zend-avesta

ZEND-AVESTA

(zin-da-vè-sta) s. m.
Recueil des livres sacrés des Parses, qui sont le Vendidad, le Yaçna, le Vispered, le Sirozé, le Yescht et le Boundehesch, et qui renferment les plus anciens monuments de la religion et de la philosophie de la Perse.
Puisqu'on a parlé de l'Alcoran, on aurait dû parler du Zend-Avesta dont nous avons l'extrait dans le Sadder [VOLT., Lett. Foucher, 25 juin 1769]

ÉTYMOLOGIE

  • Zend, commentaire, et avesta, livre divin que Zoroastre apporta du ciel.