vigne

vigne

n.f. [ lat. vinea, de vinum, vin ]
1. Arbrisseau grimpant, cultivé pour son fruit, le raisin, dont on tire le vin : Un pied de vigne un cep
2. Terrain planté de vigne cultivée : Les vignes du Bordelais vignoble
Être dans les vignes du Seigneur,
Litt. être ivre.
Vigne vierge,
nom usuel de l'ampélopsis.

VIGNE

(vi-gn') s. f.
Terme de botanique. Genre de la famille des ampélidées.
Particulièrement, la plante à tige ligneuse et tortue qui porte le raisin, vitis vinifera, L.
Le produit de sept arpents de vignes par an est de 6300 sesterces, c'est-à-dire de 787 livres 10 sous [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. x, p. 452]
Domitien, prince timide, fit arracher les vignes dans la Gaule, de crainte sans doute que cette liqueur [le vin] n'y attirât les barbares, comme elle les avait autrefois attirés en Italie [MONTESQ., Esp. XXI, 15]
Une vigne nouvellement fumée est plus sujette à être endommagée de la gelée qu'une autre [BUFF., Expér. sur les végét. 4e mém. II]
Il existe en Bourgogne plusieurs vignes dont la plantation date de plus de quatre cents ans [GENLIS, Maison rust. t. III, p. 285, dans POUGENS]
L'Italie eut des vignes énormes ; elles étaient si hautes en Campanie, qu'on avait établi comme règle que le propriétaire du domaine ferait enterrer ou brûler à ses frais l'ouvrier qui, en les taillant, tomberait et mourrait de sa chute [PASTORET, Instit. Mém. inscr. et belles-lettres, t. v, p. 92]
Si la vigne peut passer fleur et ne point couler, on ne saura où mettre tout le vin cette année [P. L. COUR., Gaz. du village.]
Brennus disait aux bons Gaulois : Célébrez un triomphe insigne ; Les champs de Rome ont payé mes exploits, Et j'en rapporte un cep de vigne [BÉRANG., Brennus.]
Feuille de vigne, voy. FEUILLE, n° 1.
Étendue de terre plantée de ceps de vigne. Une vigne d'un hectare.
Je vais faire un tour dans les vignes, et je me rends ici dans un moment [DANCOURT, Impromptu de Suresnes, sc. 1]
La vigne célèbre dont le vin est appelé Lacryma Christi, se trouve dans cet endroit, et tout à côté des terres dévastées par la lave [STAËL, Corinne, XI, 4]
Vignes pleines ou en plein, celles qui sont plantées en quinconce. Vignes en tailles, vignes développées en surface, sans profondeur. Raisin de vigne, raisin propre à faire du vin, par opposition à raisin de treille ou chasselas, raisin qu'on sert sur les tables. Pêche de vigne, fruit du pêcher venu en plein vent dans les vignes.
La vigne du Seigneur, vigne qui fait le sujet d'une parabole, Évang. St Matthieu XX. Fig. Travailler à la vigne du Seigneur, s'employer à l'instruction et à la conversion des âmes. Fig. Faire provigner la vigne du Seigneur, ou, simplement, faire provigner la vigne, faire réussir une doctrine, une opinion.
Il est venu des adeptes immédiatement après votre départ ; ils cultiveront la vigne du Seigneur d'un côté, tandis que vous la provignerez de l'autre [VOLT., Lett. d'Argence, 10 oct. 1764]
Adieu, monsieur ; faites provigner la vigne tant que vous pourrez ; il me semble qu'on nous fait manger à présent des raisins un peu amers [VOLT., Lett. Condorcet, 1er sept. 1772]
Fig. Être dans les vignes du Seigneur, ou, elliptiquement, être dans les vignes, être ivre.
Le roi : Où suis-je ? - Zaconin : Par ma foi, vous êtes dans les vignes. - Le roi : D'où peut venir cela ? - Zaconin : C'est que vous avez bu [LEGRAND, Roi de Cocagne, II, 15]
Mettre le pied dans la vigne du Seigneur, s'enivrer.
Fig. La vigne de l'abbé, la vigne de l'évêque, une vie de délices.
...Ce couple si charmant, Toujours d'accord, de plus en plus s'aimant... Se promettait la vigne de l'abbé [LA FONT., Aveux indiscrets.]
Anciennement. Maisons de plaisance aux environs de Rome et de certaines villes d'Italie ; aujourd'hui on dit villa. La vigne Borghèse. La vigne Aldobrandine.
Vigne blanche, un des noms vulgaires de la bryone. Vigne vierge, nom vulgaire du cissus quinquefolia, Desf. cultivé en berceaux. Vigne de Judée, vigne sauvage, douce-amère. Vigne noire ou taminier, deux noms vulgaires du taminier commun, asparagées, dit aussi couleuvrée noire et sceau de Notre-Dame. Vigne du Nord, houblon. Poire de vigne, nom d'une poire d'automne.
Terme d'alchimie. Vigne des sages, la pierre du premier ordre réduite en eau rectifiée.
Ancienne machine de guerre, consistant en cabanes faites en claies et portées sur des roues, pour établir des communications abritées entre les ouvrages de l'assiégeant.

