utérin, ine


Recherches associées à utérin, ine: frère consanguin

UTÉRIN, INE

(u-té-rin, ri-n') adj.
Terme d'anatomie. Qui concerne la matrice. Globe utérin, la masse arrondie que forme dans l'hypogastre l'utérus pendant la grossesse et pendant les huit à dix jours qui suivent l'accouchement avant que l'utérus ait repris sa forme et son volume habituels. Terme de pathologie. Granulations utérines, petites tumeurs irrégulières siégeant dans la cavité du corps de l'utérus et quelquefois du col. Fureur utérine, synonyme de nymphomanie. S. m. pl. Les utérins, classe de médicaments hétérogènes, qui ont pour propriété commune d'agir plus particulièrement sur l'utérus, d'exciter les contractions de sa membrane charnue et les sécrétions de sa muqueuse.
Il se dit des frères et des sœurs nés de la même mère, sans avoir le même père.
Les parents utérins ou consanguins ne sont pas exclus par les germains [, Code civ. art. 733]
Solon avait laissé au frère la liberté d'épouser sa sœur utérine [CHATEAUBR., Génie, I, I, 10]
S. pl. m. Les utérins et les consanguins.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Une femme saine et bien reglée de ses purgations uterines [PARÉ, XVIII, 48]
    Suffocation uterine [ID., XVIII, 77]
    Freres uterins [ID., XIX, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. uterinus, de uterus (voy. UTÉRUS).