vagissement

vagissement

n.m.
1. Cri de l'enfant nouveau-né.
2. Cri faible et plaintif du lièvre et du crocodile.

vagissement

(vaʒismɑ̃)
nom masculin
cri d'un nouveau-né entendre des vagissements dans une maternité

VAGISSEMENT

(va-ji-se-man) s. m.
Cri des enfants nouveau-nés.
La langue latine a un mot propre pour exprimer le cri des enfants, vagitus.... je ne sais pas pourquoi notre langue.... ne dirait pas vagissement, qui est dans la même analogie [que mugissement et rugissement] ; ce mot choquerait d'abord par sa nouveauté ; on s'y accoutumerait peut-être insensiblement, comme on s'est accoutumé aux autres [ROLLIN, Hist. anc. t. XI, 2e part p. 626, dans POUGENS]
Il faudrait que le cri de chaque animal eût un terme qui le distinguât.... le mot de vagissement, dérivé du latin vagitus, aurait exprimé très bien le cri des enfants au berceau [VOLT., Dict. phil. Langues, 3]
Se dit aussi d'un cri particulier au lièvre.

REMARQUE

  • Vagissement n'est dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1762. C'est à tort que Rollin et à sa suite Voltaire le regardaient comme un néologisme ; il avait été employé anciennement.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ecoutez.... les cris, pleurs et vagissemens de l'enfant [, Triomphes de la noble dame, dans le Dict. de DOCHEZ]

vagissement

VAGISSEMENT. n. m. Cri des enfants nouveau-nés.

vagissement


VAGISSEMENT, s. m. [Vagiceman: 3e e muet.] Mot qui exprime le cri des enfans. = Rollin dit, dans une note de son Hist. Anc. "La Langue Latine a un mot propre pour exprimer le cri des enfans, vagitus; {C771b~} comme elle en a aussi pour marquer le cri des boeufs, vaches, taureaux, mugitus; et celui des lions en colère, rugitus. Notre Langue a adopté les deux derniers mots, mugissement, rugissement. Je ne sais pas pourquoi elle n'en feroit pas autant à l'égard du premier, et pourquoi elle ne diroit pas vagissement, qui est dans la même analogie. Ce mot choqueroit dabord par la nouveauté: on s'y acoutumeroit peut-être insensiblement, comme on s'est acoutumé aux aûtres. Pour moi, qui ne me sens pas assez d'autorité dans le Public, je n'ai pas osé le hazarder. = Voltaire a employé vagissement, et l'Académie l'a adopté, peut-être en conséquence de la remarque de Rollin. Il est dans Trév. et dans le Richelet Port.

Traductions

vagissement

cry

vagissement

[vaʒismɑ̃] nm [bébé] → wail