zélateur


Recherches associées à zélateur: dulie, séide, zele

zélateur, trice

n.
Litt. Adepte qui montre un zèle ardent et parfois intempestif : Les zélateurs de la transgenèse, du porte-parole de l'antimondialisation
panégyriste, thuriféraire [litt.] ; détracteur

zélateur

ZÉLATEUR, TRICE. n. Celui, celle qui témoigne beaucoup de zèle pour une cause élevée. Grand zélateur de la gloire de Dieu, de la religion. Zélateur du bien public.

zelateur

Zelateur, Zelotes.

zélateur


ZÉLATEUR, TRICE, s. m. et f. ZèLE, subst. masc. ZÉLÉ, ÉE, adject. [1re é fer. aux deux prem. et aux deux dern., è moy. au 3e: 2e e muet au 3e, é fer. aux deux suivans.] Zèle, afection ardente pour les chôses saintes. "Zèle pour la gloire de Dieu, pour la foi. Le Zèle du salut des âmes; de la Religion, de la maison de Dieu, des Autels. Zèle indiscret, inconsidéré; zèle aveugle, faux zèle. = Par extension, ils se dit de ce qui regarde certaines obligations principales de la vie. Le zèle de la Patrie, ou, pour la Patrie, pour le bien public, pour le service du Prince, etc. = Bossuet dit, le zèle au bien de l'État: c'est un faux régime. On dit, pour le bien, etc. Il se dit quelquefois absolument et sans régime: il a du zèle:
   Le zèle n'est pas tout; il faut de la prudence.
       Le Méch.
  Et s'il croit m'imposer par un zèle aparent,
  Il se trompe.
      Le Flateur.
= Zélateur, qui agit avec zèle pour la Patrie, pour la Religion. "Zélateur de la gloire de Dieu, de la Religion, du bien public. = Andry remarque qu'on ne dit guère ce mot dans la conversation, mais qu'on s'en sert en écrivant: "Cicéron étoit un grand zélateur de sa Langue. Boileau étoit un grand zélateur des Anciens. Il ajoute que ce terme est beau; mais qu'on ne doit pas afecter de l'employer trop souvent, de peur de tomber dans le style précieux. Réflex. = Zélateur ne se dit point sans régime. Zélé, qui a du zèle. "Homme de bien, zélé pour la foi, pour le service de son Prince, pour ses amis. "Prédicateur, Curé fort zélé. = L'Académie le met~ aussi substantif: c'est un zélé, une zélée: elle~ ne dit point à quel style il apartient. Il me semble qu'il ne peut se dire qu'en dénigrement, ou en se moquant. = Zélé ne signifie quelquefois que ardent, et s'emploie sans régime.
   Justine se fait fort de dessiller ses yeux:
   Elle est zélée; elle a l'esprit ingénieux.
       Le Flateur.

Synonymes et Contraires

zélateur

nom zélateur
Littéraire. Personne trop zélée.
Traductions

zélateur

מהדר (ז), קנא (ת)

zélateur

zealot, zealous supporter

zélateur

zelatore

zélateur

[zelatœʀ, tʀis] nm/fpartisan, zealot