unité


Recherches associées à unité: unité de mesure

unité

n.f. [ lat. unitas, de unus, un ]
1. Caractère de ce qui est un, qui forme un tout (par opp. à pluralité) : L'unité d'une doctrine. L'unité d'un pays.
2. Harmonie d'ensemble d'une œuvre artistique ou littéraire : Son dernier roman manque vraiment d'unité
3. Caractère de ce qui est commun à plusieurs : Une unité de points de vue
4. Grandeur servant de base à la mesure des grandeurs de même espèce : Le mètre est l'unité de longueur.
5. Élément arithmétique pris comme base pour la formation des nombres et de la numération : Le chiffre des unités.
6. Quantité correspondant au nombre un : Des tickets vendus à l'unité ou en carnet
7. Groupe militaire permanent : Une unité du génie
8. Structure organisée au sein d'un ensemble plus vaste : Une unité de production, de recherche.
9. Partie d'un ordinateur effectuant une tâche donnée : L'unité centrale
qui exécute le programme : Les unités périphériques
écran, imprimante, etc.
La règle des trois unités,
dans le théâtre classique français, règle selon laquelle une pièce doit se dérouler avec une seule action (unité d'action), dans un lieu unique (unité de lieu) et dans l'espace d'une journée (unité de temps).
Unité de formation et de recherche ou U.F.R.,
structure de base de l'enseignement universitaire en France.
Unité d’enseignement ou U.E.,
dans une université, enseignement correspondant à une discipline et sanctionné par un contrôle des connaissances.

