teinté, ée

TEINTÉ, ÉE

(tin-té, tée) part. passé de teinter
Terme de peinture. Parties d'un plan teintées de rouge, de jaune. Dans le langage général, qui a reçu ou qui a une légère teinte. De l'eau teintée de vin.
Tout le dessous du corps d'un gris très clair, teinté d'olivâtre [BUFF., Ois. t. VIII, p. 85]
Papier teinté, papier blanc à écrire ou à imprimer, auquel on a donné une légère teinte quelconque.