volontiers


Recherches associées à volontiers: boulot

volontiers

[ vɔlɔ̃tje] adv. [ du lat. voluntarius, volontaire ]
1. De bon gré ; avec plaisir : Je t'accompagnerais volontiers à cette soirée
2. Sout. Par une tendance naturelle ou par habitude : Il est volontiers bavard. Le soleil se montre volontiers à cette époque de l'année

VOLONTIERS

(vo-lon-tié ; l's ne se lie que dans la prononciation soutenue : vo-lon-tié-z il eût fait....) adv.
De bon gré, de bon cœur.
Je souffrirai la mort plus volontiers qu'un maître [ROTR., Bélis. II, 17]
Je le priai de me l'expliquer [l'expression grâce actuelle]. - Très volontiers, dit-il, car j'aime les gens curieux [PASC., Prov. IV]
Aussitôt Pluton prononça : que Phryné ne se mêlerait que de son métier ; et elle en faisant une grande révérence répondit : très volontiers [FONT., Jug. de Plut.]
Facilement, aisément.
Volontiers on fait cas d'une terre étrangère ; Volontiers gens boiteux haïssent le logis [LA FONT., Fabl. X, 3]
Il était passablement prompt et volontiers brutal [HAMILT., Gram. 4]
Il se dit, dans le même sens, des choses inanimées. Les petites rivières débordent volontiers dans cette saison.
.... Volontiers vos seules passions Sans suite et sans dessein font ces impressions [MAIRET, Soph. II, 3]

REMARQUE

  • Les puristes du XVIIe siècle avaient voulu ôter le mot volontiers comme vieilli : " Ce mot de volontiers est si ancien que ceux qui suivent le beau style ne s'en servent plus, " MARG. BUFFET, Observ. p. 66.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Li boens serganz kil [qui le] serveit volentiers [, St Alexis, LXVIII]
    Qui souloit faire messages volenters [, Ch. de Rol. CLXXXIX]
  • XIIe s.
    Amors me tient et m'a volontiers pris [, Couci, IX]
  • XIIIe s.
    Lors revint une nouvele en l'ost, qui moult volentiers fut oïe [VILLEH., LIV]
    Tant plus volentiers te rendras, Et plus tost à merci vendras [, la Rose, 1897]
  • XVe s.
    Mal volontiers y demeuroient les François [COMM., VIII, 9]
    L'yssue voulentiers [d'ordinaire] n'en est pas breve [ID., IV, 1]
  • XVIe s.
    L'honneur que les vicieux Font aux dieux, Aux dieux volontiers n'aggrée [DU BELLAY, IV, 33, recto]
    .... Car de peu suffisance A volentiers celuy qui fait peu de despence [ID., VIII, 36, verso]
    Vous le cherchez volontiers [à bonne intention], puisque vous parlez françois. - Nous le cherchons pour le prendre, ce meschant-là [CARLOIX, V, 20]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. volontei, volantai ; wallon, volti ; Berry, voulentiers, ordinairement : j'ai volontiers la migraine à la suite d'une grande émotion ; ital. volentieri. Volontiers, volentieri sont des pluriels ; l's du français montre que c'est un cas régime, et volentiers représenterait le latin voluntariís ; il y a la préposition de sous-entendue, laquelle est quelquefois exprimée : di leggieri, aisément, en italien (comparez CERTES, et voy. LÉGER, n° 24).

volontiers

VOLONTIERS. adv. De bonne volonté, de bon gré, de bon coeur. Il écoutera volontiers cette proposition. Ferez-vous cela? Je le ferai bien volontiers, très volontiers.

Il signifie encore Facilement, naturellement, ordinairement. On croit volontiers ce qu'on désire. En pareil cas, on se sert plus volontiers de cette expression que de telle autre.

Il se dit aussi, dans ce sens, en parlant des Êtres inanimés. Les petites rivières débordent volontiers dans cette saison. Cette plante vient volontiers de bouture.

volontiers

Volontiers, Haud grauate, Lubens, Lubenter, Lubenti animo, Non inuitus.

Je te bailleray une belle fille laquelle tu aimeras volontiers, Tibi dabo puellam lepidam, quam tu facile ames.

Manger volontiers de bons morceaux, Libenter viuere et coenare.

Mourir volontiers et sans regret, AEquo animo mori.

Ouir volontiers, Secundis auribus, vel AEquis auribus aliquid ac cipere.

Je t'ay volontiers ouy dire ces paroles, Ad aures haud inuito sermo mi hi accessit tuus.

Je m'en passoy volontiers, ou bien aiséement, Facile et aequo animo ca rebam.

Il n'y a chose qu'il eust faicte plus volontiers que, etc. Nihil fecisset li bentius, quam omnem illam acerbitatem, etc.

Qui volontiers et de son bon gré fait quelque chose, Libens.

Il n'y a chose que je face tant volontiers, Nihil est aeque quod faciam lubens.

Traductions

volontiers

bereitwillig, am liebsten, bereit, gern, lieberwillingly, preferably, rather, readily, freely, gladly, ideally, happilygraag, eer, gaarne, liefst, liever, veeleer, bijvoorkeur, metgenoegen, gemakkelijk, bij voorkeur, met genoegen, bereidgraag, liewer, sommergerne, hellere, hellst, villigtprefere, volontede buena gana, más bien, de buen gradomielelläänheldurvolentieri, piuttosto, volontierichętnie, raczejde boa vontade, de bom grado, mais, voluntariamentehellre, villigtعَنْ طِيْبِ خَاطِرochotněπρόθυμαvoljno進んで기꺼이frivilligохотноอย่างเต็มใจseve sevesẵn sàng欣然地 (vɔlɔ̃tje)
adverbe
1. avec plaisir Je t'aiderai volontiers.
2. oui Veux-tu m'accompagner ? - Volontiers.

volontiers

[vɔlɔ̃tje] adv
(= de bonne grâce) → willingly
(= avec plaisir) → willingly, gladly
Je l'aiderais volontiers s'il me le demandait → I'd gladly help him if he asked me.
Voulez-vous boire quelque chose? - Volontiers! → Would you like something to drink? - Yes, please!
(= habituellement) → readily
vol plané [plane] nm (AVIATION)glide, gliding no pl