tributaire

tributaire

adj.
Qui est dépendant de : Les recettes publicitaires sont tributaires du nombre de lecteurs.

TRIBUTAIRE

(tri-bu-tê-r') adj.
Qui paye tribut à un prince, à un État, sous la domination ou sous la protection duquel il est placé.
L'Égypte.... est la proie de ce roi superbe [Nabuchodonosor], et lui devient tributaire [BOSSUET, Hist. II, 4]
Ce fut alors que les Juifs furent faits tributaires des Romains [ID., ib. II, 5]
Les Turcs prirent, sous le règne de Michel, la Podolie et la Volhynie ; la Pologne ne put se conserver qu'en se rendant tributaire de la Porte ottomane [VOLT., Mœurs, 189]
Terme de féodalité. Terres tributaires, terres assujetties à une redevance.
Fig. Qui paye quelque chose comparé à un tribut. Ce pays est tributaire de l'Angleterre pour telle marchandise.
Et que, tout fiers que nous sommes, Nous naissons tous, faibles hommes, Tributaires des douleurs [J. B. ROUSS., Odes, IV, 9]
Soumis à.
Rendez de mon pouvoir Athènes tributaire [RAC., Phèdre, II, 3]
Substantivement. Les tributaires de la Turquie.
Mais ceux dont les États entourent mes confins, Ou sont mes ennemis, ou sont mes tributaires [VOLT., Sémiram. III, 6]
Fig.
J'eusse.... Rendu de vos regards tous les dieux tributaires [RÉGNIER, Élég. I]
Les peuples ne vont plus, aveuglés par tes mages, Suspendre leurs présents autour de tes images, Tributaires craintifs d'un bois mangé des vers [GILB., le Jubilé.]
Rien pour l'observateur n'est muet sur la terre ; L'univers étonné devient son tributaire [MILLEV., Invention poétique.]
Fig. Se dit des divers affluents d'un fleuve. Les tributaires du Danube.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    À Rou se vont livrer et rendre Tributaire d'or en avant [BENOIT, II, 2606]
  • XIIIe s.
    Li tributaire S'aparilloient en la mer Pour en Jherusalem aler [, Légende de Juda, p. 88, dans la leggenda di Vergogna]
  • XIVe s.
    Le chetif peuple n'a solaz ne repos, ainçois oultre ce il est devenu taillable et tributaire [BERCHEURE, f° 100]
  • XVIe s.
    Maintenant sans profit on implore mercy, D'une dame cruelle esclave et tributaire [DESPORTES, Diverses amours, sonnet VII]
    Votre œil me commande, et mon cœur tributaire Ne connoist autre amour, autre empire, autre loy [ID., Diane, I, 69]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. tributari ; esp. et ital. tributario ; du lat. tributarius, de tributum, tribut.

tributaire

TRIBUTAIRE. adj. des deux genres. Qui paie tribut; il se dit principalement d'un État qui paie tribut à un autre État, à un prince, sous la domination ou sous la protection duquel il se trouve. Les peuples, les nations tributaires. Substantivement, Il est son tributaire.

Il se dit aussi figurément. Nous sommes tous tributaires de la mort. La France n'est plus aujourd'hui tributaire de tel pays pour ces sortes de denrées.

Il se dit encore des Affluents d'un fleuve. Les rivières tributaires de la Loire. Substantivement, Le Danube et ses tributaires.

tributaire

Tributaire, Stipendiarius, Tributarius, Vectigalis.

Rendre un peuple tributaire, Stipendiarios, aut vectigales facere.

Synonymes et Contraires

tributaire

adjectif tributaire
Traductions

tributaire

dipendente

tributaire

abhängig

tributaire

dependentes

tributaire

תלוי

tributaire

依存

tributaire

beroende

tributaire

[tʀibytɛʀ] adj
(= dépendant) être tributaire de → to be dependent on
(GÉOGRAPHIE) être tributaire de → to be a tributary of