xénodoque

XÉNODOQUE

(ksé-no-do-k') s. m.
Terme d'antiquité. Local destiné à recevoir et à loger les étrangers.
A côté [des ruines romaines de Merida] se trouvaient des atriums, des palais, des monastères, des hôpitaux, des xénodoques, des basiliques, des baptistères, toute sorte de constructions somptueuses, enrichies des produits les plus précieux de l'art et de l'industrie wisigothe [, Journ. des Débats, 7 août 1876, 3e page, 5e col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ξενοδοχεῖον, de ξένος, étranger, et δέχομαι, recevoir.