trouvaille

trouvaille

[ truvaj] n.f.
1. Découverte heureuse : J'ai fait une trouvaille à la brocante.
2. Idée, image ou expression originales : Ce poète a des trouvailles création, invention

TROUVAILLE

(trou-vâ-ll', ll mouillées, et non trou-vâ-ye) s. f.
Chose trouvée heureusement.
Wildremet se pressa de me pourvoir d'un logement, et me vanta comme une trouvaille une vilaine petite chambre sur un derrière, au troisième étage [J. J. ROUSS., Confess. XI]
Il se dit aussi des personnes.
Voilà un homme que l'on peut prendre et renvoyer sans précaution et sans éclat ; heureux ou malheureux, cela ne dit mot : on n'est à son aise qu'avec ces gens-là, un Eraste est une trouvaille [MARMONTEL, Cont. mor. Tout ou rien.]
Faire une trouvaille, rencontrer quelque chose heureusement par hasard.
Suivons une poule qui conduit des poussins ; a-t-elle fait quelque trouvaille, elle les appelle pour leur en faire part [BONNET, Contempl. nat. XII, 32]
On y a fait [dans un manuscrit] cette trouvaille [du fragment de Longus], au moment précisément où le seigneur Furia venait de donner une notice très exacte, selon lui, de ce même manuscrit [P. L. COUR., Lettre à M. Renouard.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Se il avenoit que aucuns homs qui eut voirie en sa terre, trouvast sous terre aucune trouvaille, elle seroit au vavassor à qui la voirie de la terre où la trouvaille fu trouvée [DU CANGE, fortuna.]

ÉTYMOLOGIE

  • Trouver ; wallon, trovaie.

trouvaille

TROUVAILLE. n. f. Découverte heureuse. Faire une trouvaille. Fig., Une trouvaille d'expression, de style.

Il se dit aussi d'une Chose trouvée heureusement. C'est une bonne trouvaille.

