éclusée

éclusée

n.f.
Quantité d'eau lâchée par l'ouverture d'une porte d'écluse.

ÉCLUSÉE

(é-klu-zée) s. f.
La quantité d'eau que doit recevoir la chambre d'une écluse pour y faire entrer un bateau qui descend, ou pour en faire sortir celui qui remonte le canal, [LEGOARANT, ]
Terme de commerce. La quantité de bois flotté qui passe pendant la durée de l'ouverture d'une écluse.
Pour une éclusée des dits bois de 20 à 22 voies, est dû à plusieurs officiers 12 livres, 15 sols, 10 deniers, [, Déclar. du 22 oct. 1715, Tarif]
Masse d'eau accumulée de distance en distance, dans des rivières dont l'eau n'est pas assez abondante pour porter en tout temps les bateaux et les trains de bois, par des barrages qu'on ouvre à jour et à heure fixes. Lâcher l'éclusée. Vendredi il y aura éclusée. Il y a des rivières qui ne sont navigables que par éclusées.

ÉTYMOLOGIE

  • Écluse.

éclusée

ÉCLUSÉE. n. f. Quantité d'eau qui coule depuis qu'on a lâché l'écluse jusqu'à ce qu'on l'ait refermée.

On le dit aussi de l'Opération par laquelle on manoeuvre l'écluse. La première, la seconde éclusée. Ce moulin ne moud que par éclusées. Il y a des canaux, des rivières qui ne sont navigables que par éclusées.