tuyau


Recherches associées à tuyau: tuyau d'arrosage

tuyau

[ tɥijo] n.m. [ du frq. thûta, cor ]
1. Conduit cylindrique utilisé pour la circulation d'un fluide ou d'un produit pulvérulent : Un tuyau d'arrosage. Le tuyau en caoutchouc d'une cuisinière à gaz.
2. Fam. Renseignement confidentiel ; information précieuse : Je te donnerai un bon tuyau pour avoir des logiciels gratuits 2. secret
3. Tige creuse du blé et de certaines autres plantes ; chaume.
Dans les tuyaux,
Fam. en préparation ou en cours de réalisation : Un remaniement ministériel est dans les tuyaux ; sur les ondes, dans un système de communication : Sa thèse sera bientôt dans les tuyaux sur Internet
Dire qqch dans le tuyau de l'oreille,
Fam. le dire à voix basse et en secret.

TUYAU

(tu-iô ; plusieurs disent tui-iô) s. m.
Petit canal de fer, de plomb, de bois, de terre cuite, etc. Tuyau de fontaine. Les tuyaux d'une conduite de gaz. Les tuyaux d'un poêle. En tuyaux d'orgue, se dit d'objets rangés à côté l'un de l'autre et dont la longueur est décroissante.
Les pennes de la queue sont en tuyaux d'orgue comme dans le faisan, et non point toutes égales [BUFF., Ois. t. IV, p. 154]
Tuyau de poêle, se dit, par plaisanterie, du chapeau rond que portent les hommes.
Ouverture de la cheminée depuis le manteau jusqu'en haut. Tuyau dévoyé, tuyau de cheminée qui est détourné de la direction verticale.
Ouverture et canal d'une fosse d'aisances.
Le bout creux de la plume des oiseaux, par opposition à la tige.
Les porcs-épics, les hérissons, par les tuyaux dont ils sont couverts, semblent nous indiquer que les plumes pourraient appartenir à d'autres qu'aux oiseaux [BUFF., Quadrup. t. VI, p. 269]
Tige creuse du blé et de certaines plantes.
Quand le fruit de Cérès De ses tuyaux dorés enrichit nos guérets [TRISTAN, Mariane, I, 3]
Vers le Xe siècle, en même temps que les hosties étaient substituées au pain, les fidèles qui vinrent recevoir la communion, burent le vin, non plus à même le calice , mais en humant, au moyen d'un chalumeau ou tuyau, le liquide consacré [DE LABORDE, Émaux, p. 530]
Par extension, tout ce qui a la forme d'un tuyau.
Pour sucer quelque liqueur, les lèvres servent de tuyau, et la langue sert de piston [BOSSUET, Conn. IV, 2]
Familièrement. Parler dans le tuyau de l'oreille, dire quelque chose dans le tuyau de l'oreille, parler bas, en secret à quelqu'un.
Gros pli cylindrique qu'on fait à du linge empesé, surtout à une garniture, à une dentelle ou bande de tulle ou de mousseline. Il y a de gros et de petits tuyaux.
Se dit de plusieurs coquilles.
Tuyau à tonnerre, synonyme de quennon.

SYNONYME

  • TUYAU, TUBE. Tube est un terme de science ; tuyau est de l'usage ordinaire. Le physicien et l'astronome se servent de tubes ; nous employons différentes sortes de tuyaux pour conduire les liquides. En outre, le tube est en général un corps d'une telle figure ; le tuyau est plutôt un ouvrage propre pour tel usage.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Ci naist de la chanson et racine et tuiax [branche], Dont li chans et li dis est mirables et niaz [, Sax. II]
  • XIIIe s.
    Puis qu'il [les blés] deviennent grant, et qu'il voelent monter en tuel [BEAUMANOIR, LII, 4]
    Cil fel [ce félon, Renard].... Qui quatre des tuiax m'a tret De la destre ele et de la qeue [, Ren. 7351]
  • XIVe s.
    Ele bouta son pié dedans le tuel de la cuisine [DU CANGE, tuellus.]
    Une cuiller d'or et un tuyau d'or à administrer et recevoir le corps N S. [DE LABORDE, Émaux, p. 530]
    Prenez un tuel, et le boutez entre cuir et char, et le soufflez [, Ménagier, II, 5]
  • XVe s.
    J'ai veu qu'on ne souloit querir Que robes à quinze tuyaux, Larges manches et haulx chappeaux [COQUILL., Droits nouv.]
    En maniere d'une clef à tuel [DU CANGE, tuellus.]
  • XVIe s.
    Aussi sont très proprement entés plusieurs arbres en canon, cornuchet, tuiau, flusteau ; ainsi ditte telle sorte d'enter, des instruments de ce nom [O. DE SERRES, 670]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. tudel ; de l'anc. haut-allem. tûda ; dan. tûd ; holland. tuit, tuyau d'après Diez, qui rejette le lat. tubellus proposé par Ménage, à cause que tubellus n'a pu donner tudel.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    TUYAU.
    Ajoutez :
  • Blés en tuyaux, blés dont la tige creuse est déjà formée.
    Si les blés sont en tuyaux, et que quelqu'un y entre même à pied [, Loi du 28 sept. 1791, art. 27]

tuyau

TUYAU. n. m. Tube, conduit de fer, de plomb, de fer-blanc, de terre cuite, etc. Tuyau de descente. Poser des tuyaux. Tuyau d'orgue. Tuyau de poêle. Tuyau de cheminée. Tuyau d'arrosage.

