voussure

voussure

n.f. [ de l'anc. fr. vous, voûté ]
Surface courbe d'une voûte ou d'une arcade.

VOUSSURE

(vou-su-r') s. f.
Terme d'architecture. Courbure et élévation d'une voûte, d'une arcade.
Je couvrirai plafonds, voûte, voussure, Par cent magots travaillés avec soin [VOLT., Temple du Goût.]
Terme de menuiserie. Toute partie cintrée en élévation, ou en plan et en élévation, revêtant le haut d'une baie. Arrière-voussure, partie supérieure d'une baie de porte ou de croisée, dont le cintre de face est différent de celui du fond.
En anatomie, convexité surmontant plus ou moins une surface courbe. Voussure précordiale, un des signes de certaines péricardites chroniques. Voussure thoracique, un des signes de certains emphysèmes.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Icest paleis aveit en sei Entur une entiere parei Faite à piliers e à arches, à vousures e à wandiches [MARIE, Purgatoire, 687]
  • XIVe s.
    La vossure dou grant art [arc] de la dicte croissiée [, Bibl. des ch. 5e série, t. III, p. 235]
    Icellui poura ediffier depuis l'escourtement des voulsures de l'arche en amont [DU CANGE, vossura.]
  • XVIe s.
    Les terres sont divisées par grands sillons de cinq à six pas de large, enfermés au milieu de deux lignes paralleles, la terre d'entre-deux emmoncelée en voulceure ou rond [O. DE SERRES, 81]

ÉTYMOLOGIE

  • Voussure suppose un verbe vousser, vosser, qui existe dans le wallon, et qui représenterait, d'après Scheler, une forme fictive voltiare, tirée de volutus (voy. VOÛTE).

voussure

VOUSSURE. n. f. T. d'Architecture. Surface courbe d'une voûte, d'un arc.
Traductions

voussure

אבן קשת (נ)