yeux


Recherches associées à yeux: ane, jeux

yeux

n.m. pl. œil.

YEUX

(ieû) s. m. plur.
d'œil. Voy. ŒIL.

yeux

YEUX. n. m. pl. Voyez OEIL.

yeux

Yeux, Oculi, lumina, voyez Oeil.

Mes yeux ne voyent gueres cler, Parum ocu li prospiciunt.

Yeux appetissez, Compressi oculi.

Yeux ardants, Feruentes oculi.

Yeux couvers d'une peau, Oculi membrana vestiti.

Les yeux luy estincellent, Ardent oculi.

Yeux estincellans et esveillez, Oculi acres.

Yeux qui voyent fort cler, Acuti oculi.

Yeux fort gastez, Peruersissimi oculi.

Yeux grevez de trop boire ou d'autre chose, Graues oculi.

Yeux qui n'ont nul arrest, Oculi lubrici.

Yeux meurtris, Sanguis suffusus oculis, et Suffusi cruore oculi.

Il a les yeux meurtris, Oculos habet cruentatos.

Qui ont les yeux pers, Caesuliae.

Qui a de nature les yeux pleurans et chassieux, Lippus. Tel vice s'appelle Lippitudo.

Les yeux enfoncez ou restraincts, Compressi oculi.

Yeux rouges comme sang, Cruentati oculi.

Yeux verds, Glauci oculi.

Yeux verds comme pré, Oculi herbei.

Yeux qui sont comme la couleur du ciel, Rauidi oculi.

Yeux qui ne bougent et ne regardent ne çà ne là, Rigentes oculi.

La contenance desquels mes yeux guettent ordinairement, et n'en depar tent, De dessus lesquels mes yeux ne bougent, Quorum in vultu ha bitant oculi mei.

Yeux qui cognoissent quand une chose est bien faicte ou non, Oculi eru diti.

Yeux esgarez, Ludibundi oculi: B. ex Gellio. quales solent esse mu lierum impudicarum.

Yeux qui facilement se meuvent çà et là, Oculi lubrici.

Yeux qui regardent de toutes parts, Emissitij oculi.

Quand nos yeux nous font faire beaucoup de maux, Rapi oculis in fraudem.

Mes yeux ne peuvent plus fournir à la lecture, Emeritos iam oculos lectioni habeo. B.

Cela luy vient tousjours devant les yeux, Hoc recursat animo. Bud. ex Tacit.

Cette chose vient devant mes yeux, sans que j'y pense, laquelle je voy envi et contre mon gré, In oculos meos incurrit ea res.

Cette chose est si bien faicte qu'elle attire les yeux des ouvriers à la regar der, Oculos artificum tenet ea res.

Attirer les yeux de tous sur soy, In se oculos omnium vertere.

S'oster de devant les yeux d'aucun, Ex conspectu alicuius abire.

Bender les yeux, Obnubere caput. B.

Avoir les yeux chassieux, Lippire.

Avoir les yeux de travers, Peruerse videre.

Qui a les yeux fort aigus, Lynceus.

Qui a force petis yeux et petis trous, Ocellatus.

Qui a les yeux en sorte d'un bouc, c'est à sçavoir quand la paupiere couvre une partie de la prunelle, en sorte qu'il semble qu'on cligne les yeux à demi, Paetus.

Ficher ses yeux droict à quelque chose, Oculos intendere.

Ficher ses yeux à quelque chose par pensée, et tascher à l'avoir, Defigere oculos spe et mente in rem aliquam.

Esblouir les yeux d'une lueur resplendissante, Perstringere oculos splen dore micanti.

Jetter ses yeux ou sa veuë sur aucun, Oculos ad aliquem referre, vel In aliquem coniicere.

Yeux qui jettent beaucoup d'oeillades et trop remuans, Oculi arguti.

Tous ont les yeux jettez sur toy, Coniecti omnium in te oculi.

Lever les yeux et commencer à s'esjouir, Oculos tollere.

Mettre devant les yeux de tous, Proponere.

Tourner les yeux de toutes parts, de costé et d'autre, Oculos circun ferre.

Destourner ses yeux, Oculos remouere, vel auertere.

Retourner ses yeux vers la ville, Oculos ad vrbem retorquere.

Cligner les yeux, Conniuere, Nictere, Nictare.

Qui ne cligne point les yeux, Inconniuens.

Crever les yeux à quelqu'un, Alicui oculos effodere, Excaecare ali quem.

Pocher les yeux à quelqu'un, et les luy faire partir hors de la teste, Ocu los alicui excutere, vel exturbare, Elidere, vel Exculpere alicui oculos, Exoculare aliquem.

Qui a perdu un des yeux, Orbus altero lumine.

