vésicule


Recherches associées à vésicule: vésicule biliaire

vésicule

n.f. [ du lat. vesicula, petite ampoule, dimin. de vesica, vessie, ampoule ]
1. Organe creux ayant la forme d'un sac : La vésicule biliaire.
2. Petite boursouflure de la peau, contenant un liquide clair ; pustule : La varicelle provoque des vésicules.

VÉSICULE

(vé-zi-ku-l') s. f.
Terme didactique. Petite vessie, petite cavité ou poche.
Terme de botanique. Nom donné à de petites ampoules pleines d'air occupant la surface de quelques organes aériens de plusieurs fucus. Vésicules embryonnaires, vésicules placées à l'extrémité micropylaire du sac embryonnaire, ainsi dites parce que l'une d'elles devient le point de départ de la génération des cellules qui formeront l'embryon.
Terme d'anatomie. Sac membraneux semblable à une petite vessie.
La présence des vésicules à venin et des dents mobiles établit une différence assez importante entre les vipères et les couleuvres pour être prise comme caractère générique [BRONGNIART, Instit. Mém. sc. phys. et math. Savants étrang. t. I, p. 630]
Vésicules élémentaires, nom donné autrefois aux éléments anatomiques ayant forme de cellule avec cavité distincte de la paroi. Vésicule biliaire, ou vésicule du fiel, réservoir destiné à contenir la bile sécrétée par le foie, lorsque ce fluide ne se rend pas directement à l'intestin. Vésicules séminales, poches destinées à contenir le fluide séminal sécrété par les testicules. Vésicules de Naboth, follicules de l'intérieur du col de la matrice dilatés sous forme de petits kystes. Vésicules pulmonaires ou aériennes, expression inexacte employée par quelques auteurs pour désigner la terminaison des canalicules respirateurs. Vésicule germinative, ou vésicule de Purkinje, voy. GERMINATIF. Vésicule ombilicale, voy. OMBILICAL. Vésicule de Baer, l'ovule qui est contenu dans le follicule de Graaf, et dont on attribue la découverte à Baer ; cependant il a été vu avant lui par Graaf, Prévost et Dumas. Vésicule blastodermique, le blastoderme.
Terme d'ichthyologie. Vésicule aérienne, dite aussi vessie natatoire, sac rempli d'air, qu'on trouve dans les poissons, et qui les rend plus ou moins légers, selon qu'ils veulent monter ou descendre dans l'eau ; il communique ordinairement avec l'oesophage ou avec l'estomac par un canal à travers lequel l'air qu'il contient peut s'échapper.
Terme de pathologie. Genre de maladie cutanée ayant pour caractère la production, à la surface de la peau, d'élevures hémisphériques qui sont formées par l'épiderme détaché du derme et qui sont remplies d'une sérosité limpide ou trouble.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. vesicula, dimin. de vesica, vessie.

vésicule

VÉSICULE. n. f. T. d'Anatomie. Sac membraneux semblable à une petite vessie. La vésicule biliaire. Le poumon est composé d'une infinité de petites vésicules. Les vésicules séminales.
Traductions

vésicule

Blase, Vesikel

vésicule

blaas

vésicule

שלחופית (נ), שַׁלְחוּפִית

vésicule

bombolla, butllofa

vésicule

blære

vésicule

κύστη

vésicule

veziko

vésicule

hólyag

vésicule

vescica, vescicola

vésicule

vesica

vésicule

blære

vésicule

bexiga, bolha, empola, vesícula

vésicule

bläddra, blåsa

vésicule

[vezikyl] nfvesicle
vésicule biliaire nf → gall-bladder