord, pour y amarrer quelque manœuvre. Poulie à taquet, poulie dont la caisse est garnie d'un renfort dit taquet, qui empêche la poulie de se coucher.
Terme de menuiserie. Petit morceau de bois taillé pour maintenir l'encoignure d'un meuble. Bout de bois qui sert à porter le bout d'un tasseau ou d'une barre qu'on ne peut pas arrêter avec des clous.
Petits piquets qu'on enfonce en terre, pour servir de repères dans un alignement.
Terme de fauconnerie. Ais sur lequel on frappe pour faire revenir l'oiseau.

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de l'anc. franç. tac, qui signifiait clou, pointe ; esp. taco, clou, cheville ; et qui vient de l'allemand (voy. TACHE, à l'étymologie).

taquet

TAQUET. n. m. T. de Marine. Nom qu'on donne à différentes sortes de crochets de bois, où l'on amarre des cordages. Taquets de haubans. Taquet de cabestan.

En termes de Menuiserie, il se dit de Petits morceaux de bois taillés pour maintenir l'encoignure d'une armoire, d'un meuble.

taquet

Taquet, c'est une piece de bois clouée en quelque endroit pour arrester quelque piece qu'elle n'eschappe, ne glisse, ou crolle ça et là.

Traductions

taquet

stop

taquet

deursluiting, kikker [schip], klamp, paaltje, piket, wervel, wig, pal

taquet

Riegel

taquet

tacco

taquet

[takɛ] nm
(= cale) → wedge
(= cheville) → peg