PROVERBES

  • Un mariage de Jean des vignes, voy. JEAN, n° 9.
  • Quand nous serons morts, fera les vignes qui pourra, nous ne nous embarrassons point de ce qui se fera après notre mort.
  • Il ne se soucie pas qui fera les vignes après sa mort, se dit d'un homme sans souci.
  • La vigne à mon oncle, voy. ONCLE, n° 1.
  • Vigne double, si elle est close.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Naboth de Jezrael out une vigne veisine e mult près del paleis lu rei Achab [, Rois, 329]
  • XIIIe s.
    Et mirent tout le pays en feu et en flame, et prendoient proies, et gastoient blés et vingnes et gardins [, Chr. de Rains, p. 74]
    Les demandes reeles sont quant on demande heritage, terres, bois, prés, vingnes, yaues, justiches... [BEAUMAN., VI, 32]
    Je sai de reisins a plenté [il y a abondance de raisins] En une vine près de ci [, Ren. 23155]
  • XVe s.
    Et sailloient de vigne en vigne et de fossé en fossé pour eux sauver [FROISS., II, III, 100]
    En la vigne jusqu'au peschier Estes bouté, mon filz très chier, Dont, par ma foy, suis très joyeulx, Quant de rimes vous voy songneux [CH. D'ORL., Rondel 72]
  • XVIe s.
    Les machines desquelles les anciens usoient pour forcer les villes, comme sont beliers, chevaux, vignes, tortues, balistes, etc. [PARÉ, IX, Préf.]
    Se mettre dedans la vigne jusques au pescher [COTGRAVE, ]
    Et y a moins de mal souvent à perdre sa vigne qu'à la plaider [MONT., III, 48]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, vaine ; Berry, veigne, veingne ; bourguig. veigne ; wallon, veign ; provenç. vinha, vinna ; catal. vinya ; espagn. viña ; portug vinha ; ital. vigna ; du latin vinea, qui vient de vinum, vin. à côté de vigne, l'ancienne langue avait vit, de vitis : XIIIe siècle.
    Comme viz habundans es costez de ta meson [, Psautier, f° 160]

vigne

VIGNE. n. f. Plante à tige ligneuse et ordinairement tortue, qui produit le raisin. Cep de vigne. Sarment de vigne. Feuilles de vigne. Pampre de vigne. Bourgeon de vigne. Les pleurs de la vigne. Vigne sauvage. Une treille de vigne. Planter de la vigne. Il y a diverses sortes de plants de vigne. La vigne est fort sujette à geler. Les pluies froides font couler la vigne. La vigne est en fleur. Tailler la vigne.

Vigne vierge. Voyez VIERGE.

