verdi, ie

VERDI, IE

(vèr-di, die) part. passé de verdir
Rendu vert.
Ces châteaux du vieux temps avec des mâchicoulis, des souterrains, des tours verdies par le lierre [CHATEAUBR., Génie, II, I, 5]