terrain

terrain

n.m. [ lat. terrenum, de terrenus, formé de terre, de terra, terre ]
1. Espace de terre considéré du point de vue de sa nature, de sa structure, de son relief : Un terrain calcaire, aride sol
2. Étendue de terre considérée du point de vue de sa surface, de son affectation ; parcelle de terre : Un terrain à bâtir. Acheter un terrain.
3. Espace, emplacement aménagé en vue de certaines activités : Un terrain de football. Un terrain de camping.
4. Domaine où s'exerce une activité : Nous situerons le débat sur le terrain politique, juridique.
5. Situation, état des choses et des esprits, ensemble des conditions, des circonstances pouvant présider à un comportement, à une action : Tâter le terrain avant d'agir. Trouver un terrain d'entente.
6. Ensemble des facteurs génétiques, physiologiques qui assurent ou non la résistance de l'organisme à certaines infections : Un terrain diabétique.
Aller sur le terrain,
sur place ; sur le lieu même de l'action.
Céder du terrain,
reculer ; fig., faire des concessions.
Connaître le terrain,
connaître les gens auxquels on a affaire.
Être sur son terrain,
être dans un domaine que l'on connaît bien.
Homme de terrain,
personne en contact direct avec les gens concernés, les situations concrètes.
Se placer sur un bon, un mauvais terrain,
être dans une situation avantageuse, désavantageuse.
Terrain glissant ou brûlant,
affaire délicate et pleine de risques.

TERRAIN

(tè-rin) s. m.
Voy. TERREIN, orthographe meilleure, le mot venant de terrenus.

terrain

TERRAIN. n. m. Espace de terre, considéré soit par rapport à quelque ouvrage qu'on y fait ou qu'on y pourrait faire, soit par rapport à quelque action qui s'y passe. Il n'y a pas assez de terrain pour faire toutes les plantations qu'il veut faire. Il a un beau terrain pour bâtir. L'ennemi gagnait du terrain. Nos troupes n'ont pas perdu un pouce de terrain. Les assiégés disputèrent longtemps le terrain. On envoya une patrouille pour reconnaître le terrain.

Aller sur le terrain se dit des Duellistes entre lesquels une rencontre a été décidée.

Ménager le terrain, Employer utilement le peu d'espace de terre qu'on a. Il a bâti une maison et a bien ménagé le peu de terrain qu'il avait.

Fig. et fam., Ménager le terrain, Se servir avec prudence de ce que l'on a de moyens pour réussir dans une affaire.

Fig., Disputer le terrain, Se défendre pied à pied, soutenir avec force son opinion, ses intérêts ou ceux d'autrui, dans quelque contestation que ce soit.

Fig., Connaître bien le terrain, Connaître fort bien l'humeur, les inclinations, les intérêts des personnes avec qui l'on a à traiter. On dit dans des sens analogues : Reconnaître le terrain; tâter, sonder le terrain.

Fig., Gagner du terrain, Avancer peu à peu dans une affaire. On dit dans le sens contraire : Perdre du terrain.

Fig., Être sur son terrain, Parler de choses que l'on connaît bien, agir dans une affaire du genre de celles dont on a l'habitude. Lorsqu'il parle de géométrie, il est sur son terrain. Un homme est loin quand il, est sur son terrain.

On dit dans un sens opposé : Il n'est pas, il n'est plus sur son terrain.

Fig., Il s'est placé sur un bon, sur un mauvais terrain, Il a embrassé une bonne, une mauvaise cause; Il a bien choisi, il a mal choisi ses moyens d'attaque ou de défense.

Fig., Sur ce terrain, En cette matière, en cet ordre d'idées. Sur ce terrain, vous n'avez rien à m'objecter.

TERRAIN, en termes de Manège, se dit de la Piste qu'on suit dans le manège. Ce cheval embrasse bien le terrain.

Ce cheval tâte le terrain, Il ne marche pas franchement, il n'a pas les pieds sûrs.

TERRAIN se dit aussi de la Terre, du sol considéré par rapport à sa nature, à sa composition, à sa forme. Le terrain est mou, est dur. Ce terrain est inégal, il est en pente. Cet arbre veut un terrain humide, un terrain sec, un terrain léger. Un terrain sablonneux, argileux. Un terrain fertile. Bâtir sur un mauvais terrain. Défoncer un terrain. Prenez garde, le terrain est glissant.

