trépas

trépas

[ trepa] n.m.
Litt. Mort d'une personne décès
Passer de vie à trépas,
mourir.

TRÉPAS

(tré-pâ ; l's se lie : un tré-pâ-z affreux) s. m.
Proprement, passage (sens qui n'est plus usité). Nom d'un droit de passage, qu'on payait sur la Loire, en passant d'une province à l'autre.
Il y a de plus le trépas de Loire qui se lève sur tout ce qui descend, monte et traverse ladite rivière, depuis Candes jusques à Ancenis, [, Édit, sept. 1664]
Terme de marine. Pas, pertuis.
Fig. Mort de l'homme, passage de la vie à la mort.
La crainte de mourir et le désir de vivre Ressaisissent une âme avec tant de pouvoir, Que qui voit le trépas cesse de le vouloir [CORN., Pol. III, 3]
Ma fille qui s'approche et court à son trépas [RAC., Iphig. I, 1]
Peut-être n'y a-t-il rien au delà du trépas [MASS., Carême, Vérité d'un avenir.]
Au plur.
À ce prix j'aimerai les plus cruels trépas [CORN., Théod. II, 4]
Je ne puis rien, rien pour sa délivrance : Le temps n'est plus des trépas glorieux [BÉRANG., Cinq mai.]
Familièrement. Aller de vie à trépas, mourir.

SYNONYME

  • TRÉPAS, MORT. Trépas est poétique et emporte dans son idée le passage d'une vie à l'autre. Mort est du style ordinaire et signifie précisément la cessation de la vie. Le second de ces mots se dit à l'égard de toutes sortes d'animaux, et trépas ne se dit qu'à l'égard de l'homme.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et por chou [ce] ne creons nous pas Que ceste mors soit fors trespas ; Preudons ki passe ceste vie, Par ceste mort se glorefie [GUI DE CAMBRAI, Barl. et Jos. p. 21]
    Bons sens dure jusque en som ; Mès n'est, au droit jugement, Biautés c'un trespas de vent [, Bibl. des ch. 4e série, t. v, p. 29]
  • XIVe s.
    De vie est li termes moult briés [bref] ; C'est aussi c'un trespas de vent [J. DE CONDÉ, t. III, p. 54]
  • XVe s.
    Jusques à l'heure de son trespas [de Louis XI] [COMM., Prol.]
  • XVIe s.
    Le sage Caton quand il approcha de son trespas [AMYOT, Marius, 87]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. traspas, trespas ; espagn. traspaso ; portug. traspasso, trespasso ; ital. trapasso ; de tra, tras, tres, au delà, et pas, dans le sens de passage. Trespas signifie proprement passage, et, figurément, passage de la vie à la mort.

trépas

TRÉPAS. n. m. Décès, mort, passage de la vie à la mort. Il n'est guère employé que dans le style soutenu. À l'heure de son trépas. Un glorieux trépas.

Fam., Passer de vie à trépas, Mourir, trépasser.

trépâs


TRÉPâS, s. m. *TRÉPâSSEMENT, s. m. TRÉPâSSER, v. n. [Trépâ, pâceman, pâcé: 1re é fer. 2e lon. 3e e muet au 2d, é fer. au 3e.] Trépâs, Mort, Décês (synon.) Le premier est poétique; le second est du style ordinaire; le troisième tient un peu de l' usage du Palais. Mort se dit de toute sorte d'animaux; trépâs et décês ne se disent que de l'Homme. "Un trépâs glorieux est préférable à une vie honteûse. "La Mort est le terme comun de tout ce qui est animé sur la Terre. "Toute succession n'est ouverte qu'au moment du décês. GIR. Synon. — On dit poétiquement et dans le discours soutenu; afronter, mépriser le trépâs. Un glorieux trépâs. "Les horreurs du trépâs.
   Son secours me fortifie
   Et me fait trouver la vie
   Dans les horreurs du trépas.
       Rousseau.
  *TRÉPâSSEMENT. Suivant le Dict. de Trév. (en 1704) il ne se dit sérieûsement que de la mort de la Ste Vierge. On ne le dirait pas aujourd'hui. — Il est vieux. Acad.
   TRÉPâSSER, mourir. Il n'est que du style familier, et ne se dit que des persones qui meurent de leur mort naturelle. "Il trépâssa sur le minuit. "Il y a deux heures qu'il est trépâssé, Acad. et non pas qu'il a trépâssé, comme disent plusieurs. = Il n'est guère d'usage. Acad. On dit plutôt, il mourut, il est mort. Il est toujours bon dans le style plaisant.
   On vous croiroit brouillé, Monsieur, avec la vie.
   Vous ne venez, dit-on, ici vous enfoncer,
   Que pour vous y laisser lentement trépasser.
       Sidney.
= Trépâssé, s. m. Il n'est d'usage que dans ces phrâses: il est pâle comme un trépâssé: Priez Dieu pour les trépâssés. L'Acad. ajoute: Le jour des Trépâssés: On dit plus ordinairement: Le jour des Morts.

Synonymes et Contraires

trépas

nom masculin trépas
Littéraire. Fin de la vie.