VIGNE désigne, par extension, un Terrain planté de vignes. Un clos de vigne. Un hectare de vigne. Une vigne de deux hectares. Une vigne bien venue, bien entretenue. Jeune vigne. Vieille vigne. Planter, labourer, fumer, arracher, vendanger une vigne. Travailler aux vignes. On donne ordinairement trois façons aux vignes.

Raisin de vigne, Raisin propre à faire du vin; par opposition à Raisin de treille ou Chasselas, Raisin qu'on sert à table.

Pêche de vigne, Fruit du pêcher venu en plein vent, par opposition à Pêche d'espalier.

Fig., Travailler à la vigne du Seigneur, S'employer à l'instruction et à la conversion des âmes.

Fig. et pop., Être dans les vignes, dans les vignes du Seigneur, Être ivre.

vigne

Vigne, Vinea, Vitis.

Jeune vigne, ou vigne nouvelle, Nouelletum, Malleolus.

Vigne sauvage, ou bastarde, Taminia, Labrusca.

Vignes de bon complant, Generosae vites.

Basse vigne, Humilis vitis.

Vigne blanche, ou Coulevrée, Bryonia.

Vignes couchées par terre pour produire nouveaux seps, Stratae vires.

Vignes deschaussées, Adapertae vites, aut ablaqueatae.

Vigne fueillue, Vitis pampinosa.

Vignes estenduës à terre, Proiectae humi vineae.

Vigne eschalassée, Pedata vitis, impedata, statuminata, palata.

Vignes eschalassées, munies d'eschalas, Characatae vineae, vel peda tae.

Vignes ordonnées par treilles à une perche, Vniiugae vineae.

Vigne tortue, Vitis flexuosa.

Vigne pleine de cicatrices et comme rongneuse, Cicatricosa vitis.

Vigne qui est en friche, Vitis inculta.

Vignes resjouissantes, Laetificantes vites.

Une sorte de vigne que les lievres aiment fort, Lageos.

Une sorte de vigne sauvage croissant és saulsayes, Salicastrum.

Une sorte de vigne, sur les raisins de laquelle il apparoit du petit poil blanc comme laine, Vites lanatae.

Une sorte de vigne à trois bourjons, Trigemmis.

Une sorte de vigne de laquelle le vin n'enyvre point, Inerticula vi tis.

Vignes qui viennent en toutes terres, Miscellae vites.

Vigne plantée seulement pour en manger le raisin, Vitis ad escam depo sita. Colum. lib. 3. cap. 2.

Vigne plantée pour avoir du vin, Vitis ad effusionem exposita. Co lum. lib. 3. cap. 2.

Ces vignes conviennent et se portent bien en toutes terres, Conueniunt hae vites ad vel in quemuis agrum.

Les vignes couvrent tout un grand païs, Vineae vnam faciem longe la teque contexunt.

Vigne branchue, Vitis brachiata. Colum.

Vigne couchée, Vitis prostrata. Colum.

Vigne deserte et delaissée, Vinetum quod longo situ exoleuit. Co lum. lib. 3. cap. 11.

Les vignes croissent sans fin, Nullo fine crescunt vites.

La vigne croist en hauteur, Repit in altitudinem vinea.

La vigne qui croist fort haut, Masculetum.

Les vignes tendent et montent en haut, In sublime vites procedunt.

Vigne qui est desja en nature, Vinea iam constituta. Colum. lib. 4. cap. 27.

Vigne difficile et mal-aisée à venir, Vitis morosa.

Vigne à grosse souche, Vinea capitata.

Vigne qui a peu de seps, Caluata vinea.

Vigne testue, qui n'a que sa souche, et un seul rejecton, Vitis capitata. Colum.

Vigne qui est faite en treille, Pergulana vitis.

Vignes qui se tiennent sur leur sep, sans eschalas, Arbusculae vites.

Vignes qui sont mariées aux arbres, Arbustiuae vites, maritatae.

Vigne qui jette trop de branches, Luxuriosa vitis.

Vigne qui se tourne en divers costez, Flexuosa vitis.

La vigne qu'on coupe si avant qu'on n'y laisse que deux bourjons, Bigem mis.

