viandé

viande

VIANDE. n. f. Chair des animaux et des oiseaux dont on se nourrit. Viande grossière, indigeste, lourde, nourrissante, délicate, savoureuse. Viande mortifiée. Viande fraîche, fraîche tuée. Viande trop faite. Viande gâtée. Viande frigorifiée. Viande bouillie, rôtie, grillée, chaude, froide. Viande piquée, lardée, bardée. Un plat de viande. Laisser dessécher, laisser brûler de la viande. Acheter de la viande. De la viande de boeuf, de mouton, de porc.

Viande blanche, Viande de volaille, de lapin, de veau, etc. Viande noire, Viande de lièvre, de chevreuil, de sanglier, etc. Grosse viande ou Viande de boucherie, Viande de boeuf, de mouton, de porc.

Fig. et fam., Viande creuse, Mets peu nourrissant. Il ne s'emploie plus qu'au figuré. Se repaître de viandes creuses, Se remplir d'imaginations chimériques et d'espérances mal fondées.

viande

Viande, Esca, Cibus, Cibaria. Il vient de Viuo Latin, ce que l'Ita lien represente mieux, disant, Vivanda. et parce viande, c'est ce dont l'homme se paist pour vivre. L'Espagnol conformément à ce dit, Yo bi ve con el Duque, pour dire, Je suis au service et desfray du Duc: Mais en la Cour il semble qu'on ait restraint ce mot viande à la chair qui est servie à table, car on n'appelle pas viande le dessert. et si à un jour de poisson quelqu'un mange de la chair, on dit qu'il mange de la viande.

Toute viande outre le pain et le vin, Opsonium.

Viandes à povres gens, Cibus illiberalis.

Viande du jour de devant, Pridianus cibus.

Toute viande accoustrée en potage, et cuicte avec son broüet, Iurulentum opsonium.

Viande bien accoustrée et assaisonnée, Lautus cibus, Pulpamentum.

Viande bruslée, ou havie, Cibus adustus.

Cette viande sent le bruslé, Hic cibus sapit adustionem.

Viande dangereuse, Cibus anceps.

Viande qui n'est point mistionnée, et toute d'une sorte, Cibus sim plex.

Viande qu'on porte et met-on sur table, Ferculum.

Viandes exquises et delicates, Libidinosae dapes.

Viandes friandes, Cupes et Cupedia.

Viandes tendres et delicates, Escae molliculae.

Viandes qui nourrissent beaucoup, Valentes cibi.

Viandes aigrettes et poignantes, esmouvantes l'appetit, Acuti cibi, aut acres.

Viandes sures, Cibi acres.

Viandes gardées, Repositi cibi.

Viandes qu'on a serrées pour garder, Condititia cibaria.

Viande qui a esté servie plusieurs fois, Repositus iterum atque iterum cibus. B.

Viande qu'on blasme, Cibus in crimen adductus.

Viandes mangées entierement, Accisae dapes.

Une sorte de viande faite de farine, eauë, miel, ou fourmage avec un oeuf parmy, dequoy usoyent les anciens en lieu de pain, Offa.

Toute sorte de viande en potage, Pulmentum, vel Pulmentarium.

Une maniere de viande dequoy usoyent les anciens en lieu de pain, faicte de farine, eauë, miel, ou fourmage, et oeufs cuicts ensemble, Puls pultis.

La viande des petis enfans, Pappa.

Acheter viandes, Opsonari.

Il a trop acheté de viandes, Nimium opsonauit.

Achept de viandes, Opsonatus, huius opsonatus.

Envoyer des viandes qui sont sur table, De mensa mittere.

Accompagner de douces paroles et recreatives les viandes qu'on donne à un malade, Prosequi cibos voluptate carentes blandioribus al loquiis.

S'il y avoit quelque bonne viande chez moy, Si esset quicquam pollucti domi.

Apprester force viandes, Facere opulentum opsonium.

Apprester somptueusement viandes, Fercula luxuriose struere.

Je payeray, ou defrayeray toute la viande, Ego opsonabo.

L'estomach departit la viande à toutes les parties du corps, Digerit cibum stomachus.

Mettre la viande au bec, Cibum manu ad os afferre.

Soubtraire la viande, Deducere, aut Subtrahere cibum.

Servir abondamment de viandes, Ampliter apponere.

Prendre viande, Cibum capere, vel capessere.

Digerer la viande, Cibos conficere, Peragere cibum.

Viandes qui ne sont point digerées, Crudi cibi.

Viande indigeste, Cibus imperfectus. B. ex Iuuenal.

Mettre la viande hors l'estomach, Depellere cibum de pectore.

Quand la viande nage en l'estomach, Fluctuatio stomachi.

Pleins de viande et assommez, Graues cibo.

Palais qui se cognoist en bonnes et delicates viandes, Eruditum pala tum.

Qui a la garde de la viande, Cellarius.

Appartenant à la viande, Escarius.

viande

Appartenant à la viande, Escarius.

viande


VIANDE, s. fém. VIANDER, v. n. VIANDIS, s. m. [Vian-de, , di: 1re lon. 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] 1°. La chair des animaux terrestres et des oiseaux, dont on se nourrit. "De bone, de belle viande. De la viande délicate ou grossière. — Viande neûve, qui est servie pour la première fois. Viande blanche; de volâille. Viande noire; de lièvre, bécasse, etc. — La grôsse viande, ou viande de boucherie. — La menûe viande; volâille, gibier. = 2°. Par extension, on dit quelquefois viande, en parlant des poissons: le saumon n' est pas une viande de malade; et d'aûtres alimens, comme quand on dit: viande de carême; c. à. d. les fruits secs; figues, raisins, etc. = 3°. Aûtrefois on disait viande pour toute sorte de mets. Mlle. de Montpensier dit souvent, dans ses Mémoires: on me servit ma viande, je me fis servir ma viande. On le dit encôre chez le Roi, les jours maigres, comme les jours grâs: la viande est servie: aller à la viande, aller chercher les plats qu'on doit servir. Hors de là on ne le dit plus, et Rollin n'est pas à imiter, quand il dit: "L'une de ces Villes devoit lui fournir son pain, l'aûtre son vin, l'aûtre sa viande. "Il lui coupa la tête dans un festin, dit Maimbourg, à l'instant même qu'il la baissoit pour prendre la viande. On le disait ainsi dans le siècle pâssé. "Ô doux festin, dans lequel vous vous donnez vous-même en viande. Saci, Imit. de J. C. = Ce mot, au figuré, n'est pas du beau style. On ne dirait plus aujourd'hui, comme a dit Nicole, qu'il faut nourrir l'ame d'une viande solide. = En style famil. on dit, viande creuse: "La Musique est une viande bien creuse pour un homme qui a faim. "Il se repait de viandes creuses, de chimères. "Ce n'est pas viande prête: on ne peut pas avoir cela sitôt. "Ce n'est pas viande pour ses oiseaux: il a tort d'y prétendre. — On apèle un paresseux, mangeur de viandes aprêtées.
   VIANDER et VIANDIS ne se disent qu'en termes de vènerie, du cerf et des bêtes faûves. Pâturer. Pâtûre.