zoophyte

ZOOPHYTE

(zo-o-fi-t') s. m.
Ancien synonyme mal déterminé de polype.
Selon M. Forster, il [l'albatros] ne vit guère que de petits animaux marins, et surtout de poissons mous et de zoophytes mucilagineux qui flottent en quantité sur les mers australes [BUFF., Ois. t. XVIII, p. 5]
Zoophytes, nom assez impropre, car ils ne sont point des animaux-plantes ; ils sont ou paraissent être de vrais animaux, mais qui ont plus de rapports avec les plantes que n'en ont les autres animaux [BONNET, Paling. phil. v, 1]
Moi, j'ai amélioré le mollusque, et complété la monographie du zoophyte [REYBAUD, Jér. Patur. II, 14]
Linné donnait ce nom à une classe d'animaux comprenant des êtres qu'il croyait intermédiaires entre les animaux et les plantes.
Sont-elles [les huîtres] des zoophytes? quelles bornes divisent le végétal et l'animal? où commence un autre ordre de choses? quelle chaîne lie l'univers? [VOLT., Sing. nat. 5]
Cuvier a fait à tort ce mot synonyme d'animaux rayonnés.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Entre les plantes et les animaux sont les zoophytes, c'est à dire, plantes-bestes, qui ont sentiment et mouvement [PARÉ, Animaux, 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Ζωόφυτον, de ζῶοω, animal, et φθτὸν, plante.

zoophyte

ZOOPHYTE. n. m. T. d'Histoire naturelle. Il se dit de Certains animaux inférieurs qui ressemblent à des plantes. On met les éponges au nombre des zoophytes.
Traductions

zoophyte

zoophyte