TUYAU désigne encore le Bout creux de la plume des oiseaux, de la tige de leur plume. Un tuyau de plume d'oie.

Parler dans le tuyau de l'oreille, dire quelque chose dans le tuyau de l'oreille, Parler bas, dire quelque chose en secret.

TUYAU se dit encore d'un Gros pli cylindrique qu'on fait à du linge, à une garniture de dentelle, de tulle ou de mousseline.

Il se dit, figurément et populairement, dans le langage des Courses, d'un Renseignement donné aux parieurs sur le gagnant probable.

Il se dit, par extension et populairement, de Toute sorte de renseignement qu'on dit venir de personnes bien informées. Un bon tuyau.

tuyau

Tuyau, Il vient de Tubus, ou Tubulus, Canalis, Cuniculus, Fistula.

Le tuyau des plumes des oiseaux, Caulis pennarum auium.

Le tuyau du bled, Stipula.

Tuyau d'avoine, Calamus auenae.

Le tuyau et chalumeau du bled, avoine et semblables, Culmus.

Le tuyau de la queuë, Caulis caudae.

Tuyau de fontaine, Tubus tubi, Tubulus.

Un petit bout percé en forme de mammelle, qu'on met au bout des tuyaux des fontaines, par lequel l'eauë sort petit à petit, Papilla.

Les bouts des tuyaux des fontaines par lesquels l'eauë sort, Salientes.

Par petits tuyaux, Cuniculatim.

Fait en façon de tuyau et canal, Canaliculatus, Tubulatus.

tuyau


TUYAU, s. m. [Tu-io: plur. tuyaux; pron. tu-iô: l'ô est long.] 1°. Tube, ou canal de fer, de plomb, de fer-blanc, de cuivre, de bois, de terre cuite, etc. "Tuyau de fontaine, d'orgue, de lunette à longue vûe, etc. = Tuyau, tube (synon.) Ces deux mots ont la même signification; mais ils difèrent par l'emploi qu'on en fait. Le dernier ne se dit qu'en Physique, en Astronomie et en Anatomie. On dit, les tuyaux du blé, du chanvre, et d'aûtres plantes; des tuyaux d'orgues, etc. Et l'on dit, tubes des thermomètres, des baromètres, des lunettes, des télescopes, etc. Voy. TUBE. = 2°. L'ouverture d'une cheminée, depuis le manteau jusqu' en haut. = 3°. L'ouverture et le canal d'un privé. = 4°. Le bout creux de la plume des oiseaux. = 5°. La tige du blé et des autres plantes, qui ont la tige creuse.

Synonymes et Contraires

tuyau

nom masculin tuyau
Familier. Information confidentielle.
Traductions

tuyau

Schlauch, Rohr, Röhre, Pfeife, Trinkgeldpipe, tip, channel, tube, barrel, line, hosepijp, buis, slang, tip, kanaal, loop, roer, steel, holte, schacht, tipk hint, tuit, koker, slurf, tuinslangאביק (ז), צינור (ז), קנה (ז), צִנּוֹר, אַבִּיקpembuluhcano, mangueira, dicaσωλήνας, μάνικα, πίπα, φιλοδώρημαtubo, cañería, consejo, manguera, propinatubo, canna, suggerimento, tubo flessibileخُرْطُومٌ, ماسورَة, نَصِيحَةhadice, tip, trubkarør, tip, vandslangejuomaraha, letku, putkicijev, cijev za zalijevanje, prijedlogパイプ, ホース, 助言도관, 호스, 힌트rør, slange, tipsnapiwek, rura, wąż gumowyтруба, чаевые, шлангdricks, rör, slangการให้เงินรางวัล, ท่อ, ท่ออ่อนboru, hortum, öğütmẹo vặt, ống, ống vòi管子, 诀窍, 软管тръба (tɥijo)
nom masculin pluriel tuyaux
1. tube creux dans lequel passe un liquide ou ungaz tuyau d'arrosage
2. information confidentielle donner un tuyau à qqn

tuyau

[tuyaux] (pl) [tɥijo] nm
(= conduit) → pipe; (flexible)tube
(= conseil) → tip
Il m'a donné un bon tuyau → He gave me a good tip.
(autre locution) dans les tuyaux (= prévu) → in the pipeline
La désignation du nouveau directeur est semble-t-il déjà dans les tuyaux → The appointment of a new manager seems to be already in the pipeline.
tuyau d'arrosage nmhosepipe
tuyau d'échappement nmexhaust pipe
tuyau d'incendie nmfire hose