virer

(Mot repris de virasse)

virer

v.i. [ lat. pop. virare, du lat. class. vibrare, balancer ]
1. Tourner sur soi ; changer complètement de direction : Un oiseau qui vire dans le ciel. Le voilier vira de bord fit demi-tour
2. Prendre un virage ; tourner pour se diriger dans telle direction : La voiture vira brusquement à gauche.
v.t. ind. (à)
1. Changer de couleur, d'aspect, de caractère, de goût : Un blanc qui vire au beige. Un lait qui vire à l'aigre tourner
2. Changer d'opinion, de comportement : Ce grand revendicateur a viré au suivisme.
v.t.
1. Transférer d'un compte à un autre ; faire un virement : Ils doivent virer mon salaire sur ce compte verser
2. Fam. Enlever qqch d'un lieu ; chasser, mettre à la porte : On va virer ce fauteuil qui prend trop de place. On l'a viré de l'association expulser
Virer sa cuti,
avoir un test tuberculinique qui devient positif ; fam., changer radicalement d'opinion, de comportement.

virer


Participe passé: viré
Gérondif: virant

Indicatif présent
je vire
tu vires
il/elle vire
nous virons
vous virez
ils/elles virent
Passé simple
je virai
tu viras
il/elle vira
nous virâmes
vous virâtes
ils/elles virèrent
Imparfait
je virais
tu virais
il/elle virait
nous virions
vous viriez
ils/elles viraient
Futur
je virerai
tu vireras
il/elle virera
nous virerons
vous virerez
ils/elles vireront
Conditionnel présent
je virerais
tu virerais
il/elle virerait
nous virerions
vous vireriez
ils/elles vireraient
Subjonctif imparfait
je virasse
tu virasses
il/elle virât
nous virassions
vous virassiez
ils/elles virassent
Subjonctif présent
je vire
tu vires
il/elle vire
nous virions
vous viriez
ils/elles virent
Impératif
vire (tu)
virons (nous)
virez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais viré
tu avais viré
il/elle avait viré
nous avions viré
vous aviez viré
ils/elles avaient viré
Futur antérieur
j'aurai viré
tu auras viré
il/elle aura viré
nous aurons viré
vous aurez viré
ils/elles auront viré
Passé composé
j'ai viré
tu as viré
il/elle a viré
nous avons viré
vous avez viré
ils/elles ont viré
Conditionnel passé
j'aurais viré
tu aurais viré
il/elle aurait viré
nous aurions viré
vous auriez viré
ils/elles auraient viré
Passé antérieur
j'eus viré
tu eus viré
il/elle eut viré
nous eûmes viré
vous eûtes viré
ils/elles eurent viré
Subjonctif passé
j'aie viré
tu aies viré
il/elle ait viré
nous ayons viré
vous ayez viré
ils/elles aient viré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse viré
tu eusses viré
il/elle eût viré
nous eussions viré
vous eussiez viré
ils/elles eussent viré

VIRER

(vi-ré) v. n.
Aller en tournant. Il se joint ordinairement avec tourner. Il ne fait que tourner et virer.
Terme de marine. Tourner d'un côté sur l'autre. Virer à la côte. Virer au large. Fig.
Julien dit l'apostat avait plus d'esprit que de conduite ; il voulut virer d'abord trop précipitamment [GRIMM, Corresp. t. II, p. 244]
On dit qu'un vaisseau vire de bord, quand il tourne horizontalement sur lui-même pour présenter au vent le côté opposé à celui qui le recevait avant cette évolution. Autrefois on disait plus exactement : virer le bord.
Si bien qu'à la pointe du jour nous avions le vent ; et, ayant fait la contre-marche et viré le bord par l'arrière-garde, et eux [les Hollandais] l'ayant aussi viré, on fit le signal d'arriver sur eux, [, Relation du combat de Lipari, 1676, dans JAL]
Fig. Virer de bord, changer de conduite, de parti.
Un bâtiment vire vent arrière, lorsque, dans le mouvement de rotation qu'il exécute, le vent frappe directement sur sa poupe avant de frapper sur le côté que ce navire veut lui présenter désormais ; il vire vent devant quand, pour tourner, il serre le vent de très près, et met dans la direction du vent sa proue, comme il y met la poupe dans l'autre cas, [JAL, ]
Virer à pic, virer jusqu'à ce que le navire soit à pic sur son ancre, c'est-à-dire droit au-dessus.
Quand les galions [espagnols] arrivèrent, nous nous contentâmes de virer à pic pour les combattre, s'ils manquaient à saluer, [, Mém. de Villette-Mursay, 1684, dans JAL]
Virer en quille, faire incliner un navire sur l'un de ses côtés, de telle sorte que sa quille vienne au niveau de l'eau. Virer en carène, le faire incliner de telle sorte qu'il montre seulement sa carène. Virer le cabestan, ou, moins exactement, virer au cabestan, faire tourner le cabestan sur son axe à l'aide de ses barres. Vire, vire ! commandement ou excitation que l'on adresse aux hommes rangés sur les barres d'un cabestan, pour qu'ils redoublent d'efforts. Anciennement, virer haut, virer sur l'ancre, c'est-à-dire tourner le cabestan autour duquel est une corde ou une chaîne, au moyen de laquelle on lève l'ancre jusqu'à ce qu'elle soit en haut. Activement. Virer le cap au nord.
Terme didactique. Changer, tourner, en parlant de couleurs, de teintes. Certaines couleurs virent au vert par addition d'un alcali.
En l'acidifiant de telle manière qu'elle fasse virer le papier de tournesol au violet rougeâtre [THENARD, Instit. Mém. Acad. scienc. t. III, p. 443]
V. a. Retourner.
Paul-Louis la laisse mûrir à l'air [la terre de bruyère], de temps en temps la vire, la remue [P. L. COUR., Gaz. du village, n° 4]
Fig. Tourner et virer quelqu'un, l'interroger, le sonder.
Terme de commerce. Virer les parties, payer en fournissant à sa place son propre débiteur, jusqu'à concurrence de ce qu'on doit.
Les faillis et banqueroutiers ne pourront entrer en la loge du change, ni écrire et virer parties [, Réglem. des 2 juin et 7 juill. 1667]
Terme de photographie. Virer une épreuve, lui faire subir le virage.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Nu à nu del costé son roit espié [il] li vire [, Sax. x]
  • XIIIe s.
    En sus de Blancheflor [elle] se trait tousjours et vire [, Berte, LXXXVIII]
    Et cum il s'y fait bon virer [dans une fontaine] [, la Rose, 20625]
  • XVIe s.
    Et quant j'euz bien viré et reviré Dedans mon lict, et beaucoup souspiré [MAROT, I, 356]
    Un corps humain ayant deux testes, l'une virée vers l'aultre [RAB., Garg. I, 8]
    Ils avoient des chevaux accoustumez de virer en courant [MONT., I, 364]
    Tout cela, je le vois en moy aulcunement, selon que je me vire [ID., II, 7]
    J'ay beau le tourner et virer [ce livre] [ID., I, II, 324]
    Aussi pour vray, d'un ouvrage viré [traduit] Quel grand honneur en peut estre tiré ? [LA BOÉTIE, 475]
    Jamais legere girouette Au vent sitost ne se vira [DESPORTES, Bergeries, Villanelle.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. virar ; espagn. birar ; du bas-latin virare, qui se trouve dans les lois barbares. Le g ne se changeant pas en v, on ne peut guère songer au latin gyrare, tourner. Aussi Diez pense que le radical de ce mot est dans le lat. viria, bracelet, viriola, d'où virole.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    VIRER. Ajoutez :
    Contourner.
    Les bouées que devaient virer les embarcations engagées pour les courses, distantes l'une de l'autre de 1500 mètres, étaient placées, l'une en amont l'autre en aval du pont [, Journ. offic. 19 juill. 1877, p. 5303, 2e col.]

