échange


Recherches associées à échange: en échange de

échange

n.m.
1. Opération par laquelle on échange : Les joueurs procèdent à l'échange des fanions. Les diplomates négocient l'échange des prisonniers.
2. Fait de s'adresser, de s'envoyer mutuellement qqch : Échange de compliments.
3. Commerce entre des pays ; troc : Développer les échanges avec un pays en développement.
4. Au tennis et au tennis de table, action de s'envoyer la balle pour s'échauffer avant une partie ; série de balles après chaque service.
5. En biologie, passage et circulation de substances entre deux milieux : Échanges cellulaires. Échanges gazeux.
6. (Souvent au pl.) Ensemble des relations entre des groupes, des pays différents se traduisant par la circulation des hommes et des idées : Échanges culturels.
En échange,
en contrepartie, en compensation : Mon train a eu du retard ; en échange, on m'a offert un billet en retour

ÉCHANGE

(é-chan-j') s. m.
Changement d'une personne, d'une chose contre une autre. Le roi Henri IV fit un échange de la Bresse contre le marquisat de Saluces.
Vous en fîtes l'échange, et, prenant Martian, Vous laissâtes pour fils ce prince à ce tyran [CORN., Héracl. II, 1]
Mais quitter l'un pour l'autre est un échange heureux [ID., Tois. d'or, IV, 1]
Parce que pour échange on veut avoir mon cœur [ID., Théod. I, 1]
Vous feriez un échange et non pas une perte [ROTROU, Vencesl. II, 1]
Mentor conseilla à Idoménée de faire avec les Peucètes, peuple voisin, un échange de toutes les choses superflues qu'on ne voulait pas souffrir dans Salente, avec ces troupeaux qui manquaient aux Salentins [FÉN., Tél. XII]
L'échange des prisonniers, opération, entre deux puissances belligérantes, qui consiste à rendre les prisonniers qu'on a faits pour ceux que l'ennemi a faits. Cartel d'échange.
Il envoie à Décie en proposer l'échange [de Sévère prisonnier] [CORN., Poly. I, 4]
Terme de jurisprudence. Contrat par lequel les parties se transmettent respectivement une chose autre qu'une somme d'argent.
Terme d'économie politique. Changement réciproque de choses entre deux personnes qui y consentent librement toutes deux. L'échange des services. L'échange des produits.
L'échange est une transaction amiable dans laquelle les deux contractants gagnent toujours tous deux [DE TRACY, Traité de la volonté et de ses effets, ch. I]
La société est purement et uniquement une série continuelle d'échanges [ID., ib.]
Commerce d'échange, commerce qui se fait sans argent et par le seul échange des marchandises.
Aux échanges l'homme s'exerce ; Mais l'impôt barre le chemin [BÉRANG., Contreb.]
Le commerce ne donne qu'en proportion de ce qu'il reçoit ; il n'est au fond qu'un échange de valeur pour valeur [RAYNAL, Hist. phil. XIX, 10]
La monnaie ne sert dans les échanges que comme instrument [J. B. SAY, Cours, 1840, t. I, p. 338]
Lorsqu'on vend son blé ou son vin, ce n'est pas pour consommer l'argent qu'on en tire ; c'est pour l'employer à l'achat des objets dont on aura besoin ; dans la réalité, on échange ce qu'on vend contre ce que l'on achète.... les conséquences de la théorie des échanges se résolvent en des trocs que l'on fait des produits entre eux.... [ID., ib. t. I, p. 339]
L'œuvre du génie n'est pas un fonds, mais un produit, ce qui est tout différent ; la communication n'est pas une récolte, c'est le fait même de l'échange, ce que les jurisconsultes appellent tradition, les gens de commerce livraison [PROUDHON, Les majorats littéraires, part. I, § 7]
Libre échange, théorie qui soutient que les communications commerciales entre les peuples doivent être affranchies des prohibitions et des impôts élevés ; pratique de cette théorie.
Communication, envoi réciproque. Un échange de courriers. Échange de pouvoirs qui se fait entre plénipotentiaires. Il y eut là-dessus un échange de notes diplomatiques. L'échange des ratifications de ce traité est fait.
Et je ne songe point que tu me répondras ; Pour être proposés, ces illustres échanges Veulent être signés d'un nom que je n'ai pas [A. DE MUSSET, Poésies nouv. Lett. à Lamartine]
Fig. Un échange de bons offices, d'injures.
En échange de, au lieu de, à la place de.
Il m'a donné son cœur en échange du mien [SCARRON, Don Japhet, IV, 1]
Ah ! prenez en échange une vie agitée, Que loin du sol natal l'orage a transplantée [DELAV., Paria, I, 1]
Anciennement, échanges, droits de lods et ventes des biens échangés contre des rentes, ou d'héritages contre héritages, suivant les déclarations des 20 mars 1673 et février 1674. Droits seigneuriaux et féodaux faisant partie des petits domaines.
Action de faire disparaître le grain du papier. Terme d'horlogerie. Roue ou pignon d'échange, roue ou pignon qui sert à changer la direction d'un mouvement.

