véhémence


Recherches associées à véhémence: exaltation, impétueux, véhément

véhémence

n.f.
Force impétueuse et passionnée avec laquelle se manifeste un sentiment ; emportement, exaltation : Elle s'est opposée à cette décision avec véhémence ardeur, fougue ; indifférence, mollesse

véhémence

(veemɑ̃s)
nom féminin
caractère passionné s'exprimer avec véhémence

VÉHÉMENCE

(vé-é-man-s') s. f.
Mouvement fort et rapide dans l'âme, dans les passions.
Et son feu [de l'amour] le plus vif et le plus véhément, à la moindre traverse, au moindre empêchement, Perd si tôt cette véhémence, Que de tout le bien qu'il commence Il néglige l'avancement [CORN., Imit. III, 6]
On peut comparer le premier [Démosthène] à cause de la violence, de sa rapidité, de la force et de la véhémence avec laquelle il ravage pour ainsi dire et emporte tout, à une tempête et à un foudre [BOILEAU, Longin, Subl. ch. 10]
Je soutiens mon bon droit avec une véhémence douloureuse et pathétique [VOLT., Lett. d'Argental, 27 févr. 1765]
Le chevreuil laisse des impressions plus fortes et qui donnent aux chiens plus d'ardeur et plus de véhémence d'appétit que l'odeur du cerf [BUFF., Chevreuil.]
Quelle passion donnait tant d'énergie à son âme, et de véhémence à sa diction ? [J. J. ROUSS., 3e dial.]
Solitaire, je vais conserver toute la véhémence des sentiments et des douleurs [STAËL, Delphine, 5, frag. 5]
Cet orateur a de la véhémence, il a une éloquence pleine de force entraînante.
Par un passage du sens moral au sens physique, il se dit en parlant du vent. Le vent souffle avec véhémence.

REMARQUE

  • Au XVIIe siècle, ce mot avait été attaqué ; et Bouhours dit (Nouv. Rem.) : " Véhémence et véhément, ce sont de bons mots ; ceux qui font scrupule de s'en servir, ont la conscience trop délicate en matière de langage. "

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    [Madeleine] De sa nouvelle amour monstrant la vehemence [DESPORTES, Œuvres chrestiennes, sonnets, 15]
    Ayant ouy l'orateur Demosthenes, il sembloit renouveller en la memoire des escoutans comme une image et une umbre de la vehemence et vivacité de son eloquence [AMYOT, Pyrrh. 29]
    Quand on vient à demander quelle est la cause qui a produit et va encores produisant ces vehemences [violences].... [LANOUE, 67]
    L'imagination, esbranlée avecques vehemence [MONT., I, 101]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. vehemensia ; espagn. vehemencia ; ital. veemenzia ; du lat. vehementia, de vehemens, véhément.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    VÉHÉMENCE.
    Ajoutez :
    Abreuver ce que la véhémence de la chaleur a desséché [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]

véhémence

VÉHÉMENCE. n. f. Impétuosité, mouvement violent. Il veut avec véhémence tout ce qu'il veut. Parler, agir avec trop de véhémence. La véhémence de ses passions, de sa colère, de son amour, de ses désirs. Il a de la véhémence dans la voix, dans les gestes. Le vent souffle avec véhémence.

Cet orateur a de la véhémence, Il a une éloquence mâle, vigoureuse, accompagnée d'une action vive.

vehemence

Vehemence, Vehementia.

Vehemence de coeur, Impetus animi.

Avec grande vehemence, Vehementer.

De si grande vehemence, Tam vehementer.

Parler sans grande vehemence, Submisse dicere.

Une maniere de parler qui n'a pas grande vehemence à esmouvoir, Re missius dicendi genus.

Vehemence en oraison, Acrimonia in oratione.

Oraison qui n'a nulle vehemence, ou qui n'est point virile, Eneruata o ratio.

véhémence


VÉHÉMENCE, s. f. VÉHÉMENT, ENTE, adj. VÉHÉMENTEMENT, adv. [Vé-émance, man, mante, teman: 1re et 2e é fer. 3e lon. 4e e muet au 1er, au 3e, et au 4e.] Ces mots datent du dernier Siècle: ils sont bons, dit Bouhours, parlant du subst. et de l'adj. seulement; et ceux, qui font scrupule de s'en servir, ont la conscience trop délicate en matière de langue. "Un Orateur, un Discours véhément, des figures véhémentes: il tourna toute la véhémence de ses déclamations contre les françois. Bouh. Ils ne se disent que du Discours, de l'éloquence, des desirs, des passions. "Ton véhément; action, prononciation véhémente. "Esprit, naturel véhément: desirs véhémens; passion véhémente. "Parler, agir avec véhémence: il a de la véhémence dans la voix, dans la prononciation, dans les gestes. Cet Orateur a de la véhémence: il a une éloquence mâle, vigoureuse, acompagnée d'une action vive. Un Orateur, qui sera vraiment Orateur, aura encore plus de véhémence qu'un Comédien, mais sans passion et toujours de sang froid. D'OLIVET: IVe Tuscul. "La véhémence de ses desirs, de ses passions, de sa colère, de son amour. "Il veut avec véhémence tout ce qu'il veut.
   VÉHÉMENTEMENT; très fort. Il ne se dit qu'au Palais et dans cette phrâse. "Véhémentement suspect de, etc.

Synonymes et Contraires

véhémence

nom féminin véhémence
Traductions

véhémence

ארסיות (נ), הסתחפות (נ), אַרְסִיּוּת, הִסְתַּחֲפוּת

véhémence

vehemence

véhémence

veemenza

véhémence

激烈

véhémence

[veemɑ̃s] nfvehemence