vertugadin

vertugadin

n.m. [ esp. verdugado ]
Anc. Bourrelet qui servait à faire bouffer une jupe de femme ; robe ainsi rendue bouffante.

VERTUGADIN

(vèr-tu-ga-din) s. m.
Synonyme de vertugade.
Si l'on ne vous eût pas quitté, Modeste ornement de nos mères, Vertugadin, collet monté, Si l'on ne vous eût pas quitté, On eût gardé la pureté De leurs mœurs, de leurs manières, [DANCOURT, Fête de village, divertissement]
Le vertugadin ridicule Dans nos jeunes ans, Se porte à présent sans scrupule, Comme au bon vieux temps [LEGRAND, les Paniers, divertissement.]
Fig. Antiquaille, chose hors de mode.
Tes bons mots.... Hors de mode aujourd'hui chez nos plus froids badins, Sont des collets montés et des vertugadins [BOILEAU, Sat. XI]
Glacis de gazon en amphithéâtre, dont les lignes circulaires ne sont pas parallèles, employé dans la composition des jardins français.

ÉTYMOLOGIE

  • Vertugade, et non, comme on a dit, de vertu-gardien (gardien de la vertu).

vertugadin

VERTUGADIN. n. m. Sorte de bourrelet, de cercle que les femmes portaient jadis autour de leurs hanches pour faire bouffer la jupe.

Il se dit, par extension, des Robes qui étaient rendues bouffantes par ces cercles.

Traductions

vertugadin

Reifrock, Wulft