REMARQUE

  • Échange a été fait quelquefois féminin au commencement du XVIIe siècle.
    Autrement il aurait pensé faire une échange, et non pas un plaisir [MALH., le Traité des bienf. de Sénèque, II, 31]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Deus ! se jel pert, jà n'en aurai escange [, Ch. de Rol. LXV]
  • XIIIe s.
    Si li requist qu'il li donast, en eschange de cele terre, le royaume de Salenique [VILLEH., CXII]
    Convenence d'escange doit estre tele que cascune partie doit garantir à toz jors ce qu'il baille [BEAUMANOIR, XXXIV, 10]
  • XVIe s.
    Il accorda que l'on eschangeroit les prisonniers en rendant homme pour homme.... quand l'eschange eut esté ainsi fait.... [AMYOT, Fab. 19]
    Le contre eschange qu'ilz fisrent entre eulx fut tel : Caesar abandonna Ciceron [ID., Cic. 58]
    ....Que la France enyvrée Soit grosse d'un beau printemps, D'un printemps qui tousjours dure, Et qui surmonte l'injure Et les eschanges des temps [R. BELLEAU, Berger. f° 8, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • É- pour es- préfixe, et change ; ital. scambio.

échange

ÉCHANGE. n. m. Action d'échanger. Échange avantageux. En échange de son domaine, il lui a donné des rentes, une maison. Je lui ai cédé mon cheval, il m'a donné un tableau en échange. Faire un échange. L'échange d'une chose contre une autre.

Commerce d'échange ou par échange, Commerce où l'on fait seulement échange de marchandises, sans employer la monnaie. Il ne se fait, dans ce pays, qu'un commerce d'échange. Les échanges internationaux. L'échange des produits.

Échange de prisonniers, Remise réciproque des prisonniers faits de part et d'autre à la guerre.

Il signifie encore Remise, communication ou envoi réciproque, surtout dans le langage diplomatique. L'échange des pouvoirs qui se fait entre plénipotentiaires. L'échange des ratifications de ce traité a eu lieu tel jour. Un échange de notes diplomatiques. Un échange de lettres, de dépêches. On dit aussi dans le langage ordinaire Un échange de vues, d'idées. Un échange de bons offices, de services. Un échange de compliments, de politesses, d'injures, d'invectives.

