vilain

1. vilain

n.m. [ du bas lat. villanus, paysan, de villa, 2. ferme ]
Au Moyen Âge, paysan libre (par opp. à serf), villageois (par opp. à bourgeois), roturier (par opp. à noble).

2. vilain, e

adj. [ de 1. vilain ]
1. Qui est laid, désagréable à voir : Elle a de vilaines jambes joli
2. Qui est moralement laid, méprisable : De vilaines idées malsain ; noble
3. Qui laisse présager un danger, qqch de grave : Une vilaine blessure inquiétant
4. Se dit d'un temps désagréable : Quel vilain temps ! mauvais ; magnifique
adj. et n.
Se dit d'un enfant désagréable et désobéissant : Elle a été très vilaine aujourd'hui insupportable ; 2. gentil

vilain

adv.
Il fait vilain,
Fam. il fait mauvais temps.

vilain

n.m.
Du vilain,
Fam. des choses fâcheuses, de la dispute, du scandale : Je sens qu'il va y avoir du vilain.

vilain

VILAIN. n. m. Il signifiait autrefois Paysan, roturier. Les nobles et les vilains.

Prov. et fig., Oignez vilain, il vous poindra; poignez vilain, il vous oindra. Voyez OINDRE.

Prov., Jeux de main, jeux de vilain ou, au singulier, Jeu de main, jeu de vilain, Les jeux où l'on échange des coups sont grossiers.

VILAIN se dit aujourd'hui des Personnes dont le caractère est méprisable.

Fam., Ah! le vilain! fi! la vilaine! Terme de reproche qu'on adresse aux enfants.

VILAIN est aussi adjectif et signifie Qui déplaît à la vue. Vilaine maison. Vilain pays. Vilaine étoffe. Une vilaine bouche.

Il signifie encore Qui est incommode, désagréable. Vilain temps.

Il fait vilain, Le temps est désagréable.

VILAIN se dit aussi des Personnes, des paroles et des actions et signifie Qui est laid moralement. C'est un vilain monsieur. Un vilain caractère. Vilaine action. Vilain discours. Vilain métier. Il est bien vilain à vous d'en user de la sorte avec votre ami, avec votre bienfaiteur. Il m'a joué un vilain tour. Il est dans un vilain cas, dans une vilaine posture, dans une vilaine position.

Il signifie encore Qui est dangereux. Voilà un vilain rhume, une vilaine fièvre.

Il signifie aussi Qui est avare, qui vit mesquinement.

vilain

Vilain, Espece de poisson, voyez Munier.

Vilain, Illiberalis. Semble qu'il vient de Vilis, ou de Villa.

Vilain et meschant, Impurus, Turpis.

Aucunement vilain, Subturpis.

Vilain exemple, Foedum exemplum.

vilain


VILAIN, AINE, adj. et subst. VILAINEMENT, adv. VILENIE, s. f. [Vi-lein, lè-ne, lèneman, leni-e: 2e è moy. au 2d et au 3e, e muet au dern. 3e e muet au 2d et au 3e, lon. au 4e.] Vilain est 1°. Qui n'est pas beau; qui déplait à la vûe: vilain jardin, pays, habit. "Vilaine maison, étofe. = 2°. Incomode; désagréable. "Vilain chemin, tems, gîte. "Vilaine voitûre; vilain jeu. = 3°. en parlant des paroles et des actions, sale, déshonête, infâme. "Vilain discours, métier, tour. "Vilaine action; paroles sales et vilaines. "L'on est surpris de voir un homme de ce rang se méler d'une si vilaine intrigue. L'Ab. de Mongault. "C'est un vilain homme. "Il est bien vilain à lui d'en user de la sorte avec un ami. Oh! que cela est vilain! — Le Proverbe dit: tous vilains câs sont reniables. = 4°. Dangereux, en parlant des maux. "Voilà un vilain rhume. = 5°. Avâre; qui vit mesquinement: il est plus qu'avâre; il est vilain. Et proverbialement, vilain comme lard jaûne. = 6°. S. m. Il signifiait aûtrefois paysan, roturier, homme de néant. De là plusieurs proverbes. Voy. Oindre, bote, jeu. = On dit aujourd'hui d'un homme déshonête en paroles et en actions; c'est un vilain; et d'une femme prostituée; c'est une vilaine. = Quelques-uns le disent d'un homme et d'une femme sale et mal-propre. Il n'a pas cette signification. = On le dit aussi pour, drôle, qui choque; qu'on méprise, etc. C'est un petit-Vilain.
   Aimera-t'on toujours ces petits-Vilains-là;
   Maudit soit le premier, qui nous ensorcela.       Reg.
VILAINEMENT, d'une vilaine manière. "Il fut vilainement batu: il s'enfuit vilainement. "Il m'a vilainement trompé, trahi, abandoné. "Ces méchans enfans manquent vilainement à leurs pères dans une ocasion essentielle. Piron. "Il s'est logé vilainement, désagréablement. "Il mange vilainement, mal-proprement. "Il fait tout vilainement, sordidement.
   VILENIE, est 1°. Ordûre, saleté. "Cette maison est pleine de vilenie. = 2°. Avarice. "Sa vilenie est sans pareille. = 3°. Au pluriel; paroles injurieûses: il lui a dit mille vilenies. — Obscénités: ce livre est plein de vilenies. — Nourritûre mal saine: cet enfant ne mange que des vilenies. = * M. Linguet, ou son Imprimeur, écrit Vilainie. L'analogie parait favoriser cette ortographe; mais l'Usage et la prononciation y sont contraires.

Synonymes et Contraires

vilain

Traductions

vilain

(vilɛ̃)

vilaine

häßlich, schiechnasty, naughty, ugly, mean, wicked, villainlelijk, gemeen, ondeugendמכוער (ת), מְכֹעָרnakalvillano (vilɛn)
adjectif
1. laid avoir de vilaines oreilles
2. qui n'est pas gentil, qui n'obéit pas Tu es un vilain garçon !
3. mauvais Il fait un vilain temps.
4. qui inquiète une vilaine plaie
5. qui provoque le mépris une vilaine action

vilain

[vilɛ̃, ɛn]
adj
(= laid) → ugly
il n'est pas vilain → he's not bad-looking
[affaire, blessure] → nasty
(= pas sage) [enfant] → naughty; [manières] → bad
C'est très vilain de dire des mensonges → It's very naughty to tell lies.
nm
ça va tourner au vilain → things are going to turn nasty
nm/f (HISTOIRE) (= paysan) → villein, villain