Ils aiment ma chambriere aussi cherement que leurs yeux, Amant ancil lam meam oculitus. Plaut.

Qui a beaucoup d'yeux, Oculatus, Oculeus.

Le dessous des yeux, qui est creux, Sinus.

Instrument à oindre les yeux, Specillum.

Maladie des yeux, Ophthalmia, Valetudo oculorum.

Medecin des yeux, Ophthalmicus.

yeux


YEUX, s. m. pl. [Ieû, monos. long. — C'est le pluriel d'oeuil. Voy. OEIL.] Ce mot entre dans quelques expressions. Avoir des yeux d'aigle, découvrir les objets de fort loin; des yeux de lynx; découvrir les plus petits objets; de bons yeux, de la pénétration dans les afaires; des yeux d'argus, être fort vigilant, faire atention à tout. N'avoir des yeux que pour, etc. d' afection que pour, etc.
   Il ne parle qu'à vous, n'a d' yeux que pour les vôtres.
       Le Flateur.
= Fermer les yeux à; assister un mourant, jusqu'à ce qu'il rende le dernier soupir: "Je coyais que tes mains fermeroient mes yeux, et que tu recueuillerais mon dernier soupir. Télém. Suivant le génie de la Langue, il faut dire, me fermeroient les yeux. On doit dire aussi, ouvrir les yeux à, et non pas de quelqu'un; le détromper, lui ouvrir les yeux, et non pas, ouvrir ses yeux "Les conditions de la paix achevèrent d'ouvrir les yeux du Roi d'Angleterre. Hist. d'Angl. Il falait; d'ouvrir les yeux au Roi d'Angleterre. — Jeter les yeux sur, y jeter la vûe, les regards, sont des expressions forcées et qu'on pourrait apeler bisarres, sur-tout la première; mais elles sont anciènes dans la langue; et elles subsistent encôre. Mettre sous les yeux de; faire examiner, rendre compte. "On dressa des procês verbaux, et il fut arrêté que tout serait mis sous les yeux de Lothaire. Moreau. Avec les pronoms pour régime, il me semble que le datif vaut mieux que les pronoms possessifs: on lui mit sous les yeux est mieux que, on mit sous ses yeuxFermer les yeux sur une chôse, faire semblant de ne pas la voir; la dissimuler. "L'indolence ou la crainte lui firent fermer les yeux sur des désordres si crians.
   Seigneur, n'écarte point tes yeux
   Du spectacle de ma misère.
       Le Franc.
Fraper, ou Crever les yeux, sauter aux yeux; être visible, sensible, clair, évident. "Cela frape ou crève les yeux, ou saute aux yeux; et vous ne le voyez pas. "Les circonstances, qui vous ont obligée à prendre un autre parti ne sauteront pas aux yeux. Du moins je le crains et je souhaite me tromper. Sév.En avoir au dessus des yeux, de manière à lasser, à ennuyer. "Vient-on de placer quelqu'un dans un nouveau poste: c'est un débordement de louanges en sa faveur... On en a au dessus des yeux: on n'y tient pas. La Bruy.Faire les yeux doux, ou les doux yeux; le 2d est le meilleur: témoigner par ses regards à une femme l'amour qu'on a dans l'âme. — Ce n'est pas pour ses beaux yeux, par considération pour lui. — À~ mes yeux; en ma présence. Et ainsi avec les aûtres pronoms, à vos yeux, à ses yeux. — On dit aussi sous nos yeux, sous ses yeux; sous les yeux du Prince, etc. Il faut prendre garde comment on aplique ces locutions adverbiales. Il ne faut pas leur faire modifier des verbes, qui expriment des actions, qui ne sont pas du ressort des yeux. On ne doit pas dire, par exemple, elle a chanté à mes yeux cette chanson infâme; quoique l'usage permette de dire,je l'ai vûe chanter deux heures de suite. Voy. VOIR. Rem.Iphigénie reprend Achille des injûres, dont il a chargé son père en sa présence. Elle lui dit:
   Croyez qu'il faut aimer autant que je vous aime
   Pour avoir pu soufrir tous les noms odieux,
   Dont votre amour le vient d'outrager à mes yeux.
Je ne voudrais pas le dire en prôse. = À~ yeux clôs, adv. Aveuglément; sans examiner les chôses. Voy. OEIL.

Synonymes et Contraires

yeux

nom masculin pluriel yeux
Organe pair de la vue.
regard, vue -familier: boules de loto -populaire: mirettes.
Traductions

yeux

Augen

yeux

очи

yeux

眼睛

yeux

oči

yeux

øjne

yeux

yeux

ögon

yeux

ตา

yeux

[ˈjø] nmpl
voir œil