tartouillade

TARTOUILLADE

(tar-tou-lla-d', ll mouillées) s. f.
En langage d'atelier, peinture d'une exécution très lâchée, et dans laquelle la composition et le dessin sont complétement sacrifiés à la couleur.
Malgré le dégoût naturel et réfléchi que m'inspirent les productions que l'on ne peut désigner que par des mots qui me répugnent autant qu'elles, la nécessité m'oblige d'entrer dans quelques détails au sujet des tartouillades, des pochades, de toutes ces peintures indigestes enfin, dont le voisinage importun obscurcit l'éclat des ouvrages de choix que renferme l'exposition [DELÉCLUZE, Expos. des artistes vivants, 1850, p. 99]