ultra


Recherches associées à ultra: centra

ultra

n. et adj. [ mot lat. signif. « au-delà » ]
Personne qui professe des opinions extrêmes : Les ultras du parti extrémiste

ULTRA

(ul-tra)
Préfixe qui est employé en composition pour désigner ce qui est au delà des bornes raisonnables.
S. m. Ultra, homme voulant aller au delà de ce que désire son parti.
Les révolutions ont leurs ultras, comme les restaurations [DUVERGIER DE HAURANNE, Journ. offic. 1er mars 1872, p. 1485, 3e col.]
Particulièrement. Dénomination donnée, pendant la Restauration, à ceux qui voulaient pousser à leurs dernières conséquences les principes de la royauté de droit divin.
Que me faut-il à moi ? culbuter les ministres ; pour cela les ultras sont aussi bons que d'autres [P. L. COUR., 2e lett. particul.]
Ultras, c'est moi qu'il faut nommer [BÉRANG., le Ventru aux élections de 1819]
Par extension, il se dit de tous ceux qui exagèrent quelque théorie.
Les ultras de la vieille tragédie plus combattus que ceux du droit divin [CUVILLIER-FLEURY, Journ. offic. 3 mars 1872, p. 1530, 2° col.]
Nec-plus-ultra, voy. NON-PLUS-ULTRA.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ultra, au delà (voy. OUTRE 2).

ultra

ULTRA. Mot emprunté du latin et qui, uni à un autre mot, sert à désigner une Personne exagérée dans ses opinions et quelquefois une Chose qui passe la mesure. Ultra-royaliste. Ultra-libéral. Ultra-comique.

Il s'est dit absolument et substantivement des Royalistes exagérés sous la Restauration. Les ultras contribuèrent à la chute du ministère.

Traductions

ultra

ultra

ultra

Ultra

ultra

ultra

ultra

ultra

ultra

ultra

ultra

Ултра

ultra

ultra

ultra

Ultra

ultra

Ultra

ultra

Ultra

ultra

ultra

울트라

ultra

Ultra

ultra

[yltʀa]
préfixeultra
nmfultra