UNITÉ

(u-ni-té) s. f.
Principe du nombre.
L'unité, jointe à l'infini, ne l'augmente de rien, non plus qu'un pied à une mesure infinie [PASC., Pens. x, 1, édit. HAVET.]
La seule raison pour laquelle l'unité n'est pas au rang des nombres est qu'Euclide et les premiers auteurs qui ont traité d'arithmétique, ayant plusieurs propriétés à donner qui convenaient à tous les nombres hormis à l'unité, pour éviter de dire souvent qu'en tout nombre, hors l'unité, telle condition se rencontre, ils ont exclu l'unité de la signification du mot de nombre, par la liberté qu'on a de faire à son gré des définitions [ID., Géom. I]
L'arithmétique n'est démontrée dans toutes ses parties que parce que nous avons une idée exacte de l'unité, et que, par l'art avec lequel nous nous servons des signes, nous déterminons combien de fois l'unité est ajoutée à elle-même dans les nombres les plus composés [CONDILL., Art de pens. II, 2]
Dans cette unité nous avons la mesure des nombres ; or, quelles que soient les mesures dont nous nous servons, il faut compter pour évaluer les choses ; et par conséquent l'unité est la première mesure ; rien ne mesure l'unité [ID., Langue calc. I, 13]
Quantité prise arbitrairement pour servir de terme de comparaison à des quantités de même espèce. Unité de volume, de poids, de force, de chaleur, etc.
Si l'on prend pour unité la longueur du pendule à secondes à l'équateur [LAPLACE, Instit. Mém. Acad. sc. t. III, p. 490]
Le pouvoir réfringent du gaz acide carbonique, d'après nos expériences, est égal à 1,00476, celui de l'air atmosphérique étant l'unité [BIOT, ARAGO, Instit. Mém. scienc. 1806, 1er sem. p. 337]
On dit aussi : unité de mesure.
Unités ou monades, nom que donnait Leibnitz à ce qu'il croyait être des substances simples, des vies, des esprits qui peuvent dire moi.
En physique et en chimie, se dit des molécules, atomes ou équivalents des corps.
Qualité de ce qui est un, sans parties, par opposition à pluralité.
En considérant l'Église comme unité, le pape quelconque est le chef, est comme tout ; en la considérant comme multitude, le pape n'en est qu'une partie [PASC., Pens. XXIV, 84, édit. HAVET.]
La multitude qui ne se réduit pas à l'unité est confusion ; l'unité qui ne dépend pas de la multitude est tyrannie [ID., ib.]
Il y a dans l'Église catholique un principe d'unité indépendant des rois de la terre [BOSSUET, Var. VII, 70]
L'unité de Dieu s'établissait tellement, qu'à la fin l'idolâtrie n'en parut pas éloignée [ID., Hist. II, 12]
Combien d'âmes séparées de l'unité, mais disposées à recevoir la vérité et à l'aimer ! [MASS., Carême, Parole de Dieu.]
Si le nombre des ressemblances en général, si la parfaite conformité des parties intérieures suffisait pour assurer l'unité des espèces, le loup, le renard et le chien n'en formeraient qu'une seule [BUFF., Quadrup. t. VI, p. 205]
Ne faut-il pas reconnaître qu'il y a au-dessus de nos esprits une certaine unité originale, souveraine, éternelle, parfaite, qui est la règle essentielle du beau ? [DIDER., Rech. philos. sur le beau, Œuv. t. II, p. 410, dans POUGENS.]
Prêtres qui m'entendez, Vous.... Guerriers ; et vous aussi, dont l'active industrie Fait couler l'abondance au sein de la patrie ; Peuple entier, qui présente à la divinité Le simulacre humain de sa triple unité [C. DELAV., Paria, IV, 3]
Ce qui forme un tout complet dans son espèce, comme un homme, une maison, un cheval.
Ce qui forme un caractère d'ensemble, de conséquence. Il n'y a pas d'unité dans sa conduite.
L'unité de dessein dans le grand tout infiniment varié annonce un seul principe [VOLT., Dict. phil. Idée.]
L'unité est pour moi la première qualité des romans ; aussi, quelque excellents que soient les romans anglais, je les lis avec presque autant de fatigue que de plaisir [D'ALEMB., Œuv. t. v, p. 370]
L'unité de mœurs consiste dans l'égalité du caractère, ou plutôt dans son accord avec lui-même [MARMONTEL, Œuv. t. x, p. 382]
Terme des beaux-arts. Espèce de balancement, de pondération, de subordination entre les différentes parties d'une composition.
Ce tableau manque d'unité. Rien de plus rare que l'unité de lumière dans une composition, surtout chez les paysagistes, [DIDER., Essai sur la peint. 3]
Terme de littérature dramatique. Les trois unités, la règle qui veut qu'il n'y ait qu'une action dans une pièce, que cette action se passe dans le même lieu, et qu'elle ne dure pas plus de vingt-quatre heures ; l'unité d'action, quand dans le poëme dramatique il n'y a qu'une action principale ; l'unité de lieu, quand l'action se passe en un même palais, une même maison et le voisinage ; et l'unité de temps ou de jour, quand l'action se passe dans un espace de vingt-quatre heures environ (ces règles, que n'observent pas les théâtres étrangers, ont été combattues et renversées par l'école romantique).