Vignes qui ont la couppe du bois rouge, Rubellae vites, vel Rubellia nae.

Quand on plie les sermens en rond en les attachant à l'arbre, ou aux escha las, Flexurae vineae.

Vignes à longues branches sortans de la racine droict en mont, non point d'une souche, comme celle des treilles, Brachiata vitis.

Vignes qui portent deux raisins en une queuë, Gemellae vites.

Vigne qui est soustenuë de perches, Pergulana vitis.

Vigne qui est soustenuë de perches mises au travers des eschalas, pour souste nir les jeunes vignes, Vinea cantheriata.

Quand la vigne est mal couverte de fueilles et gastée du soleil, Carbun culatio.

Il te fournira de vignes en tout temps, Tibi olim sufficiet vites.

Montagne de vigne, Vinearius collis.

¶ Planter une vigne, Vitem instituere, vel ponere.

Planter la vigne tendre en terre chaude, Concredere vitem tenerio rem calido solo.

Planter une nouvelle vigne, Nouellare.

Vigne plantée par ordre, Ordinaria vitis.

Vigne plantée en eschiquier, Vineae in quincuncem metatio. Colum. lib. 3. cap. 5.

Vigne plantée en une montagne, Collina vinea.

Les vignes plantées loin l'une de l'autre, par distance de la douziesme partie d'un arpent, Vites vnciariae.

Un lieu portant de petis arbres portans la vigne, Rumpotinetum.

Qui plante vignes, Vitisator.

Un plantier de vigne, Vitiarium.

Laisser croistre la vigne en grandes branches, comme en treille, Compone re vitem in brachia.

Remparer et enclorre les vignes de peur que les bestes ne les gastent, Emu nire vites ab iniuria pecoris.

Biner les vignes, Sarrire.

Provigner une vigne, et peupler, Propagare.

Baisser la vigne et planter en l'enclinant par terre, Supplantare.

Coucher dedans terre la vigne, Deprimere plantam vel vitem in ter ram.

Coucher par terre le sarment qu'on laisse en la vigne, Praecipitare palmi tem.

Appuyer la vigne, Adminiculare vitem.

Tailler la vigne, Vites auerruncare, castrare, desecare, detruncare, putare, rescindere.

Tailler la vigne à un pied pres, ou environ de la souche, et la garder qu'elle ne se dilate par trop, Compescere vitem.

Il faut tailler la vigne qu'elle ne branche grandement, Vitis putanda est, ne syluescat sarmentis.

Vignes ne doivent estre fumées, Stercus vitibus non est ingerendum, Vites non sunt stercorandae.

Vignes qui ne sont point taillées, Imputatae vineae.

Esbourjonner la vigne, Vitem pampinis spoliare.

Eschalasser une vigne, ficher des eschalas en la vigne, Pedare vineam, Im pedare, Palare, Statuminare.

Ordonner tous les sarmens qui sortent d'un sep de vigne par ordre, en les liant en forme du ray d'une rouë, Diradiare vitem.

Oster le sarment de la vigne, Compescere vitem.

Oster des fueilles de la vigne pour donner soleil au raisin, ou oster du jeune bois de la vigne qui est trop abondant, et empesche la nourriture du rai sin, Pampinare.

Celuy qui oste les fueilles, ou jeune bois superflu en la vigne, Pampina tor.

Ombre des fueilles de vigne, Pampineae vmbrae.

Attacher la vigne à la treille, Lier la vigne, Adiugare vitem, Pal mare.

Lier et attacher la vigne à quelque arbre, Maritare.

On lie les vignes à des arbres pour les faire monter en haut, Nubunt vites arboribus.

Lier la vigne à eschalas ou perches qui sont de travers liées à d'autres per ches fichées en terre, Iugare vineam.

Une vigne attachée et liée au long et au large de la treille, Compluuia ta vinea.

Un lieu à lier la vigne à son eschalas, Capistrum.

La vigne panche ou tombe en terre, Fertur ad terram vitis.

