tringle


Recherches associées à tringle: jojo

tringle

n.f. [ du moyen néerl. tingel, cale de bois ]
Barre métallique servant à suspendre un rideau, une draperie.

TRINGLE

(trin-gl') s. f.
Verge de fer, menue, longue et ronde, servant à soutenir un rideau, une draperie ou autre objet. Tringles d'escalier.
Il y a des tringles et des machines qui se tendent si subtilement sur le banc des présidents, qu'en un clin d'œil il se trouve sous un dais fleurdelisé [SAINT-SIMON, 374, 31]
La tête de la déesse [Diane] est surmontée d'une tour ; deux tringles de fer soutiennent ses mains ; le corps se termine en une gaîne enrichie de figures d'animaux et d'autres symboles [BARTHÉLEMY, Anach. ch. 72]
Baguette équarrie longue et étroite, qui sert à former des moulures ou à remplir des vides. Moulure plate qui termine les triglyphes doriques à leur partie inférieure.
Nom des perches propres à faire le treillage. Terme de marine. Sorte de petite barre de bois servant à divers usages.
Marque que fait le cordeau blanchi ou rougi sur une planche ou autre pièce de bois

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. tringue. Origine inconnue. On a indiqué le bas-latin tarinca, broche de fer, que les textes disent être un mot gaulois ; comparez le gaélique tarang, un clou. Scheler suppose que tringle est pour étringle, et le rattache à strigula, dérivé fictif du lat. strix, rainure.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    TRINGLE. Ajoutez :
    Verge de fer que l'on remet au cloutier pour la transformer en clous, [, l'Opinion nationale, 30 mai 1876, 3e page, 4e col.]

tringle

TRINGLE. n. f. Verge métallique, menue, ronde et longue, servant à soutenir un rideau, une draperie, etc. Ces tringles sont trop courtes pour mes fenêtres.

Il désigne aussi une Baguette équarrie, longue et étroite, qui sert principalement à former des moulures ou à remplir un vide entre deux planches.

Il désigne encore une Marque faite sur une pièce de bois avec un cordeau frotté de blanc ou de rouge.

tringle

Une Tringle, Subscus subscudis, Regulam vocat Vitruuius, Et peut estre que ce mot Tringle vient de Regula, en adjoustant un t, comme de Ranunculus, Renoüille, aucuns adjoustent un g, et dient Grenoüille.

tringle


TRINGLE, s. f. [Trein-gle: 1re lon. 2e e muet.] Verge de fer, menûe, ronde et longue, qu'on pâsse dans les anneaux d'un rideau.

Traductions

tringle

rod, shank, stick

tringle

stangeto

tringle

Karniese, Stab

tringle

prut

tringle

stang

tringle

βέργα

tringle

keppi

tringle

šipka

tringle

barra

tringle

tringle

막대

tringle

stang

tringle

pręt

tringle

stång

tringle

ไม้หรือแท่งโลหะยาวๆ

tringle

çubuk

tringle

cái cần

tringle

tringle

Прът

tringle

[tʀɛ̃gl] nfrod