Il y en a [des femmes] qui jugent aussi hardiment de nos vers et de notre prose que de leurs points de Gênes et de leurs dentelles.... on ne parle jamais du Cid, qu'elles ne parlent de l'unité du sujet et de la règle des vingt-quatre heures [BALZ., liv. XIX, lett. 25]
Il faut obtenir l'unité d'action, de lieu et de jour, personne n'en doute ; mais ce n'est pas une petite difficulté de savoir ce que c'est que cette unité d'action, et jusqu'où peut s'étendre cette unité de jour et de lieu [CORN., 1er disc.]
L'obéissance que nous devons aux règles de l'unité, de jour et de lieu, nous dispense alors du vraisemblable, bien qu'elle ne nous permette pas l'impossible [ID., 2e disc.]
Il mit hier la dernière main à une tragédie intitulée le Déluge universel ; on ne saurait lui reprocher qu'il n'a point observé l'unité de lieu, puisque toute l'action se passe dans l'arche de Noé [LESAGE, Diable boit. 3]
Nous étendons souvent l'unité de temps jusqu'à vingt-quatre heures, et l'unité de lieu à l'enceinte de tout un palais ; plus de sévérité rendrait quelquefois d'assez beaux sujets impraticables [VOLT., Œdipe, préface, 1729]
Cette pièce de Mairet [Sophonisbe] est la première que nous ayons, dans laquelle les trois unités ne soient point violées ; elle servit de modèle à la plupart des tragédies qu'on donne depuis ; elle fut jouée en 1629 [ID., Mél. litt. Chang. art tragique.]
Vous n'observez, vous autres libres Bretons, ni unité de lieu, ni unité de temps, ni unité d'action [ID., Lett. H. Walpole, 15 juill. 1768]
Il paraît qu'il [Eschyle] regardait l'unité d'action et de temps comme essentielle ; celle de lieu comme moins nécessaire [BARTHÉL., Anach. ch. 69]
Terme d'anatomie. Unité de composition ou de plan, ou mieux théorie de l'unité de composition, principe anatomique établi par induction à l'aide de la méthode comparative, qui consiste en ce que les animaux et les végétaux les plus différents par leur forme, leur volume, leur couleur, etc. sont réductibles par l'analyse anatomique à un type unique et commun de composition organique.
10° Unité de la matière, hypothèse suivant laquelle il n'existerait qu'une substance dont tous les corps ne sont que des modifications.
11° Terme de pathologie. Unité morbide, ensemble de lésions et de symptômes correspondants qui, coexistant ou se succédant dans un ordre déterminé à peu près toujours le même, chez un être vivant, offrent des relations de similitude et de succession suffisantes, d'un individu à l'autre, pour mériter d'être considérées comme un tout par le pathologiste, et pour recevoir un nom en rapport avec leur nature.
12° Unité tactique, voy. TACTIQUE.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    L'ofices de nature est en acorder les choses descordans, en tel maniere que totes diversités retornent en unité [BRUN. LATINI, Trésor, p. 104]
  • XIVe s.
    Si comme en geometrie un point, et en arismetique unité [ORESME, Eth. 302]
    Pour cause de l'unité de nature humaine il est une fin commune et derreniere à laquelle chascun homme tent et la doit desirer [ID., ib. VIII, 14]
    Se nous ne sommes tuit d'accort en unité [, Guesclin. 8666]
  • XVe s.
    Par confirmation d'amour et d'unité, ils [Flandre, Hainaut et Brabant] ordonnerent à faire forger une monnoie coursable dedans lesdits trois pays [FROISS., I, I, 125]
    Unité en amours ne gist point en terre ne en chasteaulx.... mais en deux cueurs faire ungs par force d'amours [, Perceforest, t. v, f° 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. unitat ; espagn. unidad ; ital. unità ; du lat. unitatem, de unus, un.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • UNITÉ. Ajoutez : 13° Terme de physique. Unité Siemens : quand un courant électrique traverse un circuit conducteur, son intensité dépend de la conductibilité de ce circuit ; et plus cette conductibilité est grande, moins on dit que ce circuit offre de résistance au passage du courant ; dès lors on a nommé résistance à la conductibilité électrique, ou, simplement, résistance électrique, la propriété qui est l'inverse de la conductibilité ; et, dans les comparaisons expérimentales, on a pris pour unité de mesure une longueur connue d'un corps conducteur déterminé, d'une section également connue. Parmi les unités proposées, l'unité Siemens représente une colonne de mercure d'un mètre de longueur sur un millimètre carré de section, à la température de zéro.

