veuvage

(Mot repris de veuvages)

veuvage

n.m.
État d'une personne veuve : Depuis son veuvage, elle a déménagé en province.

veuvage

(vœvaʒ)
nom masculin
état d'une personne dont le conjoint est mort Elle est sortie de son veuvage en se remariant.

VEUVAGE

(veu-va-j') s. m.
État de l'homme veuf, de la femme veuve.
Un père un peu sur l'âge, Dont ma seule présence adoucit le veuvage [CORN., Médée, II, 6]
Ce n'est pas à vingt-deux ans que le veuvage est un état libre [MARMONTEL, Contes mor. Bon mari.]
Que n'ai-je pu, grands dieux ! dans un chaste veuvage, Conserver de mon cœur la rudesse sauvage ! [DELILLE, Én. IV]
Le jour voyait la reine [Pénélope] entretenir l'ouvrage Dont la fin promettait celle de son veuvage ; Et la secrète nuit détruisait à son tour Ce que devait en vain recommencer le jour [P. LEBRUN, Ulysse, II, 2]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Son pere qui par la coustume de Normandie a, à cause de vesvaige [droit usufructuaire du mari sur les biens de sa femme défunte], l'usufruit d'icelle terre [DU CANGE, viduitas.]
  • XVIe s.
    Voudrois-tu bien d'un eternel veuvage User ainsi la fleur de ton jeune aage ? [DU BELLAY, IV, 7, recto.]
    Ainsi baignoit de larme son visage Penelopé, en plorant le veufvage De son espoux tout joignant d'elle assis [AMYOT, De la vertu morale, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Veuf. Berry, vevage. L'ancienne langue disait veveté, veveé.

veuvage

VEUVAGE. n. m. État de l'homme dont la femme est morte et qui n'est point remarié, de la femme dont le mari est mort et qui n'est point remariée. Long veuvage. Perpétuel veuvage. Durant son veuvage.
Traductions

veuvage

אלמנות (נ), ארמלות (נ), התאלמנות (נ), אַלְמְנוּת, אַרְמְלוּת, הִתְאַלְמְנוּת

veuvage

vidvado

veuvage

widowhood

veuvage

[vœvaʒ] nmwidowhood