virer

VIRER. v. intr. Aller en tournant. Ce bicycliste, cet automobiliste vire adroitement. Tournez et virez tant qu'il vous plaira.

Fig., Faire tourner et virer quelqu'un, Le soumettre à ses caprices.

VIRER, en termes de Marine, signifie Tourner, d'un côté sur l'autre. Virer de bord. Virer sur l'ancre.

VIRER s'emploie aussi comme verbe transitif et signifie Faire tourner. Virer le cap au nord. Virer le cabestan.

Fig. et pop., Tourner et virer quelqu'un, Lui tenir divers discours, lui faire diverses questions pour le faire parler, pour savoir de lui quelque chose.

VIRER, en termes de Finance, signifie Transporter un chiffre de recette ou de dépense d'un compte à un autre, d'un chapitre de budget à un autre. Virez telle somme à son compte.

En termes de Photographie, il signifie Tremper une épreuve dans une dissolution de sels d'or, de platine, etc., pour lui donner sa couleur et son intensité définitive.

virer

Virer, act. acut. Est tourner comme en rond, et semble venir de Gy rus, ou de Gyrare, par mutation de g, en v, Vertere in circulum, on y adjouste quelquesfois ce verbe Tourner, et dit on par plus grande emphase, Virer et tourner, et par contreposition, Tourne-virer, Cir culo atque adeo in gyrum agi, Circulo conuerti.

virer


VIRER, v. act. On l'a dit aûtrefois, et le peuple le dit encôre pour tourner. — Il n'est plus en usage qu'en termes de Marine. Virer le cabestan; virer le cap au Nord. — V. n. Virer de bord.

Synonymes et Contraires

virer

verbe intransitif virer
Changer de direction.

virer

Traductions

virer

(viʀe)
verbe transitif
1. mettre une somme d'argent sur un compte Mon salaire n'a pas encore été viré.
2. renvoyer qqn de son emploi se faire virer du lycée

virer

endorse, veer, sack, transfer, fire, swerve, turn away, turnendosseren, gireren, wenden, overmaken, het roer omgooien, ontslaan, ronddraaien, storten, van richting veranderen, veranderen, worden, zwenkenהסב (הפעיל), העיף מתפקיד, סובב (פועל), הֵסֵבgirar, transferir fonsĝiriendosar, girar, traspasar un créditomembelokkanendossar, transferirστρίβωgirare, virare
verbe intransitif
1. changer de direction virer à gauche
2. changer de couleur Sa teinture a viré au bleu.

virer

[viʀe]
vt
(FINANCE) → to transfer
virer qch sur → to transfer sth to
(PHOTOGRAPHIE) → to tone
(= renvoyer) → to sack, to boot out
vi
(= tourner, changer de direction) → to turn
virer de bord → to tack (fig) → to change tack
virer sur l'aile → to bank
(CHIMIE) → to change colour (Grande-Bretagne), to change color (USA)
virer au bleu → to turn blue
(PHOTOGRAPHIE) → to tone
[cuti-réaction] → to come up positive