vision

vision

n.f. [ lat. visio, de videre, voir ]
1. Perception du monde environnant par l'organe de la vue : Des troubles de la vision vue
2. Fait, action de voir, de regarder qqch : La vision de ce spectacle l'effraya.
3. Fig. Manière de concevoir, de comprendre qqch : Ils n'ont pas la même vision du monde conception
4. Perception imaginaire ; représentation d'un être d'origine surnaturelle : Les visions d'un mystique apparition, révélation fantôme, revenant

VISION

(vi-zi-on) s. f.
Terme de physiologie. Fonction sensoriale par laquelle les yeux mettent l'homme et les animaux en rapport avec le monde extérieur, par l'intermédiaire de la lumière.
Puis, ayant fait une briève description des parties de l'œil, je dirai particulièrement en quelle sorte se fait la vision [DESC., Dioptr. I]
Les phénomènes de la vision et la manière dont elle s'exécute sont un des points les plus importants de la physique [BRISSON, Traité de phys. t. II, p. 415]
Elle [la rétine] est formée par l'épanouissement du nerf optique ; et plusieurs anatomistes la regardent comme l'organe immédiat de la vision [ID., ib. p. 420]
Vision en Dieu, se dit de la théorie idéaliste de Malebranche, pour expliquer la perception des corps par l'esprit, vu que la perception, suivant lui, ne peut s'appliquer directement aux choses créées, et qu'il faut que Dieu en soit l'intermédiaire.
Terme de théologie. Vision béatifique, dite aussi vision intuitive et faciale, vue de Dieu face à face par les justes aussitôt après la mort.
L'état de la claire vision où sont les bienheureux [PASC., Prov. XVI]
Maintenant ces deux âmes pieuses [le Tellier et Lamoignon].... contemplent ensemble à découvert les lois éternelles d'où les nôtres sont dérivées ; et, si quelque légère trace de nos faibles distinctions paraît encore dans une si simple et si claire vision, elles adorent Dieu en qualité de justice et de règle [BOSSUET, le Tellier.]
Chose surnaturelle que Dieu fait voir en esprit ou par les yeux du corps. Les visions des prophètes.
Dans l'horreur d'une vision de nuit, lorsque le sommeil assoupit davantage tous les sens des hommes [SACI, Bible, Job, IV, 13]
Daniel, dans ses admirables visions, a fait passer en un instant devant vos yeux l'empire de Babylone, celui des Mèdes et des Perses, celui d'Alexandre et des Grecs [BOSSUET, Hist. III, 1]
Bossuet, en même temps qu'il s'élevait avec un acharnement si impitoyable contre les visions de l'élégant et sensible Fénelon, commentait lui-même, dans l'oraison funèbre d'Anne de Gonzague de Clèves, les deux visions qui avaient opéré la conversion de cette princesse palatine [VOLT., Dict. phil. Vision de Constantin.]
Chose naturelle que l'on voit en esprit.
Quoi de plus beau et de plus pur que la vision intérieure d'un mort aimé ? [G. SAND, Rev. des Deux-Mond. 1er juin 1872, p. 582]
Vaine image que l'on croit voir, par peur, par rêve, par folie, par superstition, etc.
Le tonnerre gronda, et la vision disparut [VOLT., Pol. et lég. La voix du curé, 2]
De là ces visions, ce spectre, ces accents, Déplorables effets du trouble de nos sens [DUCIS, Hamlet, II, 5]
Fig. Action de viser à, de se représenter en imagination.
C'est une vision de mes soupçons jaloux [CORN., Attila, IV, 3]
Sa vision [de la grande Mademoiselle] était d'épouser M. le Prince, qui était marié, et dont la femme se portait bien [BUSSY, Hist. amour. des Gaules.]
Je trouve fort plaisante la vision de comparer le bruit de votre bise à celui de vos dames d'Aix [SÉV., 1er juin 1689]
Je me résous d'aller à Vichy, pour guérir tout au moins mon imagination sur des manières de convulsions à la main gauche, et des visions de vapeurs.... [ID., 13 nov. 1687]
Vous m'avez dit vos visions sur la fortune de vos beaux-frères [ID., 12 juin 1680]
Fig. Idée folle, extravagante.
Ce nous est une douce rente que ce monsieur Jourdain, avec les visions de noblesse et de galanterie qu'il est allé se mettre en tête [MOL., Bourg. gent. I, 1]
Ma foi, ma chère sœur, visions toutes claires ! De ces chimères-là vous devez vous défaire [ID., Fem. sav. II, 3]
La comédie [les Visionnaires] du vendredi nous réjouit beaucoup : nous trouvâmes que c'était la représentation de tout le monde ; chacun a ses visions plus ou moins marquées [SÉV., 343]
Il [M. Chirac] leur présentait [aux malades] dans les occasions l'idée désobligeante, quoique vraie, qu'il y avait de la fantaisie et de la vision dans leurs infirmités [FONTEN., Chirac]
Pour empêcher un auteur de s'égarer dans des visions [J. J. ROUSS., Ém. I]
Visions cornues, voy. CORNU.