trouvâille


TROUVâILLE, s. f. TROUVER, v. a. [Trou-vâ-glie, vé: 2e. lon. au 1er, mouillez les ll; é fer. au 2d. — On a dit aûtrefois treuver, et le peuple le dit encôre en certaines Provinces.] Trouvâille est du style familier. Chôse trouvée heureûsement. "C'est une bone, une vraie trouvâille. — Faire une trouvâille, rencontrer heureûsement quelque chôse par hazard. = On le dit quelquefois des persones. "Un homme de ce caractère est une trouvâille.
   TROUVER, 1°. Rencontrer quelqu' un, ou quelque chôse, soit qu'on le cherche, soit qu'on ne le cherche pas. "Il a trouvé un trésor. "Il a tant cherché ce papier, qu'enfin il l'a trouvé. = Trouver, Rencontrer (synon.) On trouve les chôses inconûes, ou celles qu' on cherche: on rencontre les chôses qui se trouvent en notre chemin, ou qui se présentent sans qu'on les cherche. "J'ai trouvé enfin ce passage, que je cherchois depuis long-tems. J'ai rencontré ce que je ne cherchois pas, et que je ne desirois pas. "Les plus infortunés trouvent toujours quelque ressource dans leurs disgraces. Les gens, qui se lient aisément avec tout le monde, sont sujets à rencontrer mauvaise compagnie. GIR. synon. = Trouver régit quelquefois à et l'infinitif. "J'ai trouvé un bon coup à faire. "Quel plaisir trouvez-vous à faire du mal? Molière met de au lieu d'à.
   Quel diable de plaisir trouvent tous les Chasseurs
   De se voir exposés à mille et mille peurs.
À~ se voir n'aurait rien dérangé dans le vers, et il aurait été plus conforme à l'usage.
   Rem. Le P. Bouhours trouve que trouver à redire et trouver à dire, sont également bons; mais que le second est le seul qui conviène, quand il s'agit d'une chôse qu'on ne trouve pas, ou d'une persone qu'on regrette. "J'ai trouvé cent écus à dire dans ma cassette. "C'est un homme agréable, et on le trouve à dire ici. "Les Chrétiens ne trouvèrent à dire (ne perdirent) qu'environ deux mille Soldats, etc. Maimb. = Trouver à redire, au contraire, est le meilleur, pour exprimer la critique.
   Est-ce qu'à mon Sonet vous trouvez à redire?
   - - Je ne dis pas cela, mais, etc.
       Misantr.
= 2° Inventer: "Il a trouvé un beau secret, un bon remède. = Trouver, inventer, (synon.) On invente de nouvelles chôses par la force de l'imagination: on trouve des chôses cachées par la recherche et par l'étude. L'un marque la fécondité de l'esprit et l'autre la pénétration. "La Mécanique invente les outils et les machines: la Physique, trouve les causes et les éfets. GIR. Syn. = 3°. Trouver se dit souvent de l'opinion fondée sur la réflexion de l'esprit, ou sur les aparences des chôses. "Je trouve cela bon, je trouve que cela est bon. — Il régit le datif de la persone et l'acusatif de la chôse: je lui trouve de l'esprit, bon visage, de la fièvre, etc. Il me parait qu'il a, etc. = Il régit aussi des adjectifs et des participes. "Je le trouvai malade; il le trouva tout disposé à, etc. "Il le trouva se disposant à faire le voyage d'Italie. Moreau.
   Quoi, vous avez le front de trouver cela beau!
       Misantr.
= Pour les verbes, il régit l'indicatif dans la phrâse afirmative. "Je trouve qu'il raisone fort mal, qu'il fait des paralogismes. *M. Linguet lui fait régir le subjonctif. "Je vous crois trop juste pour vous en plaindre, si l'on venoit à trouver que vous n'ayez pas réussi. Ni le verbe trouver, ni le verbe qui le régit, ni la conjonction si qui le modifie n'exigent le subjonctif; car si l'on venoit trouver, est comme si l'on disait, si l'on trouve; et je ne crois pas qu' alors il faille se servir du subjonctif. — Ce mode n'est bon que pour la phrâse négative ou interrogative; si l'on ne trouve pas que vous ayiez réussi; ou, trouvera-t-on que vous ayiez réussi? = Remarquez même que dans l'interrogation, acompagnée de la négative, on ne doit pas mettre le subjonctif. "Ne trouvez-vous pas que de semblables réflexions soient bien placées? L'Ab. Grosier. Je crois qu'il falait, trouvez-vous qu'elles soient bien placées, ou, ne trouvez-vous pas qu'elles sont fort mal placées. La raison de cette diférence de régime, c'est que, dans trouvez-vous, il y a du doute, et dans ne trouvez-vous pas, il n'y a pas du doute, quoique la forme soit interrogative; ne trouvez-vous pas est équivalent à, vous trouvez sans doute que, etc. = 4°. Se trouver ne signifie le plus souvent que, être; et il régit, comme ce verbe, des adjectifs, des participes et quelques adverbes. "Il se trouve soulagé: il s'est trouvé pauvre au milieu de ses richesses. "Je me trouvois un nouvel homme: la sagesse éclairoit mon esprit: je sentois une douce force pour modérer mes passions. Télém. "Il se trouve mal, bien, mieux. = Se trouver mal, c'est aussi tomber en faiblesse, s'évanouïr. = Se trouver bien ou mal de; avoir sujet d'en être content, ou mécontent. "Il se trouve bien de ce remède, de ce régime. = Il régit quelquefois l'infinitif. "Ils s'étoient mal trouvé d'avoir rejeté le Dieu de leurs Pêres. Boss. "Ceux que ma réflexion regarde, se trouveront bien de m'en croire. — Dans cette expression, bien ou mal se placent aprês le verbe dans les tems simples; et dans les tems composés, entre l'auxiliaire et le participe: Il se trouve bien; il s'est mal trouvé de, etc. = Remarquez aussi que se mal trouver ne se dit guère que dans les tems composés. Ne dites pas: il se trouve mal; et encôre moins, il se mal trouve de ce conseil: dites, il s'est mal trouvé de ce conseil: il a eu pour lui de fâcheûses suites. = Se trouver, être présent, régit à: il s' est trouvé à cette action. = Se trouver en quelque lieu; s'y rendre, ou y être. "Je m'y trouverai:Trouvez-vous-y à telle heure. "Nous croyions être seuls en ce lieu, il s'y trouva quantité de monde. = Dans cette dernière phrâse, se trouver est impersonel. Il l'est aussi dans d' aûtres sens; il se trouve; il se trouva que; il arrive, il arriva que, etc. "Il s'en est trouvé, il y en a eu plusieurs qui, etc. * M. Bullet a eu une distraction, quand il a dit: ils s'en trouvoient toujours quelques-uns, etc. Peut-être faut-il mettre cette faute grossière sur le compte de l'Imprimeur, qui peut-être aussi, comme il arrive quelquefois, aura voulu corriger l'Auteur.
   Rem. Dans trouver bon, ou trouver mauvais, ces deux adjectifs sont indéclinables, quand ils signifient aprouver ou désaprouver. "Je trouve bon la charité que vous avez de me reprendre, et non pas, je trouve bone, etc. Bouh. — Ils régissent que et le subjonctif. "Il trouve bon que je lise le Télémaque. "Votre père trouve mauvais que vous veniez si tard.

Synonymes et Contraires

trouvaille

nom féminin trouvaille
Chose heureusement trouvée.
Traductions

trouvaille

find, discoveryהמצאה (נ), מציאה (נ), תגלית (נ), הַמְצָאָה, מְצִיאָהvondstεύρημαmarchingegnofinden查找najítfinde찾기hittaค้นหาнаходка (tʀuvɑj)
nom féminin
1. objet trouvé par hasard montrer ses trouvailles à qqn
2. idée nouvelle, originale Quelle est sa dernière trouvaille ?

trouvaille

[tʀuvɑj] nf
(= objet) → find
(= idée) → brainwave