échange


ÉCHANGE, s. m. ÉCHANGER, v. act. [1re é fer. 2e lon. 3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Le Dict. de Trév. en 1704, marque le substantif fém. On lui a doné aûtrefois ce genre: Un Auteur moderne le lui a encôre doné tout récemment: une échange virtuelle, une échange proprement dite. C'est aujourd'hui un solécisme, on dit: un échange.
   ÉCHANGE, est le change d' une chôse pour une aûtre. Echanger, c'est faire un échange. "Échange avantageux. L'échange des ratifications, des prisoniers. "Échanger une pièce de terre contre une aûtre. "J'ai échangé mon cheval pour ou contre un coureur Anglais.
   Rem. 1°. Échange, permutation (Synon.) Suivant Ferrière, le 1er se dit des immeubles ou des meubles précieux, ou des marchandises en grôs; mais à l'égard du contrat, par lequel on done une chôse mobiliaire pour une aûtre, le mot de permutation lui convient mieux. — Cette distinction peut être bone au Palais; mais, dans le langage ordinaire, on n'emploie guère permutation: on dit échange ou troc; le premier, pour les chôses considérables, le second, pour celles de moindre valeur. = Échanger est du style noble, troquer du style familier, permuter, du style de Palais.
   2°. Malherbe a été repris par Ménage, d'avoir dit faire échange à, pour changer en; sur quoi M. d'Olivet remarque, qu'il est plus aisé de blâmer ou de plaindre un Poète en pareil câs, que de lui suggérer un tour plus heureux. Il n'en est pas moins vrai que cette expression de Malherbe serait aujourd' hui regardée comme un barbarisme, même en vers.
   3°. On dit adverbialement, en échange avec la prép. de: "Allez rendre à Dieu la vie qu' il vous a donée, et en échange de laquelle il vous prépare la courone d'immortalité. — * Dans le Journal de Litératûre, on lui fait régir mal-à-propos la prép. avec. "Charles Emmanuel obtint le Marquisat de Saluces en échange avec la Bresse et le Bugey. — Ce régime est d'autant plus vicieux qu'il peut induire en erreur sur le sens de la phrâse. Ici, par exemple, on pourrait croire que Charles Emmanuel obtint en échange, et le Marquisat de Saluces, et la Bresse, avec ayant souvent le sens de la conjonction et. On dit échanger pour ou contre, et en échange de. — Avec ne s'emploie que pour le régime de la persone. "Il a échangé, ou il a fait échange avec moi de sa montre contre ma tabatière. = En échange, se dit quelquefois sans régime. "M. Sauveur n'avoit, ni voix, ni oreille, et ne songeoit plus qu'à la Musique. Il étoit réduit à emprunter la voix et l'oreille d'autrui, et il rendoit en échange des démonstrations inconûes aux Musiciens. Fonten. — À~ la tête de la phrâse, il signifie d'aûtre part, d'un aûtre côté.
   * Prendre l'échange est un barbarisme comun en Provence. Il faut dire, prendre le change. Voy. CHANGE.
   4°. * Échanger des Lettres avec quelqu' un, pour, avoir comerce de Lettres avec lui, est un anglicisme. "On voit bien par mes premières lettres, échangées avec M. Oldenbourg, que je n'étois guère allé plus avant. Leibnitz. "Je ne m'étois point entretenu de telles chôses, quoique nous eussions déjà échangé plusieurs Lettres. Id. "Les Lettres que nous échangeons, M. Newton et moi, vous instruiront du reste.

Synonymes et Contraires

échange

nom masculin échange
1.  Opération commerciale.
2.  Fait de communiquer avec quelqu'un.
Traductions

échange

exchange, interchange, swap, swopהחלפה (נ), המרה (נ), חליפין (ז״ר), תמורה (נ), חֲלִיפִין, הַחְלָפָהruil, uitwisseling, handelstransactie, wederzijdse mededeling, uitwisselenAustausch, Tausch, austauschenintercambio, intercambiarcambio, contraccambio, permuta, ricambio, scambio, scambiareανταλλαγή, ανταλλάσσωيَتَبَادَلُvyměnit siudvekslevaihtaarazmjena取り交わす교환하다vekslewymienićtrocarобменивать, обменbyta utแลกเปลี่ยนkarşılıklı yapmaktrao đổi交换 (eʃɑ̃ʒ)
nom masculin
1. action de donner une chose contre une autre faire un échange
2. en retour, à la place Je t'accompagne, en échange, tu me prêtes ta voiture.

échange

[eʃɑ̃ʒ] nm
(= accord, marché) [prisonniers, otages, idées] → exchange
faire un échange → to make an exchange
faire l'échange de → to exchange
(avec un ami)swap
faire l'échange de → to swap
en échange de → in exchange for, in return for
(action réciproque) échange de lettres → exchange of letters
un échange de coups → an exchange of blows
échange de politesses → exchange of pleasantries
échange de vues → exchange of views
(= contre, en retour) en échange → in exchange
en échange de → in exchange for, in return for
(ÉDUCATION)exchange
échange linguistique → language exchange