SYNONYME

  • VISION, VUE. Ces deux mots sont synonymes, en tant qu'exprimant l'action de voir ; ils ne diffèrent qu'en ce que vision est du langage didactique, pendant que vue est de tous les styles.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Une itel visiun li aveit Deus mustrée [, Th. le mart. 104]
    E en ces jurs ne fud nule aperte visiun [, Rois, p. 11]
  • XIIIe s.
    Par foi, ci ne sai ge respondre, Fors tant que tel decepcion Vient de la folle vision Des yex qui parées les voient [, la Rose, 8960]
  • XVe s.
    En dormant dans son lit une vision lui vint [FROISS., II, II, 164]
  • XVIe s.
    La vision est action de la faculté visuelle, laquelle est faite en l'œil [PARÉ, Introd. 9]
    La foy est une vision des choses qui ne se voient point [CALV., Instit. 321]
    Les jeunes gens verront visions, et les anciens songeront songes [ID., ib. 1151]
    .... que des dampnés la grant confusion, C'est qu'ont perdu de Dieu la vision [J. MAROT, V, 209]
    Quand il est question de limiter chemins.... s'enquiert par tesmoins anciens, confessions de parties, et vision oculaire, et par jugement d'expert [, Coust. gén. t. II, p. 685]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. visio, vezio ; esp. vision ; it. visione ; du lat. visionem, de visum, supin de videre, voir.

vision

VISION. n. f. T. didactique. Action de voir. Le mécanisme, la théorie de la vision. Vision directe, réfléchie, réfractée.

En termes de Théologie, Vision béatifique, vision intuitive, Celle par laquelle les élus voient Dieu.

En termes de Philosophie, Vision en Dieu se dit de la Théorie de Malebranche, suivant laquelle nous ne voyons les idées et les corps que dans l'intelligence divine.

VISION se dit aussi de la Perception, en esprit ou par les yeux du corps, d'une réalité surnaturelle. Les visions des prophètes. Ce saint eut telle vision en dormant. Les visions de saint Antoine.

Il signifie encore Chimère, image vaine que la peur, la folie, ou quelque autre cause particulière produit dans l'esprit. Cette femme a des visions : seule dans sa chambre, elle croit apercevoir quelqu'un à ses côtés. On dit aussi Hallucination.

Il signifie, au figuré, Idée folle, extravagante. Une pure vision. C'est un homme à visions.

vision

Vision, Visio, Visum, Phantasia.

Une vision du ciel, Oblata caelestium species. Liu. C'est comme quand les anges s'apparoissent, ou semblable.

Vision qu'on voit en dormant, Insomnium.