Compter à ses vignes l'argent qu'on employe pour les façons, avec l'esperan ce de le recouvrer, ensemble du profit par dessus, Nomen cum vineis facere.

Corrompre les vignes, Corrumpere vites.

Vigne qui est rompuë et esclattée, Vitis laniata scabrataque.

Empescher que la vigne ne bourjonne, Compescere vitem.

Ne tenir compte de sa vigne, Vineam derelictui habere.

Tout ce que la vigne jette premierement, Primitiae vitis.

Le bras et le sep de la vigne prochain de la souche, Duramen et Dura mentum.

Jeune bois de vigne avec sa fueille, Pampinus.

Le vieux bois de la vigne, Palmes.

Le bois de la vigne qui demeure, et le bourjon, quand on la taille, Sar mentum.

Le bourjon ou bouton de la vigne, Gemma.

Les branches par lesquelles la vigne monte, Scamna.

Les nouvelles branches des vignes, Caules vitis.

Les longues branches de la vigne comme és treilles, Brachia.

Le col de la vigne, Ceruix vitis.

Cela qui demeure sur le col d'un sep de vigne apres qu'elle est taillée, où sont laissez deux ou trois bourjons, Custos.

La fueille de la vigne qu'aucuns appellent Pampre, Pampinus, Folium vitigineum.

La jambe du sep de la vigne, Grus vitis.

Le pleurement des vignes, Lachrymae vitium.

Le rejetton qui croist entre la fourchure de la vigne, Focaneus pal mes.

Un rejetton du serment de la vigne qui nouvellement naist et croist par chacun an, Colis huius colis.

Le bout de la souche en la vigne, Caput vitis.

Les grosses et plus enlevées parties de la souche de la vigne, Vitis toro sa.

Sep de vigne de la grosseur d'un doigt, Dactylis.

Les derniers seps d'une vigne, Antes antium.

La grosse et vieille tige et souche de la vigne, Iuniculus iuniculi.

Berceau de vigne, Arcella vitis.

Serpettes qui servent à tailler la vigne, Falces vineaticae, aut vinito riae.

vigne


VIGNE, s. f. VIGNERON, s. m. VIGNOBLE, s. m. [mouillez le g: 2e du 1er et du 2d, et 3e du dern. e muet.] Vigne, plante, qui porte le raisin.
   Comme une vigne transplantée,
   Qui va fleurir sous d'autres cieux,
   Par toi-même, dans ces beaux lieux,
   Ta Nation fut transportée.
       Le Franc.
Vigneron, paysan, qui cultive la vigne. Vignoble, étendûe de pays, planté de vignes. "Planter de la vigne. Tâiller la vigne~. Habile Vigneron. "Grand, beau vignoble. "La Bourgogne est un pays de vignoble. "Il y a beaucoup de vignobles dans la Champagne. = On dit, figurément, travailler à la vigne du Seigneur, à l'instruction et à la conversion des âmes. = En st. proverbial, être dans les vignes, être ivre. — Jean des vignes, Sot mal bâti. — Mariage de Jean des vignes, concubinage couvert d'une aparence de mariage.

Traductions

vigne

Rebe, Weinstock, Weinrebe, Wein, Weinbergvine, grapevine, vineyardwijnstok, wingerd, wijngaardגפן (נ), כרם (ז), כֶּרֶם, גֶּפֶןcepvinstok, vinrankeαμπέλιvitocepa, vid, parraviiniköynnös, viinitarha, köynnöskasvivite, vignavitisvide, videira, vinha, parreiravinstock, vinrankaвиноград, лозаنَبَاتٌ مُتَسَلِّقvinná révalozaつる植物덩굴식물vinrankewinoroślต้นองุ่นasmacây nho葡萄树лоза (viɲ)
nom féminin
1. arbuste qui produit du raisin la culture de la vigne
2. lieu planté de vignes travailler dans les vignes

vigne

[viɲ] nf
(= plante) → vine
(= plantation) → vineyard
des champs de vigne → vineyards