voirement

VOIREMENT

(voi-re-man) adv.
D'une manière vraie (tombé en désuétude).
Ils [les dévots] usent voirement de ce monde et des choses mondaines [SAINT FRANÇOIS DE SALES, Introd. à la vie dévote, I, 2 (1641).]
Vous dites que je ne suis point tenu à un batelier qui m'aura passé l'eau et n'aura rien pris de moi ? je le dis voirement [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne.]
Tout est bien aux dieux voirement ; mais tout ne leur est pas dédié [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Anc. franç. voire, vrai (voy. VOIRE), et le suffixe ment.