va-de-pied

VA-DE-PIED

(va-de-pié) s. m.
Domestique à pied. Déclaration du 14 février 1729 qui charge le cardinal Fleury de la surintendance des postes, et interdit le port des lettres à tous les voituriers, coquetiers.... et va-de-pied, à peine de....

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les pages et les laquais, aemulateurs, arrachoient leurs pendans d'oreilles, si bien qu'un va-de-pied donna jusques à vingt escus [D'AUB., Hist. I, 228]