Faulse vision et semblance, Phantasma phantasmatis.

vision


VISION, s. f. VISIONAIRE, s. m. [Vi-zion, zio-nère: 3e è moy. 4e e muet au 2d.] Vision, 1°. en Physique, est l'action de voir. "De quelle manière se fait la vision? En Théologie, vision intuitive, ou béatifique, celle par laquelle les Bienheureux voient Dieu. = 2°. Révélation faite aux Prophètes, aux Saints. "Les visions des Prophètes. = 3°. Fig. St. famil. idée folle, extravagante. "Ce dessein, cette assertion est une vision, une pure vision. "Il a des visions cornûes. Voy. CORNU; c' est un homme à visions. = Vision, Aparition (Synon.) La vision se pâsse dans les sens intérieurs; l'aparition frape de plus les sens extérieurs. Saint Joseph fut averti par une vision de fuir en Egipte avec sa Famille. La Magdelaine fut instruite de la Résurrection du Sauveur par une aparition. GIR. Synon. = Hors du langage de la Religion, vision se prend en mauvaise part, quand on n'y ajoute point quelque épithète, qui le rectifie. Quelle vision! c. à. d. quelle chimère!
   Mais quelle vision! Que venez-vous me dire?
       La Chaussée.
Cet homme a des visions. — Avec une épithète, il se prend en bien ou en mal, suivant la nature de l'épithète qu'on lui done. Des visions agréables; de sotes visions. BOUH. = Visionaire ne se prend qu'en mauvaise part. Il se dit, au propre, de celui, qui croit faûssement avoir des visions, des révélations; et au figuré, qui a des idées extravagantes, des desseins chimériques. "Cet homme est visionaire: c'est un visionaire. "Il est dangereux d'avoir de si bons yeux (de l'àme,) on voit ce qu'on ne peut~ faire voir aux autres; et ils vous traitent de visionaire. L'Ab. Trublet. = Visionaire, chimérique: le 1er ne se dit que des persones, et le 2d des chôses: celui-ci n'est qu'adjectif; l'autre est aussi substantif. Le P. Rapin a mis l'un pour l'aûtre. "Ce calme d'esprit, que le Stoïcien affectait, était bien visionaire. Il avait dit plus haut: ce royaume du Sage... était le plus chimérique du monde. Il n'a pas voulu répéter ce mot: in vitium ducit culp fuga. — Les Stoïciens étaient des visionaires, et l'insensibilité qu'ils afectaient, était tout-à fait chimérique.

Synonymes et Contraires

vision

nom féminin vision
1.  Fait de voir quelque chose.
3.  Perception imaginaire.
apparition, fantasme, illusion, mirage, phantasme -familier: hallucination.
Traductions

vision

Erscheinung, Gesicht, Sehen, Vision, Ausblickvision, sight, seeing, outlookvisioen, gezichtsvermogen, zienswijze, droombeeld, droomgezicht, gezicht, (het) zien, hersenschim, visie, spook, perspectiefבבואת תעתועים (נ), הזיה (נ), חזון (ז), חיזיון (ז), מעוף (ז), ראות (נ), ראייה (נ), חָזוֹן, חִזָּיוֹן, מָעוֹף, רְאוּת, רְאִיָּהβλέμμα, αντίληψηvisione, prospettivaرُؤْيةٌnázorlivssynpunto de vistaelämänasennepogled見通し전망ståstedpoglądperspectiva, perspetivaмировоззрениеutsiktทัศนคติyaşama bakışquan điểm前景視覺 (vizjɔ̃)
nom féminin
1. perception par l'œil troubles de la vision
2. manière de concevoir qqch une vision particulière de l'histoire
3. apparition surnaturelle avoir des visions

vision

[vizjɔ̃] nf
(= idée, représentation) → view
Dans son livre, il expose sa vision de l'économie → In his book he sets out his view of the economy.
Je ne partage pas sa vision des choses → I don't share his view of things.
(= sens) → sight, vision
(= spectacle) → vision
une vision d'horreur → a vision of horror
(CINÉMA) première vision → premiere, first showing