terrasser

terrasser

v.t.
1. Jeter à terre avec violence au cours d'une lutte : Son adversaire le terrassa d'un seul coup de poing renverser
2. Abattre physiquement ou moralement : Être terrassé par une crise cardiaque foudroyer anéantir

terrasser


Participe passé: terrassé
Gérondif: terrassant

Indicatif présent
je terrasse
tu terrasses
il/elle terrasse
nous terrassons
vous terrassez
ils/elles terrassent
Passé simple
je terrassai
tu terrassas
il/elle terrassa
nous terrassâmes
vous terrassâtes
ils/elles terrassèrent
Imparfait
je terrassais
tu terrassais
il/elle terrassait
nous terrassions
vous terrassiez
ils/elles terrassaient
Futur
je terrasserai
tu terrasseras
il/elle terrassera
nous terrasserons
vous terrasserez
ils/elles terrasseront
Conditionnel présent
je terrasserais
tu terrasserais
il/elle terrasserait
nous terrasserions
vous terrasseriez
ils/elles terrasseraient
Subjonctif imparfait
je terrassasse
tu terrassasses
il/elle terrassât
nous terrassassions
vous terrassassiez
ils/elles terrassassent
Subjonctif présent
je terrasse
tu terrasses
il/elle terrasse
nous terrassions
vous terrassiez
ils/elles terrassent
Impératif
terrasse (tu)
terrassons (nous)
terrassez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais terrassé
tu avais terrassé
il/elle avait terrassé
nous avions terrassé
vous aviez terrassé
ils/elles avaient terrassé
Futur antérieur
j'aurai terrassé
tu auras terrassé
il/elle aura terrassé
nous aurons terrassé
vous aurez terrassé
ils/elles auront terrassé
Passé composé
j'ai terrassé
tu as terrassé
il/elle a terrassé
nous avons terrassé
vous avez terrassé
ils/elles ont terrassé
Conditionnel passé
j'aurais terrassé
tu aurais terrassé
il/elle aurait terrassé
nous aurions terrassé
vous auriez terrassé
ils/elles auraient terrassé
Passé antérieur
j'eus terrassé
tu eus terrassé
il/elle eut terrassé
nous eûmes terrassé
vous eûtes terrassé
ils/elles eurent terrassé
Subjonctif passé
j'aie terrassé
tu aies terrassé
il/elle ait terrassé
nous ayons terrassé
vous ayez terrassé
ils/elles aient terrassé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse terrassé
tu eusses terrassé
il/elle eût terrassé
nous eussions terrassé
vous eussiez terrassé
ils/elles eussent terrassé

TERRASSER

(tè-ra-sé) v. a.
Appuyer un amas de terre derrière une muraille pour la fortifier. Terrasser un mur. Terrasser un chemin.
Creuser, fouir la terre.
Paul-Louis, sur les hauts de Véretz, fait des choses admirables, c'est le premier homme du monde pour terrasser un arpent de vigne [P. L. COUR., Gaz. du vill. n° 4]
Dresser et régler les terres pour faire un pavage.
Renverser, jeter à terre avec violence.
Il terrasse lui seul et Guibert et Grasset, Et Gorillon la basse et Grandin le fausset [BOILEAU, Lutr. v.]
Ce n'est pas assez néanmoins pour obtenir la couronne [du combat à la lutte] ; il faut que le vainqueur terrasse au moins deux fois son rival, et communément ils en viennent trois fois aux mains [BARTHÉLEMY, Anach. ch. 38]
Fig. Faire perdre courage, consterner.
Il est presque impossible que de pareils coups fassent la même impression sur le coupable et sur l'innocent ; l'un est terrassé malgré lui-même par le témoignage de sa conscience ; l'autre en est soutenu et relevé [FONT., Marsigli.]
Terrasser l'insolence [LAMOTTE, dans DESFONTAINES]
Ma générosité le terrassa, l'anéantit devant moi [MARIV., Marianne, 8e part.]
Mettre quelqu'un dans l'impossibilité de répondre.
Il [Corbinelli] me paraît étourdi et terrassé de votre esprit et de votre vivacité [SÉV., 29 janv. 1685]
Quoique M. Guglielmini avoue qu'il n'était pas encore entièrement sorti des sections coniques, il terrassait en géométrie son adversaire [FONTEN., Guglielmini.]
Pourquoi me harceler par des prodiges, quand tu n'as besoin pour me terrasser que d'un syllogisme ? [DIDER., Pens. philos. n° 50]
Se terrasser, v. réfl. à la guerre, se couvrir d'ouvrages de terre.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les ennemis estonnez et pressez fermerent leur porte, par laquelle ils ne firent aucune saillie depuis, tant que dura le siege, mais fut dès lors terrassée et condamnée [BEAUGUÉ, Guerre d'Escosse, I, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Terrasse 1, dans le sens de sol, terrein.

terrasser

TERRASSER. v. tr. Soutenir, fortifier par un amas de terre. On a fait terrasser cette muraille.

Il signifie aussi Jeter quelqu'un de force par terre. Il eut bientôt terrassé son agresseur.

Il signifie, au figuré, Vaincre, abattre. Sa présence seule est capable de terrasser ses ennemis. Cette nouvelle l'a terrassé. Il a été terrassé par la maladie.

terrasser

Terrasser un homme, c'est le jetter par terre, Deiicere, Prostrare. Herberay au prologue de Josephe de l'histoire des Juifs, Et au contraire parlans de ceux de Judée, ils les terrassent et depriment en toute extremité.

Terrasser une muraille par dedans la ville.

Synonymes et Contraires

terrasser

verbe terrasser
1.  Faire tomber violemment.
2.  Priver quelqu'un de ses forces.
Traductions

terrasser

atterrare

terrasser

[teʀase] vt
[+ adversaire] → to floor, to bring down
[maladie] → to lay low