vraisemblance

vraisemblance

[ vrɛsɑ̃blɑ̃s] n.f.
Caractère de ce qui est vraisemblable : Les prétextes qu'il a invoqués manquaient de vraisemblance crédibilité ; invraisemblance probabilité

VRAISEMBLANCE

(vrè-san-blan-s') s. f.
Apparence de vérité.
S'ils veulent savoir parler de toutes choses et acquérir la réputation d'être doctes, ils y parviendront plus aisément en se contentant de la vraisemblance, qui peut être trouvée sans grande peine en toutes sortes de matières, qu'en cherchant la vérité, qui ne se découvre que peu à peu en quelques-unes, et qui, lorsqu'il est question de parler des autres, oblige à confesser franchement qu'on les ignore [DESC., Méth. VI, 6]
Ces deux conversions [de Félix et de Pauline, dans Polyeucte], quoique miraculeuses, sont si ordinaires dans les martyres, qu'elles ne sortent point de la vraisemblance [CORN., Poly. Examen.]
La découverte du vrai dans la plupart des choses dépend de la comparaison des vraisemblances [NICOLE, Ess. morale, 1er traité, ch. 9]
Il y a si peu de vraisemblance à cette conduite, qu'elle ne doit être regardée que comme un aveuglement [SÉV., 1er août 1685]
Les esprits ordinaires sentent bien la différence d'une simple vraisemblance avec une certitude entière [FONTEN., Mond. 6e soir.]
Grégoire VII, se croyant alors, non sans vraisemblance, le maître des couronnes de la terre, écrivit dans plusieurs lettres, que son devoir était d'abaisser les rois [VOLT., Mœurs, 46]
Cette sorte d'esprit qui tient les vraisemblances pour des démonstrations [ID., Jenni, 7]
Je vois le matin la vraisemblance à ma droite, et l'après-midi elle est à ma gauche [DIDER., Mém. Entret. d'Alemb.]
Ce qui rend vraisemblable.
L'on y [dans le Testament politique de Richelieu] trouve la source et la vraisemblance de tant et de si grands événements qui ont paru sous son administration [LA BRUY., Disc. de réception.]
Les apparences, les convenances de la société.
Continuez à l'éviter [Mme de Mailly] avec le plus de vraisemblance qu'il se pourra [MAINTENON, Lett. à Mme de Caylus, 16 févr. 1716]
Écoutez ; conservons toutes les vraisemblances ; On ne se doit lâcher par des impertinences Que selon le besoin, selon l'esprit des gens [GRESSET, Méchant, II, 7]
Vraisemblance dramatique : elle consiste en ce que les diverses parties de l'action se succèdent de manière à ne heurter en rien la croyance ou le jugement des spectateurs, eu égard aux préliminaires de la pièce.
Il fallait inventer une fable qui fût plus vraisemblable ; toutefois le défaut de vraisemblance laisse souvent subsister l'intérêt [VOLT., Comm. Corn. Rem. Poly. I, 4]
Vous ririez bien plus de l'auteur, s'il eût tiré deux vrais amis de l'Œil-de-Bœuf [l'antichambre du roi, où se réunissaient les courtisans] ou des carrosses ; il faut un peu de vraisemblance, même dans les actes vertueux [BEAUMARCH., Mariage de Fig. Préf.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Cette opinion me semble avoir eu plus de vraysemblance et plus d'excuse [MONT., II, 245]
    Ces fables sortent un peu trop audacieusement hors des bornes de la vraysemblance [AMYOT, Thés. 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Vrai, et l'ancien français semblance (voy. SEMBLANT).

vraisemblance

VRAISEMBLANCE. n. f. Apparence de vérité. Il n'y a pas de vraisemblance à ce que vous dites. Cela choque la vraisemblance. Sans vraisemblance. Contre toute vraisemblance. Garder, observer la vraisemblance. Cela pèche contre la vraisemblance.
Synonymes et Contraires

vraisemblance

nom féminin vraisemblance
2.  Caractère probable.
Traductions

vraisemblance

אפשרות (נ), הסתברות (נ), ייתכנות (נ), סבירות (נ), הִסְתַּבְּרוּתlikelihoodverosimiglianza (vʀɛsɑ̃blɑ̃s)
nom féminin
apparence de vérité, de réalité

vraisemblance

[vʀɛsɑ̃blɑ̃s] nf
[déclaration, récit] → plausibility
(romanesque)verisimilitude
(autre locution) selon toute vraisemblance → in all likelihood