vaticination

vaticination

[ vatisinasjɔ̃] n.f. Litt.
Prophétie rabâchée et pompeuse : Les vaticinations d'un politicien démagogue

VATICINATION

(va-ti-si-na-sion) s. f.
Latinisme peu usité. Prédiction, prophétie.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. vaticinationem (voy. VATICINATEUR).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • VATICINATION. Ajoutez :
    Comme je sais pourtant.... que V. A. S. est présentement dans le goût des vaticinations, voici certaine centurie [CHAULIEU, Ép. à Mme la princesse de Conti, Œuvr. div. Amst. 1750, p. 108]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'opinion du peuple estoit vaticination n'estre jamais des cieulx donnée sans fureur et branslement de corps [RAB., III, 45]
    S'il est loisible à Panaetius de soustenir son jugement autour des aruspices, songes, oracles, vaticinations, desquelles choses les stoïciens ne doubtent aulcunement [MONT., II, 233]

vaticination

Vaticination, Vaticinatio.

Synonymes et Contraires

vaticination

nom féminin vaticination
Littéraire. Prophétie pompeuse.
prédiction, prophétie -littéraire: oracle.