vau-l'eau

à vau-l'eau

loc. adv. [ de avau, var. de aval, et eau ]
Au fil de l'eau ; au gré du courant : Une barque qui part à vau-l'eau.
Aller ou s'en aller à vau-l'eau,
se détériorer peu à peu : Ses affaires s'en vont à vau-l'eau
elles périclitent

vau-l'eau

(avolo)
adverbe
en se dégradant, en déclinant Tout va à vau-l'eau !

VAU-L'EAU

(à) (vô-lo).
Suivant le courant de l'eau. Dans le flottage à bûches perdues, les bois s'en vont à vau-l'eau. Fig. Aller à vau-l'eau, ne pas réussir, être ruiné.
Il perdit un vaisseau, Et vit aller le commerce à vau-l'eau [LA FONT., Belph.]
Bon ! la paille est rompue, et tout est à vau-l'eau [BOURSAULT, Merc. gal. III, 4]
Contez-lui par quel guignon la vente de notre guidon est allée à vau-l'eau [SÉV., 15 mai 1676]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Nostre trinquet est avau l'eau [RAB., Pant. IV, 18]

ÉTYMOLOGIE

  • À, val, l'eau.

vau-l'eau

VAU-L'EAU (À). Voyez AVAL.
Traductions

vau-l'eau

[volo] nm
s'en aller à vau-l'eau [projets] → to be falling apart