verdelet, ette

VERDELET, ETTE

(vèr-de-lè, lè-t') adj.
Un peu vert.
Ces autres, verdelets, aux perroquets ressemblent [RÉGNIER, Sat. III]
Vin verdelet, vin qui est un peu acide.
Fig. et familière ment. Se dit d'une personne âgée qui a encore sa vigueur.
Tout autant [quatre-vingt-dix-huit ans] ; mais je suis encore verdelette [REGNARD, Fol. amour. III, 4]
S. m. Un des noms vulgaires du bruant.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Dedans son jardin verdelet [MAROT, I, 174]
    L'une lui plaisoit pour sa jeunesse encore verdelette [YVER, p. 631]
    La tumeur estant verdelette, c'est à dire n'estant du tout suppurée [PARÉ, VI, 20]
    Quelque petit vin vermeil, verdelet et astringent [ID., XXIV, 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de verdet, qui est lui-même un dimin. de vert ou verd.