troussequin

TROUSSEQUIN1

(trou-se-kin) s. m.
Dans la selle, la partie postérieure et élevée de l'arçon.

ÉTYMOLOGIE

  • Il se pourrait que ce fût un dérivé du verbe trousquer qui se trouve dans Rabelais (Que le maulubec vous trousque, Garg. I, prol.), et qui est probablement une forme de trousser.

TROUSSEQUIN2

(trou-se-kin) s. m.
Outil pour tracer l'épaisseur des tenons, la longueur des mortaises, etc.
Je pensai que l'une des deux solives était trop forte et l'autre trop faible d'équarrissage ; mais les ayant bien mesurées partout avec un troussequin de menuisier.... [BUFF., Expér. sur les végét. 1er mém.]
Outil de serrurier, servant à marquer les endroits où l'on veut ouvrir une mortaise. On dit aussi trusquin.

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, cruskin ; namur. creuskin ; diminutif de l'allem. Kreuz, holland. kruis, croix.

troussequin

TROUSSEQUIN. n. m. Partie postérieure d'une selle.