urbain, aine

URBAIN, AINE

(ur-bin, bè-n') adj.
Qui concerne la ville, qui appartient à la ville, par opposition à rural. Garde urbaine.
Pour me tirer un peu de l'urbaine cohue, je me rendis à la fin [à une invitation], et je fus passer à Passy huit ou dix jours [J. J. ROUSS., Conf. VIII]
Cachexie urbaine, nom donné à l'anémie qui afflige souvent les habitants des grandes villes.
S. m. Habitant d'une ville ; il est opposé à villageois.
J'errai quelques jours autour de la ville, logeant chez des paysans de ma connaissance, qui tous me reçurent avec plus de bonté que n'auraient fait des urbains [J. J. ROUSS., Conf. II]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Œuvres urbaines et privées [BERCHEURE, f° 25, recto.]
    Oultre deux questeurs urbains, qui y estoient d'ancienneté [ID., f° 89, verso.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. urbanus, de urbs, ville, de urvare ou urbare, tracer le sillon, faire la délimitation religieuse.