van

1. van

[ vɑ̃] n.m. [ lat. vannus ]
Grand panier plat en osier, muni de deux anses, utilisé pour le vannage du grain.

2. van

[ vɑ̃] n.m. [ abrév. de l'angl. caravan ]
1. Véhicule fermé pour le transport des chevaux de course.
2. Fourgon ou minibus aménagé pour le transport des personnes.

van

(vɑ̃)
nom masculin
1. camionnette, grand véhicule pour le transport des personnes voyager en van
2. remorque pour le transport des chevaux faire monter une jument dans un van

VAN

(van) s. m.
Instrument d'osier pour séparer la paille et l'ordure d'avec le bon grain.
Il prendra le van en main, et il nettoiera son aire [SACI, Bible, Évang. St Luc, III, 17]
Arcadiens, qu'est devenu le temps où les Atrides étaient obligés de vous prêter des vaisseaux pour aller à Troie, et où vous preniez la rame d'Ulysse pour le van de la blonde Cérès ? [CHATEAUBR., Mart. IV]
Terme de métallurgie. Vase qui sert à mesurer le charbon.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Or y faut et vans et corbeilles [, Choses qui faillent en ménage]
  • XVe s.
    Son Jhesus, qui si bien venger Le devoit, où est-il alé ? - Je cuide, quant il l'appela Qu'il faisoit ou ven ou corbeilles [, Mart. de St Estienne]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. vannus, van, qui se rattache au radical sanscrit va, souffler.

van

VAN. n. m. Instrument d'osier, en forme de coquille, qui a deux anses, et dont on se sert pour secouer le grain, les impuretés, afin de séparer la paille d'avec le bon grain. Nettoyer du grain avec le van.

van

Van, m. Vient de Vannus Latin, par apocope, et signifie cet instru ment rustique fait d'osier, en forme de coquille marine, dont les grains sont vanez et criblez, Columel. lib. 2. cap. 21. Ipsae autem spicae melius fustibus tunduntur, vannisque expurgantur. Par là est cognu que le van dont on vane les grains en France, est proprement ce que les Latins appellent Vannus, et non le grand crible à fonds de peau troüée à longs trous pendant à trois cordes attachées aux cimes de trois perches portans sur terre en triangle, avec lequel au païs de Langue doc et lieux adjacents on crible à l'aire les grappiers, ores qu'il y soit ap pelé Van.

van


VAN, s. m. Instrument d'osier, fait en coquille et à deux anses, dont on se sert pour remuer le grain, en le jetant en l'air, afin de séparer la pâille et l'ordûre d'avec le bon grain.

Traductions

van

van

van

van

van

van

van

Ван

van

Van

van

Van

van

Van

van

van

Van

van

[van] nmhorse box (Grande-Bretagne), horse trailer (USA)