Fig., C'est un terrain glissant. Voyez GLISSANT.

Accidents de terrain, Mouvements du sol qui s'élève ou s'abaisse.

TERRAIN se dit, en termes de Géologie, des Différentes couches de terre par rapport à leur ancienneté et à leur nature. Terrain primitif. Terrain secondaire. Terrain jurassique, crétacé. Terrain d'alluvion.

En termes de Peinture, il se dit de Toutes les parties d'un paysage qui représentent la terre nue ou seulement revêtue d'herbes. Des terrains bien disposés, bien rendus.

terrain


TERRAIN, ou TERREIN, s. m. [Tê-rein: 1re ê ouv. prononcer l' r fortement. — Le Dict. de Trév. met les deux. L' Acad. ne met que le premier. M. de Wailly parait être pour le second, pour lequel nous nous sommes décidés aussi dans le Dict. Gram.] 1°. Espace de terre considéré, soit par raport à quelque ouvrage qu'on y fait ou qu'on y pourrait faire, soit par raport à quelque action qui s'y pâsse. "Les lignes de circonvallation ocupaient un grand terrein. "Il n'y a pas assez de terrein pour ce qu'il veut faire. "Reconaitre le terrein, Ménager le terrein. = Fig. Conaitre, sonder reconaitre le terrein; les dispositions des persones avec qui l'on a à traiter. — Disputer le terrein, se défendre dans une afaire, dans une dispute, avec adresse et constance. Gâgner du terrein; avancer peu à peu, avoir quelque avantage dans une afaire. = 2°. Terre, relativement à certaines qualités. "Le terrein est glissant; bon ou mauvais, mou ou dur; uni ou inégal.

Synonymes et Contraires

terrain

nom masculin terrain
1.  Espace de terre.
2.  Endroit réservé à une activité.
3.  Objet d'étude.
Traductions

terrain

Gelände, Boden, Spielfeld, Tennisplatzfield, pitch, ground, course, grounds, terrain, land, range, courtterrein, veld, grond, aardlaag, baan, bodem, stuk grondאדמה (נ), אחוזה (נ), חלקה (נ), מגרש (ז), קרקע (ז), שדה (ז), שטח (ז), חֶלְקָה, אֲדָמָה, מִגְרָשׁ, שָׂדֶה, שֶׁטַחγήπεδοspiazzo, terreno, campoساحَةُ اللَّعِب, مَيْدانٌ رِيَّاضِيhřiště, kurtbanecancha, pista, terreno de juegokenttä, pelikenttäigralište, terenコート, ピッチ경기장, 코트baneboisko, kortcampo, quadraкорт, подачаbana, planสนาม, สนามกีฬาkort, sahađiểm bóng rơi, sân球场поле (teʀɛ̃)
nom masculin
1. sol, terre glissement de terrain
2. étendue de terre acheter un terrain un terrain de jeu un terrain de football un terrain de camping
3. avancer reculer dans une compétition, un combat
4. des circonstances où un accord est possible trouver un terrain d'entente

terrain

[teʀɛ̃] nm
(= sol) → ground
(fig)ground
Ils ont décidé de mener leur combat sur le terrain juridique → They've decided to fight the battle on legal ground.
un terrain d'entente → common ground
Après plusieurs heures de négociation les deux camps ont fini par trouver un terrain d'entente → After several hours of negotiation the two sides at last found some common ground.
gagner du terrain → to gain ground
perdre du terrain → to lose ground
sur le terrain [travail, recherches] → in the field
un homme de terrain → a man with practical experience
(= parcelle) → plot (of land); (à bâtir)site
Il veut acheter un terrain en Normandie → He wants to buy some land in Normandy.
terrain d'atterrissage nmlanding strip
terrain d'aviation nmairfield
terrain de camping nmcampsite, camping site
terrain de football nmfootball pitch (Grande-Bretagne), football field (USA)
terrain de golf nmgolf course
terrain de jeu nm
(pour enfants)playground
(SPORT)games field
terrain de rugby nmrugby pitch (Grande-Bretagne), rugby field (USA)
terrain de sport nmsports ground
terrain vague nmwaste ground no pl, piece of waste ground