unité

UNITÉ. n. f. T. didactique. Quantité élémentaire qui est à la base d'un calcul. Plusieurs unités font un nombre. Tout nombre est composé d'unités. Les unités, les dizaines et les centaines.

Il désigne aussi une Grandeur finie, choisie arbitrairement pour servir de terme de comparaison aux autres grandeurs de même espèce. Unité de volume, de poids. Unité de mesure. Le mètre a été adopté en France comme unité de longueur.

Il signifie, dans le langage courant, Caractère de ce qui est un, par opposition à Pluralité. L'unité de Dieu. Presque toutes les sectes chrétiennes reconnaissent en Dieu unité de substance et trinité de personnes. L'unité de l'Église. L'unité du moi. Unité de sentiments.

Il désigne également le Caractère de ce qui offre un ensemble, une suite où tout se tient. Ce roman manque d'unité. Il n'y a pas d'unité dans ce tableau.

En parlant de Poèmes dramatiques, Les trois unités, l'unité d'action, l'unité de lieu et l'unité de temps, Les règles qui veulent qu'il n'y ait qu'une action dans une pièce, que cette action se passe dans le même lieu et qu'elle ne dure pas plus de vingt-quatre heures.

En termes d'Anatomie, Unité de composition, Principe d'après lequel les animaux et les végétaux les plus différents par leur forme, leur volume, leur couleur, etc., peuvent se ramener à un type commun.

UNITÉ, en termes militaires, désigne un Groupe constitué de soldats commandes par un chef. Ramenez votre unité à son cantonnement. Chaque chef marchera à la tête de son unité.

unité

Unité, Monas monadis.

unité


UNITÉ, s. f. [3e é fer.] Il est oposé à pluralité. "L'unité est le principe des nombres: plusieurs unités font un nombre. — "Il y a en Dieu unité de substance et trinité de persones. "L'unité de l'Église, de la Foi. = On dit, en parlant des Poèmes dramatiques, que: il y faut observer les trois unités; l'unité d'action, l'unité de lieu et l'unité de tems; c. à. d. qu'il faut qu'il n'y ait qu'une action dans une piéce; que cette action se pâsse dans le même lieu; et qu'elle ne dûre pas plus de 24 heures.
   Rem. M. l'Ab. Henn. emploie unité pour uniformité. "En diversifiant les actions vertueuses, on prévient les dégoûts et les fatigues inséparables de l'unité d'action. Du Plaisir. L'unité d' action se dit, quand il n'y en a qu'une; l'uniformité, quand il y en a plusieurs, qui se ressemblent. Ainsi l'Auteur n'a pas dit ce qu'il devait et ce qu'il voulait dire. Il falait; les dégoûts de l'uniformité, sans ajouter, d'action.

Synonymes et Contraires

unité

nom féminin unité
2.  Caractère homogène.
Traductions

unité

Einheit, Einer, Einigkeit, Aggregatunit, unity, credit, onenesseenheid, eendracht, samenhang, harmonie, oorlogsschip, unit, onderdeelאחדות (נ), אחידות (נ), חטיבה (נ), יחידה (נ), פריט (ז), אַחְדוּת, חֲטִיבָה, יְחִידָהeenheidсплотеностjednotkaenhed, enehunueco, unuounitàunidade, uniãoenhetumojabirlik, üniteμονάδαunidadوَحْدَةyksikköjedinica単一体단위enhetjednostkaединицаหน่วยđơn vị个体單位 (ynite)
nom féminin
1. élément d'un ensemble prix à l'unité
2. caractère de ce qui forme un tout l'unité du pays
3. mesure de référence
4. partie principale d'un ordinateur
5. groupe de militaires unité spéciale

unité

[ynite] nf
(= cohésion) → unity
l'unité européenne → European unity
(COMMERCE)unit
prix à l'unité → unit price
vendu à l'unité → sold individually
(MILITAIRE)unit
unité d'infanterie → infantry unit
[mesure] → unit
une unité de mesure → a unit of measurement
(MATHÉMATIQUE)unit
unité centrale nf (INFORMATIQUE)central processing unit
unité de soins intensifs nfintensive care unit
unité de valeur nfcourse, credit