vitupérer

vitupérer

v.t. [ lat. vituperare, de vitium, vice, défaut ]
Litt. Blâmer avec force : Les grévistes vitupéraient la direction critiquer, stigmatiser ; approuver, féliciter
v.i.
Proférer des injures, des récriminations : Les Français vitupèrent contre cette réforme fulminer, pester

vitupérer

(vitypeʀe)
verbe intransitif
exprimer sa colère, son mécontentement vitupérer contre ses voisins

VITUPÉRER

(vi-tu-pé-ré. La syllabe pé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je vitupère, excepté au futur et au conditionnel : je vitupérerai, je vitupérerais) v. a.
Terme vieilli. Blâmer.
Vitupérer n'est plus un mot de la langue [, Acad. observ. sur Vaugel. p. 407, dans POUGENS]
On vitupère les écrivains officiels ; on devrait plutôt les plaindre [REYBAUD, Jér. Patur. I, 14]

HISTORIQUE

  • Xe s.
    Com si l'aut tot vituperé [comme il l'eut ainsi mutilé] [, Vie de St Léger, dans Romania, n. 3, p. 312]
  • XIVe s.
    Selon les vertuz ou les vices et malices nous sommes loez ou vituperez [ORESME, Éth. 42]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. vituperar ; ital. vituperare ; du lat. vituperare, de vitium, vice, et parare, mettre.

vitupérer

VITUPÉRER. v. tr. Blâmer.

vituperer

Vituperer, et blasmer, Vituperare.

Estre vituperé, Venire in vituperationem.

Synonymes et Contraires

vitupérer

verbe transitif vitupérer
Littéraire. Attaquer par des injures.
louer -littéraire: chanter, louanger.

vitupérer

verbe transitif indirect vitupérer
Traductions

vitupérer

גידף (פיעל), המטיר אש וגופרית, הרעיף תוכחות, חירף (פיעל), גִּדֵּף

vitupérer

vituperar

vitupérer

[vitypeʀe] vi → to rant and rave
vitupérer contre → to rail against