vivement

vivement

adv.
1. Avec rapidité ; promptement : Elle se leva vivement prestement ; lentement
2. De façon très intense ; beaucoup : J'ai été vivement affectée par cet échec profondément ; légèrement
3. Litt. Avec brusquerie ou emportement : Elle m'a répondu un peu vivement sèchement ; aimablement
4. Litt. D'une manière vive ; avec éclat : Des étoffes vivement colorées.
interj.
Marque un vif désir de voir un événement arriver, se produire au plus tôt : Sortez d'ici, et vivement ! Vivement Noël !

VIVEMENT

(vi-ve-man) adv.
Avec vivacité, avec ardeur, avec vigueur. Réprimander quelqu'un vivement. Il s'intéresse vivement à votre succès.
Le roi que le Romain poussera vivement [CORN., Nicom. I, 5]
Quanto [Mme de Montespan] et son ami [le roi] sont plus longtemps et plus vivement ensemble qu'ils n'ont jamais été [SÉV., 2 juill. 1677]
Allons, vivement ! se dit pour exciter quelqu'un à presser son travail, à se hâter.
Sensiblement, profondément.
Je sais qu'un fils qu'on perd afflige vivement [ROTR., Antig. II, 7]
Tous les traits en seraient plus vivement tracés [TH. CORN., Ariane, II, 7]
Elle [Mme la Dauphine] sentit vivement la charité de Jésus-Christ [FLÉCH., Dauphine.]
Tous les détails de l'expression [chez un acteur], toutes les nuances de la pensée et du sentiment sont aperçus et vivement sentis [MARMONTEL, Œuv. t. x, p. 319]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Qui grant ovre embrace e enteise, Si la face si vivement.... Que pru i ait honor e pris [BENOIST, II, 3590]
  • XIIIe s.
    Cil dist à l'empereour Baudouin mout vivement le message son seigneur [VILLEH., CXXIII]
  • XVIe s.
    Mais allons vivement [marchons vite], afin qu'il ne nous trouve sur notre larcin [MARG., Nouv. LII]
    La beauté de Stratonice trop vifvement empreinte en son ame [MONT., I, 92]
    Il assaillit la ville, si vivement que d'arrivée il forcea les gardes et le guet [AMYOT, Philop. 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Vive, et le suffixe ment ; Berry, vifement ; prov. vivamen ; esp. et ital. vivamente.

vivement

VIVEMENT. adv. Avec vivacité, avec ardeur, avec vigueur, sans relâche, avec promptitude. Attaquer, presser vivement. Réprimander quelqu'un vivement. S'intéresser vivement à quelqu'un. Prendre vivement le parti de quelqu'un. Préparez-vous vivement et partez.

Il signifie aussi Sensiblement, profondément. Sentir vivement la douleur, le froid. Ressentir vivement une affliction, un bienfait, une injure, Il en a été vivement touché, vivement piqué.

vivement

Vivement, Acriter.

vivement


VIVEMENT, adv. [Viveman: 1re lon, 2e e muet.] 1°. Avec ardeur; sans relâche: Poursuivre, ataquer, presser vîvement. = 2°. Sensiblement. "Sentir vivement les coups, le froid, une afliction; un bienfait, une injûre. "Être vîvement touché, piqué.

Traductions

vivement

levendig, fiks, heftig, snel, sterk, fel, vinnig, hevig, vurig, gevoeligbriskly, acutely, hotly, spryly, vividly, forcefully, keenly, vigorouslyviglevivacemente, vivamentestarkсилноsilněstarkt (vivmɑ̃)
adverbe
1. de manière rude, sèche répondre vivement à qqn
2. beaucoup regretter vivement qqch

vivement

[vivmɑ̃] adv
(avec véhémence) [critiquer] → sharply; [protester, réagir] → strongly
vivement les vacances! → I can't wait for the holidays!, roll on the holidays! (Grande-Bretagne)
(avec vivacité)vivaciously