tricoté, ée

TRICOTÉ, ÉE

(tri-ko-té, tée) part. passé de tricoter 1
Fait au tricot.
Un bonnet à bateau double, à usage d'homme, du poids de six onces, le tout tricoté à cinq aiguilles, foulé à proportion et drapé en bonne qualité [, Règlement, mai 1734]
Je pris mon ouvrage ordinaire ; c'était une bourse tricotée [GENLIS, Mlle de la Fayette, p. 146, dans POUGENS]
Terme de minéralogie. Qui a l'apparence d'un tricot. La structure tricotée du bismuth natif.
S. m. Le tricoté, espèce du genre casque, coquille.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    TRICOTÉ. Ajoutez :
    Terme d'atelier. Se dit d'une peinture qui a une apparence de tricot.
    C'est [un paysage de Th. Rousseau] tricoté comme un morceau de tapisserie, à point égal [BÜRGER, Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 355]