ève

ÈVE

(è-v') s. f.
La femme d'Adam, la mère du genre humain.
Saint Augustin nous apprend qu'il y a dans chaque homme un serpent, une Ève et un Adam : le serpent sont les sens et notre nature, l'ève est l'appétit concupiscible, et l'Adam est la raison [PASCAL, Lett. à Mme Perrier, 17 oct. 1751]
Ne connaître un homme ni d'Ève ni d'Adam, ne le connaître nullement. On dit aussi : Il ne m'est ni d'Ève ni d'Adam, il n'est pas mon parent. Fille d'Ève, se dit en général des femmes, et surtout d'une femme curieuse.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

eve


EVE. La pénult. est longue et l' ê ouvert dans trêve, grêve, il rêve, et cette pénult. demeure longue dans tous les temps de ce verbe, je rêvais, il rêva, rêvant, etc. — douteûse dans fève, brève, il achève, il crève, il se lève, [è moy.] et cette pénult. devient muette et brève, quand elle est suivie d'une syllabe masculine. "Achever; il se leva, il creva.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

ève

Eva

ève

Εύα

ève

Eve

ève

Eva