toc

(Mot repris de tocs)

1. toc

n.m. [ onomat. ] Fam.
1. Imitation de métaux ou d'objets précieux ; camelote
2. Fig. Chose fausse, superficielle : Ses larmes, c'est du toc.
TOCTrouble Obsessionnel Compulsif.

toc

(tɔk)
nom masculin
1. imitation d'une matière qui a de la valeur Ce n'est pas un bracelet en or, c'est du toc !
2. figuré qui est faux, artificiel, sans valeur Son chagrin, c'est du toc.

toc

(tɔk)
interjection
1. exprime le bruit d'un petit coup contre une surface "toc, toc, toc ! - Qui frappe à la porte ? "
2. exclamation de défi C'est moi qui suis arrivé le premier, et toc !

TOC

(tok') interj.
Onomatopée d'un bruit, d'un choc sourd.
Le loup ne fut pas longtemps à arriver à la maison de la mère-grand ; il heurte, toc toc ! [CH. PERRAULT, le Petit Chaperon rouge.]
Lundi dernier, à cette heure-ci à peu près, j'entends à ma porte, toc toc [GENLIS, Mères riv. t. II, p. 102, dans POUGENS]
S. m. Espèce de sonnerie sourde d'une montre à répétition sans timbre. Une montre à toc.
Jeu qui se joue sur un trictrac, et qui n'est qu'un diminutif du vrai jeu. On convient de jouer en un, ou deux ou trois trous ; et l'on marque un trou chaque fois qu'on gagne deux points. La partie est donc très vite finie.
Terme de marine. Courir à toc de voiles, faire route en forçant de voiles autant que possible.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    TOC. Ajoutez :
    Populairement, or faux. Montre de toc. Bijoux en toc.
    C'est pour les boucles d'oreilles que monsieur qui est là m'a données ; elles étaient en toc [, Gaz. des Trib. 8-9 oct. 1877, p. 977, 1re col.]

toc

TOC. interj. Onomatopée qui sert à exprimer un bruit, un choc sourd. Il entendit frapper à sa porte : Toc, toc.

TOC s'emploie aussi comme nom masculin pour désigner un Objet faux ou un Objet prétendu ancien qui n'offre aucun caractère d'authenticité. Cet objet est du toc, est en toc. Il est familier.

Synonymes et Contraires

toc

nom masculin toc
Familier. Imitation sans valeur.
Traductions

toc

TOC

toc

目錄

toc

TOC

toc

תוכן העניינים

toc

목차

toc

TOC

toc

[tɔk] nm
en toc → imitation modif