vicomte

Recherches associées à vicomte: vicomtesse

vicomte

n.m. [ bas lat. vicecomes, vicecomitis, de vice, à la place de, et comes, comitis, compagnon ]
Noble dont le titre est situé entre ceux de baron et de comte.

vicomte

(vikɔ̃t) masculin

vicomtesse

(vikɔ̃tɛs) féminin
nom
titre de noblesse au-dessous de celui du comte être reçu par la vicomtesse

VICOMTE

(vi-kon-t') s. m.
Dans les temps mérovingiens et carlovingiens, officier nommé par le roi, pour gouverner un comté en l'absence du comte.
Dans les temps féodaux, seigneur d'une terre qui avait le titre de vicomté.
Aujourd'hui, titre de noblesse au-dessous du comte et au-dessus du baron. Le fils d'un comte, le frère puîné d'un comte portent le titre de vicomte.
Le commandeur voulait la scène plus exacte ; Le vicomte indigné sortait au second acte [BOILEAU, Épît. VII]
Sous l'ancienne monarchie, en quelques lieux, vicomte n'était qu'un titre de judicature, et se disait d'un magistrat qui jugeait les procès d'une seigneurie, qu'elle eût, ou non, le titre de vicomté.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    E les forfaiz le roi qui afierent [appartiennent] el vescunte [, Lois de Guill. 3]
  • XIIe s.
    Freres [il] fu al visconte Garin de Toartois [, Sax. XXXIII]
    Se cil fust teus [tel] que nul ne l'osast acuser, Dunc l'esteüst l'evesque al vescunte mustrer [, Th. le mart. 59]
  • XIIIe s.
    Cume vescunte al eschecker [à l'échiquier], Il set [il siége] pur deners akunter [, Édouard le conf. v. 4493]
  • XVe s.
    Jaçoit ce que par les ordinations royalles et par les sermens que font les receveurs, vicomtes, tresoriers et autres officiers.... [MONSTREL., t. I, ch. 99, p. 160, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    En tout le pays de Normandie les vicomtes sont les mesmes qu'ailleurs les prevosts et viguiers [PASQUIER, Recherches, IX, p. 860, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Vice 2, et comte.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    VICOMTE. Ajoutez :
    Fonctionnaire royal de l'île de Jersey, nommé par la couronne, chargé de l'exécution des sentences de justice, civiles et criminelles, et de quelques autres fonctions judiciaires.
  • Député-vicomte, personne nommée par le vicomte de Jersey pour exercer ses fonctions en son absence.
  • Commis - vicomte, fonctionnaire nommé par le vicomte pour exercer les fonctions de vicomte auprès des tribunaux inférieurs créés à Jersey en 1852 (la cour pour le recouvrement de dettes n'excédant pas dix livres sterling et la cour pour la répression de délits).

vicomte

VICOMTE. n. m. Il s'est dit du Lieutenant du comte, puis du Seigneur d'une terre qui avait le titre de vicomté. Le vicomte de Melun.

Il est aujourd'hui un Simple titre de noblesse. Le vicomte de Chateaubriand.

vicomté

VICOMTÉ. n. f. Il s'est dit de l'Étendue de la juridiction d'un vicomte. La vicomté de Paris.

Il était aussi un Titre de noblesse attaché à une terre. Terre érigée en vicomté.

vicomté

La Vicomté.

vicomte


VICOMTE, ESSE, s. m. et f. VICOMTÉ, s. f. [Vikonte, tèce, ; 2e lon. 3e e muet au 1er, è moy. au 2d, é fer. au 3e.] Vicomté est le titre d'une terre; Vicomte, le titre de celui qui la possède. Vicomtesse, la femme d'un Vicomte, ou celle, qui de son chef possède une Vicomté. — Les Vicomtes étaient aûtrefois les Lieutenans des Comtes, espèce d'Oficiers Généraux comandant dans les Provinces. Ils devinrent peu-à-peu les uns et les aûtres des Seigneurs indépendans, et donèrent leurs titres à des Provinces, à des Villes, à des Seigneuries particulières. De là les Comtés et les Vicomtés. = Vicomte, en Normandie et âilleurs, Juge Royal, qui est au-dessous du Bailli. C'est la même chôse que les Prévots Royaux dans les aûtres Provinces. — Vicomté, le ressort, le district de la Juridiction des Juges apelés Vicomtes.

Traductions

vicomte

viscount

vicomte

burggraaf

vicomte

子爵

vicomte

vizconde

vicomte

visconte

vicomte

Viscount

vicomte

Виконт

vicomte

子爵

vicomte

Vikomt

vicomte

ויקונט

vicomte

자작

vicomte

Viscount

vicomte

[vikɔ̃t] nmviscount