ventiler

1. ventiler

v.t. [ du lat. ventilare, aérer, de ventus, vent ]
Renouveler l'air de : Ventiler un parking souterrain aérer

2. ventiler

v.t. [ du lat. ventilare, discuter ]
1. Répartir une somme globale : Ventiler des crédits.
2. Répartir des choses ou des personnes : Ils ont ventilé les étudiants en fonction des résultats à ce test.

ventiler

(vɑ̃tile)
verbe transitif
1. faire entrer de l'air dans ventiler une chambre
2. répartir entre plusieurs choses ou plusieurs personnes ventiler une somme d'argent

ventiler


Participe passé: ventilé
Gérondif: ventilant

Indicatif présent
je ventile
tu ventiles
il/elle ventile
nous ventilons
vous ventilez
ils/elles ventilent
Passé simple
je ventilai
tu ventilas
il/elle ventila
nous ventilâmes
vous ventilâtes
ils/elles ventilèrent
Imparfait
je ventilais
tu ventilais
il/elle ventilait
nous ventilions
vous ventiliez
ils/elles ventilaient
Futur
je ventilerai
tu ventileras
il/elle ventilera
nous ventilerons
vous ventilerez
ils/elles ventileront
Conditionnel présent
je ventilerais
tu ventilerais
il/elle ventilerait
nous ventilerions
vous ventileriez
ils/elles ventileraient
Subjonctif imparfait
je ventilasse
tu ventilasses
il/elle ventilât
nous ventilassions
vous ventilassiez
ils/elles ventilassent
Subjonctif présent
je ventile
tu ventiles
il/elle ventile
nous ventilions
vous ventiliez
ils/elles ventilent
Impératif
ventile (tu)
ventilons (nous)
ventilez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais ventilé
tu avais ventilé
il/elle avait ventilé
nous avions ventilé
vous aviez ventilé
ils/elles avaient ventilé
Futur antérieur
j'aurai ventilé
tu auras ventilé
il/elle aura ventilé
nous aurons ventilé
vous aurez ventilé
ils/elles auront ventilé
Passé composé
j'ai ventilé
tu as ventilé
il/elle a ventilé
nous avons ventilé
vous avez ventilé
ils/elles ont ventilé
Conditionnel passé
j'aurais ventilé
tu aurais ventilé
il/elle aurait ventilé
nous aurions ventilé
vous auriez ventilé
ils/elles auraient ventilé
Passé antérieur
j'eus ventilé
tu eus ventilé
il/elle eut ventilé
nous eûmes ventilé
vous eûtes ventilé
ils/elles eurent ventilé
Subjonctif passé
j'aie ventilé
tu aies ventilé
il/elle ait ventilé
nous ayons ventilé
vous ayez ventilé
ils/elles aient ventilé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse ventilé
tu eusses ventilé
il/elle eût ventilé
nous eussions ventilé
vous eussiez ventilé
ils/elles eussent ventilé

VENTILER1

(van-ti-lé) v. a.
Donner de l'air, renouveler l'air par un moyen quelconque. Ventiler la cale d'un navire.
Terme de construction. Pratiquer des ouvertures pour faire pénétrer l'air. Par extension, éventer.
Mais sur sa blanche épaule un ramier favori Était venu chercher un amoureux abri, Il ventilait son cou d'un frémissement d'aile [LAMARTINE, Méd. 2, Une jeune fille.]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Si l'esracerad de ceste bone terre... et ultre mer les ventelerad [, Rois, p. 293]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ventilare, exposer au vent, de ventus, vent.

VENTILER2

(van-ti-lé) v. a.
Terme de jurisprudence. Évaluer une ou plusieurs portions d'un tout, relativement non à la valeur réelle, mais au prix total.
Fig. Discuter une affaire, agiter une question avant d'en délibérer en forme (emploi vieilli).
Le parlement, non content de ventiler son autorité [du régent], de le barrer dans les choses les plus indifférentes, lui voulut étaler sa supériorité jusque sur le rang [SAINT-SIMON, 445, 209]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et toutes leurs causes mues et à mouvoir soient ventillées et determinées ou temps avenir et en touz cas, en nostre chambre de parlement [, Ordonn. des rois de Fr. t. v, p. 25]
  • XVe s.
    Il avoit esté ventillé par le pays, que la suppliant estoit cause du feu de l'ostel du pere de son mary [DU CANGE, ventilare.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. ventilar ; ital. ventilare ; du lat. ventilare (de ventus, vent), qui signifie exposer au vent, et fig. examiner. L'ancienne langue avait, de ventilare, tiré venteler, verbe très usité et signifiant flotter au vent ; on disait aussi en ce sens ventiler.

ventiler

VENTILER. v. tr. Renouveler l'air au moyen d'un ventilateur. Ventiler la cale d'un navire.

En termes de Finance, il signifie Répartir une somme totale entre les différents articles auxquels elle doit être affectée.

En termes de Jurisprudence, il signifie Estimer, évaluer une ou plusieurs portions d'un tout vendu, non pas quant à la valeur réelle, mais relativement au prix total. On ventile une maison quand le prix en est à distribuer entre des créanciers privilégiés sur la superficie et des créanciers hypothécaires ou privilégiés sur le fond.

Le participe passé VENTILÉ s'emploie adjectivement. Crédits ventilés. Budget ventilé.

Traductions

ventiler

ventilieren

ventiler

אוורר (פיעל), ניתב (פיעל), אִוְרֵר

ventiler

αερίζω

ventiler

ventoli

ventiler

aventar, ventilar

ventiler

arejar, ventilar

ventiler

aerare, ventilare

ventiler

[vɑ̃tile] vt
[+ pièce] → to ventilate
(= répartir) [+ dépenses, recettes] → to apportion
[+ total, statistiques] → to break down