échaudoir

ÉCHAUDOIR

(é-chô-doir) s. m.
Lieu où l'on échaude. Vaisseau qui sert à échauder.
Lieu et vaisseau où les teinturiers échaudent et dégraissent leurs laines.
Lieu pavé, dans les abattoirs, où les bouchers préparent les bêtes qu'ils ont tuées.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Visiter une fois la semaine pour le moins toutes les bergeries, bouveries, tueries, escorcheries, eschaudouers, estalles et autres lieux où lesdits bouchers ont accoutumé de mettre et retirer leurs bestiaux vifs ou morts [, Lett. pat. 13 mars 1568]

ÉTYMOLOGIE

  • Échauder 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉCHAUDOIR. Ajoutez :
    Ancien nom, à Paris, d'un lieu où l'on cuisait les abatis, [, Journ. offic. 3 déc. 1876, p. 8976, 1re col.]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

échaudoir

ÉCHAUDOIR. n. m. Lieu où l'on échaude.

Il désigne aussi des Récipients qui servent à cet usage.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

échaudoir


ÉCHAUDOIR, s. m. [Écho-doar; 1re é fer. 2e dout.] Il se dit et du lieu où l'on échaude, et des vaisseaux, qui servent à échauder.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788